Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Alien project
Jeu 22 Juin - 9:47 par PI

» Le chemin du Cœur pour les Nuls
Mer 12 Avr - 14:20 par Jean

» Alien project
Jeu 23 Fév - 11:56 par PI

» La lévitation des pierres - Edward Leedskalnin
Mar 20 Déc - 15:51 par PI

» pire ou mieux?
Mer 16 Nov - 17:26 par Big AL

» 10 juillet 2016, ultimatum pour la mafia Khazare
Jeu 10 Nov - 23:08 par PI

» Prévisions astrologiques 2017
Mer 19 Oct - 12:10 par Régis

» Journée mondiale du théatre
Dim 11 Sep - 9:01 par PI

» Burkini...ou pas ?
Jeu 8 Sep - 22:46 par PI

» Photo d'OVNIs au-dessus du Mont Bugarach
Mer 17 Aoû - 21:27 par PI

» Des entrées géantes découvertes sur la surface de Mars
Dim 14 Aoû - 14:39 par roses

» GEMMOTHERAPIE
Ven 15 Juil - 7:00 par Régis

» Pyramides dites "maya" et étoiles
Dim 8 Mai - 10:47 par PI

» Bernie Sanders
Jeu 5 Mai - 23:58 par fabrice

» Village qui dort
Dim 1 Mai - 18:31 par PI

» L'instit trisomique
Dim 1 Mai - 14:59 par PI

» SILADERM GEL (silicium organique)
Jeu 7 Avr - 19:23 par Régis

» Une belle histoire!
Jeu 10 Mar - 23:42 par PI

» Superphénix!!!
Ven 26 Fév - 10:55 par PI

» patrons corrects
Mar 23 Fév - 19:29 par PI

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 dieu de moise, pas le dieu vrai ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tsahai
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 46
Localisation : marseille
Emploi/loisirs : chant jazz
Humeur : harmonique
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Ven 9 Jan - 20:22

cette phrase est extraite de Récits d'un voyageur de l'astral, p270

aussi :
dans la langue des symboles, il est un dieu noir, le dieu des profanes, qui frappe les sensibilités pour être cru...

j'aimerai vos avis, et profiter de vos lumières sur ceci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essania.com
jpv
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Masculin
Nombre de messages : 104
Age : 37
Localisation : le Soi
Emploi/loisirs : le Soi
Humeur : le soi
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Sam 10 Jan - 15:16

salut tsahai sa m'inspire ceci :

dans l'astral chaque emotions frappe notre sensibilité pour etre cru .. dans le mental ce son des pensée pour etre analyser .. et dans l'esprit des idées pour etre su ..

jp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lumieredesoi.blogspot.com/
tsahai
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 46
Localisation : marseille
Emploi/loisirs : chant jazz
Humeur : harmonique
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Sam 10 Jan - 18:09

http://secretebase.free.fr/civilisations/sumeriens/textes/textes.htm

extrait :

LIENS AVEC LA BIBLE

2800 av. J.-C.
Les sumériens laissent quantités de pièces d'argile gravées en écriture cunéiforme. La Bible a emprunté de nombreux passages aux sumériens comme le paradis terrestre décrit dans le poème "Enki et Ninhursag"où l'Eden hébraïque et le Dilmun sumérien ne font qu'un: mêmes fleuves, même endroit, même souffrance, même péché originel. Ce poème explique d'ailleurs le mystère de la côte d'Adam: c'est là ou est le mal d'Enki, la côte vient du jeu de mot sumérien "ti" ("côte" ou "faire vivre"). Ce sont les sumériens qui ont écrit le premier le mythe du déluge avec Ziusudra (le Noé sumérien), repris par les babyloniens.

2500 av. J.-C.
Presque 2000 ans avant la rédaction de l'Ancien Testament, naissance des légendes sumériennes recopiées à l'identique par les chrétiens dans la Bible:

- L'origine du mal dépend de la première femme qui, induite par un serpent à désobéir au dieu créateur, convainc son compagnon de manger le fruit de l'arbre interdit (légende recopiée telle que dans la Bible.

- La mort de Mardouk était célébrée entre le quinze et le vingt mars. Sa passion était racontée dans son évangile: capturé par ses ennemis, il était conduit sur une montagne et après avoir mis sur sa tête une couronne de feuille d'acanthe on lui faisait un procès qui se terminait par sa condamnation à mort. Ses ennemis, pour être sûr qu'il était vraiment mort, le perçaient avec une lance.
(Sources: "Tablette de la tentation" British Museum)



2371 av. J.-C.
Celui qui deviendra le grand roi mésopotamien Sargon 1er qui fonda le royaume d'Akkad est retrouvé à sa naissance abandonné dans un panier flottant sur l'Euphrate et sera élevé par le jardinier Akkis puis sera l'échanson du roi Kis. Cette histoire sera reprise dans l'Ancien Testament pour Moïse : C'est une légende comme les plaies Égypte, la mer qui s'ouvre et autres éléments tout à fait surnaturels... "Sargon d’Akkad : Abandonné par sa mère dans une corbeille de roseaux qui est confiée au fleuve, le nouveau-né est recueilli et adopté par un jardinier. La faveur de la déesses Ishtar fait plus de lui un échanson à la cour de Kish puis un prince." (Sources : Encyclopædia Universalis, Jean Bottéro, Les collections de l'Histoire N°22 janvier mars 2004).

2000 av. J.-C.
D'après la Bible, Abraham reçoit de Dieu l'ordre de rejoindre le pays de Canaan avec les siens, puis de sacrifier son fils Isaac qui sera épargné et qui va fonder la nation d'Israël. L'archéologie prouve de façon indubitable qu'aucun mouvement de population ne s'est produit à cette époque malgré les efforts de nombreux biblistes et historiens. C'est une pieuse histoire inventée par les rédacteurs de la Bible pour souder la nation. Le premier mensonge d'une longue série dans l'Ancien et le Nouveau Testament. L'histoire des tablettes divines rapportées de la montagne a été empruntée au dieu babylonien Nemo, Les dix commandements au code babylonien d'Hammourabi, la naissance dans le panier au roi akkadien Sargon 1er. L'Esther du livre d'Esther vient de la déesse égyptienne Ishtar.

Sources: "La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l'archéologie" Israël Finkelstein (directeur de l'institut d'archéologie de l'université de Tel-Aviv) et Neil Asher Silberman (directeur historique au Enasme Center for Public Archeology and Heritage Presentation de Belgique) Bayard Éditions, Les collections de l'Histoire N°22 janvier mars 2004

PLAGIATS DES TEXTES SUMERIENS DANS LA BIBLE

Genèse [2.6]: Le paradis de la Bible est "emprunté" au poème sumérien (rédigé vers -2800) "Enki et Ninhursag"où l'Eden hébraïque et le Dilmun sumérien ne font qu'un: mêmes fleuves, même endroit, même souffrance, même péché originel.

Genèse [2.7] "L'éternel Dieu forma l'homme poussière de la terre" récupéré de la légende sumérienne ("poussière" se dit "tit" en hébreu et "ti.it" veut dire "ce qui est en vie" en sumérien).

Genèse [2.21] Le mystère de la côte d'Adam est aussi "emprunté" au poème sumérien "Enki et Ninhursag": c'est là ou est le mal d'Enki, la côte vient du jeu de mot sumérien "ti" ("côte" ou "faire vivre") jeu de mot qui n'a plus de sens en hébreu.

Genèse [2:22] La femme a été créée à partir d'une côte de l'homme. Faux! on pourrait même presque affirmer l'inverse: tous les embryons sont féminins et ne se différencient qu'au bout de quelques jours. Encore aujourd'hui, beaucoup de gens sont persuadés que l'homme a une côte de moins que la femme.

Genèse [2:14] Le genre humain est né au proche Orient près de l'Euphrate, (en Irak, ancien empire de Sumèr - Akkad - Babylone), là où ont vécu les rédacteurs. Au jour d'aujourd'hui, on ne sait pas exactement d'ou vient l'Homo sapiens (la théorie de l'Afrique de l'Est n' est pas fiable).

Genèse [3:2] Adam et Ève et le fruit défendu, un fable recopiée à l'identique d'une ancienne légende sumérienne qui fait dépendre l'origine du mal de la première femme qui, induite par un serpent à désobéir au dieu créateur, convainc son compagnon de manger le fruit de l'arbre interdit. Les sceptiques peuvent admirer le cylindre de la tentation au British muséum à Londres où l'on voit la femme, l'homme, le serpent et le pommier. Aujourd'hui, personne de sérieux ne croit en la réalité historique d'Adam et Ève. Source: "Au cœur des mythologies" Lacarrière

Genèse [6:14] L'arche de Noé: cette fable est reprise à l'identique d'une légende sumérienne (Utnapishtim qui débarque sur le mont Nishir et lâche une colombe puis un corbeau). Des générations de chercheurs chrétiens ont cherché les vestiges de l'arche sur le mont Ararat pour rien!

L'exode [2:10] Moïse retrouvé dans un panier flottant: encore une fable tirée du récit du roi mésopotamien Sargon 1er qui fonda le royaume d'Akkadé qui est retrouvé à sa naissance abandonné dans un panier flottant et sera élevé par le jardinier. On sait aujourd'hui que Moise, Isaac et Abraham n'ont pas existé. "Sargon d’Akkad : Abandonné par sa mère dans une corbeille de roseaux qui est confiée au fleuve, le nouveau-né est recueilli et adopté par un jardinier. La faveur de la déesses Ishtar fait plus de lui un échanson à la cour de Kish puis un prince."

L'exode [7:17] Le thème du "fléau du sang" et de l'ombrage protecteur est tiré directement du mythe sumérien "Inanna et Shukallituda ou le péché mortel du jardinier".

L'exode [20] Les dix commandements ont été recopiés du code babylonien du roi Hammourabi. (vers -1800)

Samuel [28] Inspiré du poème sumérien où l'on voit l'ombre d'Enkidu sortir du Kur et se jeter dans les bras de Gilgamesh.

Esther: L'Esther du livre d'Esther vient de la déesse babylonienne Ishtar. Mardochée est le dieu assyrien Mardukéa.

Le livre de Job: Le thème de Job découle directement des tablettes sumérienne de Nipur. Il utilise les termes même du "poème de la Création" qui décrit le combat de Mardouk contre Kingou: Yahvé brise le crâne de Léviathan comme Mardouk celui de Tiamat. (Source:, "Au cœur des mythologies" Lacarrière).

Cantique des cantiques: Une suite empruntée au chant sumérien du mariage sacré: même style, même thèmes, détails, vocabulaire, mêmes personnages, monologues, dialogues, même langage fleuri et redondant. Voir par exemple le chant d'amour de Shu-Sin au chapitre XXI. Shu-Sin qui ressemble fort au roi Salomon dont l'existence n'est pas certaine et, s'il a existé, son règne n'a rien à voir avec celui décrit dans la Bible.

Lamentations de Jérémie: Ces lamentations sont reprises de "La lamentation sur la destruction de Nippur", récit sumérien.

Ézéchiel: Inspiré de la déesse babylonienne Ishtar. Les sumériens l'adoraient sous le nom d'Innana, épouse de Dumuzi, le Tammouz de la Bible.

Isaïe [ 9:11] Inspiré du texte sumérien qui décrit la descente aux enfers du monarque Ur-Nammu qui arrive dans le Kur.

SOURCES ET LIENS
geocities.com/esagil1
tablette du déluge (British Museum)
L’Atrahasis (British Museum)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essania.com
jachal
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1159
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 14 Jan - 15:03

Rien d'étonnant à cela. Avant de venir d'Egypte le peuple hébreu a vécu à Babylone, soit Sumer, où il était tenu en captivité (par un peuple d'origine également sémite). Il a donc emmené avec lui les légendes de ce pays.

Tout comme il s'est approprié cette légende le peuple hébreu a aussi récupéré la légende de la Terre promise. Cette terre promise, Israël, n'est pas de ce monde, c'est le monde à venir. Elle appartient à tout le monde et pas seulement au peuple juif. Quand on voit ce qu'on en a fait.....

*****************
Le droit le plus important, c'est le droit de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tsahai
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 46
Localisation : marseille
Emploi/loisirs : chant jazz
Humeur : harmonique
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 11:44

oui mais ca m'interroge dans la mesure où, g toujours pensé
que le judaisme était dépositaire d'une grande connaissance et aussi d'une grande vérité,
mais plus ca va plus je m'apercoit de choses comme ca, tricheries, plagiat et mensonge dans les textes et je suis troublée...
a coté ils ont produit la kabbale, l'arbre des sephirots etc
alors je suis troublée par ce mélange de sacré, de vérité et de mensonge, kan je ragarde et lis ma bible ca me trouble, si bien ke "je reconnais plus mes moutons"...
bref, le judaisme m parle, m'attire et me repousse en meme temps, c pas simple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essania.com
tsahai
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 46
Localisation : marseille
Emploi/loisirs : chant jazz
Humeur : harmonique
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 12:05

re, extrait :
Celui qui deviendra le grand roi mésopotamien
Sargon 1er qui fonda le royaume d'Akkad est retrouvé à sa naissance
abandonné dans un panier flottant sur l'Euphrate et sera élevé par le
jardinier Akkis puis sera l'échanson du roi Kis.

Cette histoire sera
reprise dans l'Ancien Testament pour Moïse : C'est une légende comme
les plaies Égypte, la mer qui s'ouvre et autres éléments tout à fait
surnaturels...

"Sargon d’Akkad : Abandonné par sa mère dans une
corbeille de roseaux qui est confiée au fleuve, le nouveau-né est
recueilli et adopté par un jardinier. La faveur de la déesses Ishtar
fait plus de lui un échanson à la cour de Kish puis un prince."
(Sources : Encyclopædia Universalis, Jean Bottéro, Les collections de
l'Histoire N°22 janvier mars 2004).

par exemple kan je lis ca je reste choquée : quoi!! moise n'aurait eté éleé à la cour d'egypte et donc initié aux mystères égyptiens? ou l'histoire s'est-elle répété ?

je sais dans l'absolu qu'importe, mais en détail, pour moi ca compte car ces personnages m'ont si longtemps accompagné

c comme ci tu marches bokou avec ton ami , et un jour tu t'apercois ke tu ne le connais pas en fait, ton compagnon de route!

de toute facon la bible m'a toujours fait cet effet, attraction/ répulsion! je viens toujours m'y abreuver, mais ya des choses dans le texte ke je n'ai jamais pu prendre, des choses ki me paraissaient indigne de la Divinité.

Ki m'a fait adhérer a la bible ? Jesus le Christ, car son message fait chanter mon coeur dans la joie et l'amour
et la simplicité, et le naturel.
là, pas de doute, tout mon etre aspire à le suivre dans la joie et sans contrainte...

merci jachal, en fait t'as raison, et a toi aussi jpv, mais je l'avais pas réalisé ainsi :arche:
alors avec toutes ces histoires de clonage par les ET, g pas fini d'avoir des surprises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essania.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 12:39

Si il a bien été élevé à la cours de Pharaon.
Abandonner, les enfants dans un panier et le laisser flotter le long d'un fleuve était une pratique assez courante, me semble t il...

Je ne parlerai pas de plaggiat, mais de "reprise", d'une vérité imagée, permettant à tout le monde de comprendre certaines choses.

Les hebreux formaient une certaine élite, qui a enseigné aux Isriars, peuple esclave qui s'est installé en palestine avec l'aide de Moise.
Ceci est confus dans ma mémoire, je vais voir si je retrouve des infos la dessus.
La kabbalah et les séphirots, ect, a exactement la même origine que les écrits de la bible: Babylone, et même de bien avant. La bible, adam, eve, les héloh'ms ect a été donnée au peuple, pour leur permettre de comprendre d'une manière imagée et adaptée, et la Kabbalah, et le reste était destinée à une certaine élite.


Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 14:00

J'ai trouvé! Very Happy
(pardon par avance pour les fautes de frappe)
Tiré de : la lumière sur le royaume, d'Alexandre Moryason

note 48 : le mot Kabbale, signifie en hébreux "tradition reçue" et, par extention "le contenant de l'omniprésence divine car cette connaissance décrit l'ordonnancement de l'univers et des mondes. Ce n'est qu'au XIIeme siecle que ce Saint Savoir reçut ce nom. Avant il était appelé Hén, mot formé de la première lettre des deux mots suivants : "Homah Nistarah", qui signifient "Sagesse Cachée".

note 49 : Une confusion a été faite entre hébreux et isriars, ces derniers formant le peuple appelés Juifs ultérieurement. En réalité, les Hébreux constituaient l'élite Chaldéenne, issue elle même des deux sources mères : Mû et l'Atlantide (via l'inde). Ils n'avaient rien de commun avec les Isriars qu'enseigna Moise, qui peuplèrent la terre de Palestine et furent connus sous le nom d'Israélites. Cette confusion s'explique du fait que les Isriars Israélites reçurent la connaissance des hébreux par l'intermédiaire de Moise et s'assimilèrent à eux. (dans le texte qui va suivre, dans mon prochain post, les guillements entourant le mot "Hébreux" donne à celui ci les sens Isriars-israelites-juifs parce que depuis deux mille ans l'habitude a été acquise.

L'histoire de moise dans la suite. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 14:17

Moise fut un initié des temples d'Egypte. Il fut élevé par la soeur de Pharaon et était destiné aux plus grands honneurs lorsqu'il apprit, par une machination sordide,qu'il n'était qu'un enfant d'esclave, ces Isriars qui servaient en Egypte. Les origines de sa naissance furent divulguées et sa place dans la Société egyptienne se trouva des lors compromise. De plus, à la suite d'une facheuse aventure, il tua un Egyptien, et du, pour se soustraire au chatiment, quitter l'Egypte.

Il parti donc et aborda le pays de Madian ou il fut accueilli par le prêtre Jethro. Il vécut pret de celui ci pendant de nombreuses années et épousa sa fille, Séphora, qui lui donna deux fils. Jéthro avait autrefois étudié à Barzippa (Babylone); aussi, conseilla t il à Moise de quitter les collines de Madian et d'aller en Chaldée parfaire ses connaissances notamment celles qui concernaient la Magie car à cette époque les Prêtres Chaldéens avaient la réputation d'une très grande sagesse et de pouvoir.

Moise parti donc à Babylone, et y étudia pendant 15 ans. La, lui fut révélé un autre aspect de la Connaissance transmise de l'Atlantide, une première approche ayant été faite dans les Temples d'égypte, lors de sa jeunesse.

suite au prochain post.
Revenir en haut Aller en bas
Tamara
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 15:23

Est il vrai que les Juifs, il y a longtemps, ont profiter d'un passage creer involonterement par les humains pour venir sur Terre? :reflexion:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tsahai
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 46
Localisation : marseille
Emploi/loisirs : chant jazz
Humeur : harmonique
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 20:44

Tamara a écrit:
Est il vrai que les Juifs, il y a longtemps, ont profiter d'un passage creer involonterement par les humains pour venir sur Terre? :reflexion:

!??!
kan je disais k'on n'avait pas fini avec les surprises...!!

d'autre part, je pensais, j'étais même persuadée (et en fait je sais meme pas pourkoi...!), ke les egyptiens étaient les héritiers des atlantes, eux-meme d'origine ET, bref, descendants des elohims...

T'as raison plaggiat n'est pas le bon mot, mais je l'ai utilisé car ils se présentent comme les auteurs, uniques receveurs, et ont trahis l'Histoirequant aux egyptiens, mais ca, a du venir bien apres les Peres, moise, abraham;..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essania.com
tsahai
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 66
Age : 46
Localisation : marseille
Emploi/loisirs : chant jazz
Humeur : harmonique
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Mer 21 Jan - 20:48

merci nathalys pour tes recherches et a toi tamara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://essania.com
Héléna ZG
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Age : 41
Localisation : france
Emploi/loisirs : danse et chante la Vie
Humeur : amoureuse ! <3
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Jeu 7 Jan - 16:51

... Pourrait-on suggérer, gentiment, à Daniel Meurois, un petit livre sur l'Histoire de Moïse (qui s'avère être El Moyra !!) via les annales akashiques ?

*****************

Avant, j'avais une fausse idée de l'Amour ; maintenant à tes côtés, chaque jour qui passe me rapproche de Qui je Suis

www.lesailesdelumiere.com
www.lesailesdelumiere.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesailesdelumiere.com
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Jeu 7 Jan - 18:21

Ce serait en effet très intéressant !
Mais, comme l'a expliqué Daniel dans la vidéo sur les Annales Akashiques :

"A chaque fois que j'ai été amené à me pencher sur la mémoire du passé, sur un personnage particulier, comme cela a été le cas pour le Christ avec "De Mémoire d'Essénien", ou pour Saint Louis avec "Louis du désert" ou encore par rapport à la vie du pharaon Akhenaton avec "La Demeure du Rayonnant", cela a toujours été pour répondre à une demande qui venait vers moi à partir de ce que j'appelle les Mondes de Lumière. Il n'y a pas de démarche d'investigation ou de curiosité de ma part, et je ne crois pas d'ailleurs qu'on puisse investiguer les Annales akashiques par curiosité.

Il y a un travail pour moi qui correspond, derrière cela, à une mission sacrée pour éclairer ce qui a besoin de l'être à un moment donné précis. Ce n'est donc pas du "tourisme spirituel". Je n'irais pas, par exemple, répondre à quelqu'un qui me demanderait : "Peux-tu aller voir dans la mémoire du passé qui j'étais dans ma dernière vie ?". Cela ne correspond à rien car ce serait véritablement salir un outil qui, pour moi, doit répondre à des besoins d'ordre général et non pas satisfaire des besoins d'ordre personnel. D'ailleurs, on ne sait jamais à quoi s'attendre lorsqu'on a la possibilité de soulever un des voiles du passé, on ignore ce qu'on va trouver ; cela peut être difficile, lourd de conséquence, ou bien ça peut être enthousiasmant, merveilleux... Souvent, c'est un mélange des deux, et c'est cela qui rend justement le travail assez difficile."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Jeu 7 Jan - 20:04

Connaissons-nous les prochains sujets qui s'en viennent des ouvrages écrits courant 2010 ?
Revenir en haut Aller en bas
Héléna ZG
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 170
Age : 41
Localisation : france
Emploi/loisirs : danse et chante la Vie
Humeur : amoureuse ! <3
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   Ven 8 Jan - 8:56

Régis a écrit:
Ce serait en effet très intéressant !
Mais, comme l'a expliqué Daniel dans la vidéo sur les Annales Akashiques :

"A chaque fois que j'ai été amené à me pencher sur la mémoire du passé, sur un personnage particulier [...] cela a toujours été pour répondre à une demande qui venait vers moi à partir de ce que j'appelle les Mondes de Lumière. Il n'y a pas de démarche d'investigation ou de curiosité de ma part, et je ne crois pas d'ailleurs qu'on puisse investiguer les Annales akashiques par curiosité.

Je comprends tout à fait cette démarche...
de même, je suppose que derrière cette histoire, se cache une vérité qui pourrait bien bouleverser certaines croyances, ce qui, évidemment, pourrait rendre ce travail plutôt dangereux


Mais peut être est-il temps de bousculer les conventions établies depuis des éons...
devrons-nous pour ce faire créer un égrégore ?

*****************

Avant, j'avais une fausse idée de l'Amour ; maintenant à tes côtés, chaque jour qui passe me rapproche de Qui je Suis

www.lesailesdelumiere.com
www.lesailesdelumiere.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesailesdelumiere.com
Pierre N.
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 206
Age : 49
Localisation : Montréal, Québec
Humeur : Plutôt très positif
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: re:dieu de moise, pas le dieu vrai...   Lun 18 Jan - 18:14

Bien intéressant tout ce que vous avez écrit ! Il y a bien des choses que je n'avais pas lues encore, mais dont je me doutais concernant les origines des textes de la bible. Pour moi ce ne sont pas des plagiats, mais seulement l'histoire qui se raconte de générations en générations et de cultures en cultures.

Cependant, ce que j'ai découvert c'est qu'au début de la Genèse (bible) lorsqu'on y décrit les 7 jours de la création, on ne fait référence à aucun nom pour Dieu. Dieu c'est Dieu et que dans la seconde partie où l'on décrit la création de l'homme et ses premiers pas on y fait allusion en le nommant Yahvé-Dieu.

Pourquoi ???

C’est en m'y intéressant davantage que j'ai découvert qu'en fait, il y avait 2 Genèses : La Genèse de la création des univers et de ses êtres vivants (3e dimension et autres plans) et la Genèse de la création de l'homme sur terre.

En fait c'est en regardant la dernière phrase des "7 jours" de la création de notre monde et la première phrase de l'histoire de la création de l'humain sur la terre que cela m'a sauté au yeux:

(Gen:1.1.4a) «Telle fut l'histoire du ciel et de la terre, quand ils furent créés»

(Gen:1.1.4b) «Au temps où Yahvé Dieu fit la terre et le ciel...»

Premièrement, il y a inversion des mots CIEL et TERRE. Pourquoi avoir mis ces mots inversement dans ses phrases à part pour le sens de la poésie ? Le sens logique…?

Dieu ( le sans-nom ) est créateur de tout ce qui est

Yahvé créateur-géniteur de l'homo-sapiens voir livre de Summer. Ce dieu est bien décrit dans plusieurs livres comme étant la cause du fameux chainon manquant que Darwin ainsi tous les chercheurs de notre temps cherchent. Yahvé aurait pris les primates de la terre pour leurs forces et les a rendus plus intelligents en modifiant leur ADN afin de pouvoir extraire le minerais d'or qu'ils avaient besoin pour leur propre planète. Y aurait-il un lien entre la 3e côte AdaN (Adam) et la 3e côte d’ADN pour la reproduction et le clonage ??? Faudrait demander à RAËL Wink

Du coup, cela m'a fait sursauté, mais cela m'a aussi fait rire. Puis par la suite je me suis attardé sur les 7 jours de la création, puisque je venais tout juste de terminer un livre de A.E. Powell "Le corps causal" qui explique tout le processus de la création des 7 plans de conscience. Y aurait-il un lien. Je pense que oui mais je n'arrive pas a y voir très clairement.

Selon ce que j’en déduis , les jours correspondent au temps appartenant au monde de Dieu lui-même (qui pour nous équivaudraient à plusieurs milliards d’années).

*Dieu créa le ciel et la terre le 1er jour ce qui correspondrait à la création des plans causal et physique.

*Dans le plan physique «LA noirceur règne dans l’abime». On parle donc ici du plan le plus dense (Abime = Profondeur).

Il est vaste et vide» (car rien n’a encore été créé en lui.)
*« Le vent plane sur les eaux » = La parole ou encore le verbe de Dieu anime l’Émotion (eau = Réf : Loi d’attraction).

*Puis Dieu sépare les ténèbres (en l’appelant Nuit) et le ciel (en l’appelant Jour).


Ici je décroche déjà puisque si l’on parle du plan physique, Dieu ne peux avoir
créé ni de jour ni de nuit car il n’a même pas encore créé les astres qui en sont responsables et qui sont créés au jour 4. Alors on parle vraiment d’autre chose. Et est-ce normal que les astres viennent après la création des végétaux qui eux sont créés au jour 3 ??? Alors que ce sont eux qui en sont les générateurs de vie ???


Pour le reste, je ne suis pas certain, mais pourquoi Dieu sépare les eaux d’avec les eaux??? Ce n’est certes pas d’eau douce et d’eau de mer dont on parle ici! Les eaux à ce stade seraient peut-être les espaces ou encore les futurs différents plans de conscience qui n’ont pas encore été créés entièrement (les différents plans…astral, bouddhique… )

Je peux me tromper sur toute la ligne, mais je pense que c’est plutôt dans ce sens que ces textes nous enseignent.

Tous les textes auront encore bien des secrets à nous révéler.

Et comme tu le dis Shanai, il serait intéressant de voir un livre de Anne ou Daniel traiter de Moïse et même bien d’autres personnages tels que Juda, Léonard De Vinci, ou encore de la naissance du christianisme et ses dessous ou encore de Babylone. Qui sait! Un jour peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pierrenolin.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dieu de moise, pas le dieu vrai ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
dieu de moise, pas le dieu vrai ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dieu de moise, pas le dieu vrai ...
» Toute la vérité sur la parole de dieu !!!
» Allah est le seul Dieu et Mohammad est son prophète
» Courte prière à Dieu miséricordieux pour obtenir la grâce de vivre l'amour au quotidien
» Dieu prend-il des enfants pour en faire des anges?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Unis vers l'Univers :: Unis vers l'Univers-
Sauter vers: