Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Crop Circle Homme Papillon
Mar 11 Juil - 20:50 par Arké

» Alien project
Jeu 22 Juin - 9:47 par PI

» Le chemin du Cœur pour les Nuls
Mer 12 Avr - 14:20 par Jean

» Alien project
Jeu 23 Fév - 11:56 par PI

» La lévitation des pierres - Edward Leedskalnin
Mar 20 Déc - 15:51 par PI

» pire ou mieux?
Mer 16 Nov - 17:26 par Big AL

» 10 juillet 2016, ultimatum pour la mafia Khazare
Jeu 10 Nov - 23:08 par PI

» Prévisions astrologiques 2017
Mer 19 Oct - 12:10 par Régis

» Journée mondiale du théatre
Dim 11 Sep - 9:01 par PI

» Burkini...ou pas ?
Jeu 8 Sep - 22:46 par PI

» Photo d'OVNIs au-dessus du Mont Bugarach
Mer 17 Aoû - 21:27 par PI

» Des entrées géantes découvertes sur la surface de Mars
Dim 14 Aoû - 14:39 par roses

» GEMMOTHERAPIE
Ven 15 Juil - 7:00 par Régis

» Pyramides dites "maya" et étoiles
Dim 8 Mai - 10:47 par PI

» Bernie Sanders
Jeu 5 Mai - 23:58 par fabrice

» Village qui dort
Dim 1 Mai - 18:31 par PI

» L'instit trisomique
Dim 1 Mai - 14:59 par PI

» SILADERM GEL (silicium organique)
Jeu 7 Avr - 19:23 par Régis

» Une belle histoire!
Jeu 10 Mar - 23:42 par PI

» Superphénix!!!
Ven 26 Fév - 10:55 par PI

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 La nuée de Paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: La nuée de Paix   Mar 14 Avr - 16:11

Il y a 2000 ans, Myriam et Simon (aujourd'hui Anne et Daniel) ainsi que quelques autres esséniens firent leur première rencontre avec des Êtres des Etoiles issus de Vénus (Lune-Soleil ou Ishtar). Le message de ces Êtres a bien sûr été transmis il y a 2000 ans mais croyez bien qu'il n'y a pas de hasard s'il a été dévoilé en notre temps, car je crois qu'il reste entièrement d'actualité par rapport à Ce qui vient aujourd'hui.
Vous avez sans doute lu cette histoire dans "De mémoire d'Essénien", mais si ce n'est pas le cas, la voici :

"Notre vingt-deuxième année fut marquée par un événement d'une intensité toute particulière, un événement qui dépasse de beaucoup le simple cadre de ce récit. Nous désirons le décrire comme il fut ressenti par nous à cette époque, c'est-à-dire avec une naïveté que notre siècle ne connaît plus...

Nous avions pris l'habitude d'accompagner parfois les troupeaux pendant quelques jours, loin de notre village et de ses habitants. C'était pour nous une joie qui nous permettait de goûter à une forme de solitude et de nous repaître les yeux de la ligne pastel des collines et des petites montagnes pierreuses. Ce jour-là le soleil déclinait et étendait à l'horizon un voile pourpre et orangé. Avant la nuit, nous avions fait un feu à l'aide de brindilles desséchées et nous avions tendu quelque toile afin de nous abriter. Il nous restait de longs instants avant que l'obscurité fût totale et nous étions enroulés dans nos manteaux, les yeux plongés dans un ciel ou s'effilochaient les nuages.

A un moment donné, notre attention se vit attirée par l'un d'eux en tous points différents des autres à cause de sa forme et de sa luminosité. C'était une petite masse ovoïde qui paraissait suspendue dans les airs alors que les formations voisines défilaient indéfiniment. Au bout de quelques instants d'observation intense, une certaine inquiétude nous gagna lorsque du nuage jaillit à deux reprises une lueur verte qui embrasa la moitié du ciel. L'émotion devint extrême lorsque la masse cotonneuse, au lieu de se désagréger comme nous nous y attendions, se mit à grossir et à se rapprocher rapidement. La logique aurait voulu que nous fuyons, car la mémoire de notre peuple colportait de ces sortes d'histoires étranges que nous ne comprenions pas bien. A vrai dire, nous n'eûmes pas même le temps d'y songer. Le petit vent des collines parut soudain suspendre sa route et une grande clarté blanche se déploya sur plusieurs brasses autour de nous tel un filet. Le silence se fit total et un énorme char, brillant de mille feux apparut devant nous, suspendu dans les airs à environ deux coudées du sol. Nous n'eûmes pas un geste, incapables de réagir ni même de penser.

Alors, presque instantanément, sans que nous eussions pu voir d'où ils venaient, trois êtres se trouvèrent devant nous. Ils étaient vêtus d'une longue robe blanche un peu semblable à la nôtre, mais tellement plus fine, tellement plus soyeuse. Il serait vain de vouloir décrire leur visage. Ils étaient d'une luminosité et d'une pureté parfaites en regard des nôtres déjà burinés par le soleil, et il émanait d'eux une forme d'amour que nous n'avions connue jusque là que dans nos plus beaux songes. Une longue chevelure blonde leur tombait harmonieusement sur les épaules cependant que leur peau, légèrement ambrée, semblait dépourvue de toute pilosité. Etaient-ce d'ailleurs des hommes ? Nous n'aurions su le dire tant la finesse de leurs traits pouvait être enviée par bien des femmes.

Instantanément nous sentîmes une indéfinissable vague de chaleur monter en nous et submerger tout notre être. Puis, rapidement, le décor s'estompa et nous nous crûmes pris dans un rayon de lumière blanche où nos membres paralysés tentaient vainement de se rencontrer. Il nous sembla que nous étions soulevés par quelque vent chaud et anesthésiant ou par une énergie qui nous extrayait doucement du sein même de la matière. Enfin, sans savoir ce qui s'était au juste produit, nous nous retrouvâmes dans un lieu clos d'où irradiait de toutes parts une lumière de Paix. Les trois êtres étaient toujours là, face à nous, illuminés par un sourire de bonté. Ils s'avancèrent, nous assurant dans notre langue que nous n'avions rien à craindre d'eux.

- "Amis, fit l'un d'eux, permettez-nous de vous appeler ainsi et soyez les bienvenus parmi les forces du Père qui parcourent les mondes. La gloire de l'Eternel chauffe nos coeurs et nous sommes heureux de pouvoir parler à vos âmes. Vous êtes dans un des chars que les vents solaires mènent à travers les univers. Vous êtes parmi ceux qui peuplent votre petite étoile, celle qui plus que les autres brille la nuit au firmament. Vous êtes avec Lune-Soleil..."

Ce qui se dit ensuite ne saurait avoir de place ici mais la voix qui prononçait ces mots était très claire, très résolue et eut immédiatement l'effet d'un baume sur nos esprits troublés. Nous commençâmes alors à distinguer autour de nous les parois d'une vaste salle hexagonale ayant pour centre ce qui semblait être un énorme joyau, émettant diverses lueurs. Cependant tout autour se trouvaient disposés une douzaine de sièges étranges, ressemblant à des trônes. sur une longue et unique table, qui nous faisait face, était placée une multitude d'objets hétéroclites entourés de dessins non moins étranges. Certains palpitaient comme les étoiles dans la nuit.

- "Vous êtes avec Lune-Soleil, reprit l'un des êtres sur le même ton... Vos pères humains vous parlent depuis toujours de l'immensité des mondes habités. Pensez-vous que ce soit une légende ? L'Eternel délègue ses pouvoirs à tous ceux qui ont la capacité de faire croître la lumière d'amour autour d'eux. Ainsi nous sommes les anges du Sans Nom et notre Terre est en ce diamant palpitant qui éclaire les nuits de votre fraternité. Depuis le commencement des temps, nous ensemençons ce monde et votre coeur afin d'en chasser les obscurités. Nous avons parlé aux hommes de la Terre en de multiples langues, sous de multiples visages, nous leur avons donné des dieux à leur mesure selon l'éclat de leur âme. Ne vous scandalisez point de ces paroles, amis, car une trop forte lumière aveugle celui qui a toujours vécu dans la nuit. Les rideaux qui voilent la splendeur de la Force du Père ne peuvent être écartés que les uns après les autres, avec d'infinies précautions. Nous savons ce que nous disons. Il fut un temps où les hommes de ce monde vivaient sur une autre Terre que celle-ci quelque part dans la spirale... la lumière trop forte écrasa le souffle de leurs coeurs ; la puissance du mental tua leur amour et leur monde fut projeté aux confins des univers.

Nous cultivons les âmes, et la providence de l'Eternel a voulu que nous les replantions ici, entre la lumière et les ténèbres, pour leur apprendre à discerner. Mais la sagesse a voulu aussi que le jardinier demeure parmi les plantes dont il avait la garde. Ainsi, il est un lieu précis de ce monde, là où la terre et les cieux s'épousent, que vos Frères des étoiles, de Lune-Soleil et de bien d'autres ont élu comme domicile. Des rayons s'en échappent depuis l'aube des âges, ils sont comme le levain et le fil directeur des grandes civilisations humaines. Rien de ce qui se fait de beau sur cette Terre n'est fait sans eux.

L'heure vient maintenant de lever un autre voile, et tous ceux qui peuvent voir doivent se dresser. Voilà pourquoi nous frappons à la porte des coeurs : notre Amour émet des sons que la raison ne perçoit pas et qui vous dirigent vers des lieux précis. Cela motive votre présence ici.

Sachez aussi que l'un des nôtres est venu parmi vous il y a peu de temps encore. Il vous appartiendra de le reconnaître et de préparer la voie qu'il doit suivre. Ne vous y trompez pas, on vous demande d'être serviteurs plus qu'ambassadeurs. Les forces les plus nobles et les plus solides sont toujours les forces cachées, n'oubliez pas cela. Vous allez bientôt comprendre que cette époque est semblable à un creuset où se côtoient les substances les plus noires et les lumières les plus vives. Toutes ces forces ignorent bien souvent leur véritable origine, ce qui les rend plus aptes à supporter les vibrations de ce monde ; il pourra vous être demandé ainsi qu'à d'autres de les révéler le moment venu. Le ferez-vous ?"

Ce n'était pas la première fois que l'on nous posait une telle question abrupte, mais l'être n'attendit pas que nous lui répondions préférant nous inviter à faire quelques pas dans la vaste salle qui nous abritait. Elle nous parut semblable à un palais, avec ses mille joyaux suspendus aux murs et ses forces qui se mouvaient dans des faisceaux de lumière ondoyante. Nous nous aperçûmes bientôt qu'un quatrième être, en tous points semblable aux autres, venait d'entrer à notre insu. Aucune porte, aucune tenture n'était pourtant visible.

- "Voici l'énergie du Père transformée selon la volonté de nos coeurs, dit l'un des êtres tout en englobant le local d'un large geste du bras. Tout cela peut devenir aussi dur que le roc et aussi translucide que la lueur des flambeaux de l'âme. Il suffit d'y faire circuler la vie plus ou moins vite. Cela est une des formes de la création. Vous-mêmes êtes des créateurs par vos pensées ; ce sont ces pensées qui, en ce royaume, puis en d'autres, se doivent de transmuer puis de créer la matière comme escalier de l'Esprit. Il vous faut apprendre à manier l'éther par la force de votre amour. Sachez que chaque idée inclut une particule de vie éthérique dans un mouvement vibratoire et apprenez ce qu'est la matière : une myriade de particules de vie magnétisées par la force d'une idée persistante et dirigée. Ainsi est construit l'homme, ainsi est façonné ce char, ainsi il faut apprendre à oeuvrer. La Matière, l'Esprit et la Force sont Un, soyez donc Un avec le divin, nous voulons dire avec un état d'esprit qui accepte la substance créative omniprésente. Ce ne saurait être l'acceptation d'une vague foi sans discernement car la foi véritable requiert l'union de la sagesse et des grandes lois afin de créer sans limite. Ce ne saurait être non plus une technique du mental ; ce dernier, en effet, ne peut gouverner seul que dans des univers concrets, faute d'union avec les réseaux du soleil intérieur... Nous savons que vous comprendrez sans doute mal tout ceci jusqu'au jour où vous vous éveillerez du sommeil qui vous a conduits sur Terre. Peu importe dans l'immédiat, car les mots insufflés dans un coeur y sont imprimés à jamais... Notre demande, aujourd'hui, est que vous appreniez à vous tenir hors du temps. Le temps aussi n'a que la force relative d'une matière qui se manie et doit se sublimer. Le temps n'existe pas en lui-même, sachez bien cela, il est le reflet de votre mental deconnecté de sa souce ! Vous penserez par périodes et cycles, vous penserez par faisceaux de lumière ; ainsi, si votre âme le veut, vous préparerez, à l'image de vos Frères, la voie de celui qui doit venir.
Recevez la Paix."


(extrait de "De mémoire d'Essénien" - Chapitre XIII)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La nuée de Paix   Mer 15 Avr - 6:38

C'est vrai que c'est d'actualité, merci Régis.
Revenir en haut Aller en bas
elisabeth
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 68
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: La nuée de Paix   Mer 15 Avr - 8:59

Tout était déjà là!

Quand je relis les livres de Anne et Daniel aujourd'hui, je me rends compte combien ma compréhention est différente, j'y trouve toujours quelque chose de nouveau, avec les prises de conscience qui se font petit à petit, et surtout grâce à ma formation en lectures d'auras et soins esseniens depuis 3 ans, formation qui nous invite à rentrer dans "une mâchine à laver"!
Le mode "essorage" est parfois douloureux! Wink

En 2 mots et pour répondre aussi à ton autre post sur LASE:
labourage et lâcher prise.

Se changer c'est changer tout ce qui nous entoure, notre relationnel, nos rencontres, nos expériences...

Des études sur la communication ont montré que lors d'une conversation, seulement 30 pour cent des mots sont perçus, l'essentiel se communique par la fréquence des personnes.

Merci Régis pour ce rappel et ce forum, à la fréquence MG, qui nous permet de rester connectés, c'est à la fois le plaisir des rencontres, la découverte de sujets "réfléchissants", un soutien et l'espace d' une mémoire présente.

cheers sunny big hug :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://energie-essenienne.monsite.orange.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuée de Paix   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuée de Paix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNE BELLE PRIÈRE POUR OBTENIR LA PAIX DE L'ÂME...
» Prophéties sur l'ere de paix
» 1er Janvier: Sainte Marie Mère de Dieu, Prière pour la Paix
» Sainte Véronique Giuliani et commentaire du jour "Si cette maison en est digne, que votre paix..."
» Napoléon, défenseur immolé de la paix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Vie Extra & Intra-Terrestre :: UFOLOGIE-
Sauter vers: