Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Alien project
Jeu 22 Juin - 9:47 par PI

» Le chemin du Cœur pour les Nuls
Mer 12 Avr - 14:20 par Jean

» Alien project
Jeu 23 Fév - 11:56 par PI

» La lévitation des pierres - Edward Leedskalnin
Mar 20 Déc - 15:51 par PI

» pire ou mieux?
Mer 16 Nov - 17:26 par Big AL

» 10 juillet 2016, ultimatum pour la mafia Khazare
Jeu 10 Nov - 23:08 par PI

» Prévisions astrologiques 2017
Mer 19 Oct - 12:10 par Régis

» Journée mondiale du théatre
Dim 11 Sep - 9:01 par PI

» Burkini...ou pas ?
Jeu 8 Sep - 22:46 par PI

» Photo d'OVNIs au-dessus du Mont Bugarach
Mer 17 Aoû - 21:27 par PI

» Des entrées géantes découvertes sur la surface de Mars
Dim 14 Aoû - 14:39 par roses

» GEMMOTHERAPIE
Ven 15 Juil - 7:00 par Régis

» Pyramides dites "maya" et étoiles
Dim 8 Mai - 10:47 par PI

» Bernie Sanders
Jeu 5 Mai - 23:58 par fabrice

» Village qui dort
Dim 1 Mai - 18:31 par PI

» L'instit trisomique
Dim 1 Mai - 14:59 par PI

» SILADERM GEL (silicium organique)
Jeu 7 Avr - 19:23 par Régis

» Une belle histoire!
Jeu 10 Mar - 23:42 par PI

» Superphénix!!!
Ven 26 Fév - 10:55 par PI

» patrons corrects
Mar 23 Fév - 19:29 par PI

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Pour en finir avec le Nouvel-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
curtis
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif


Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 40
Localisation : Terre
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Pour en finir avec le Nouvel-Age   Ven 11 Juin - 22:44

Comme promis dans mon dernier message de la section "Ufologie", voici un texte de Joël Labruyère paru en 2003, mais qui est encore bien d'actualité :

POUR EN FINIR...
AVEC LE NEW AGE


Source: revue
UNDERCOVER
#10 - décembre 2003.
Tout droit réservé.
Avec la permission de Joël Labruyère, éditeur.


"Il suffit de faire croire
à l'être humain qu'il y a du coeur pour lui faire
tout gober."


S'engager dans une démarche
spirituelle est une affaire délicate où l'on ne
peut compter que sur soi-même. L'expérience est
le seul guide, mais notre culture rationaliste ne nous prédispose
pas à identifier les illusions de nature spirituelle.
Toutefois, il est possible d'éviter certains pièges
en connaissant à l'avance la finalité des pratiques
en matière de développement personnel et de spiritualité.
Ce qui se cache sous l'emballage est souvent à l'opposé
des promesses…
On a lu un ouvrage qui nous a enflammé, et l'on est prêt
à participer au stage qui nous invite à mettre
les belles théories en pratique.
Si l'on observe qui se passe dans le domaine des spiritualités
prêt-à-porter, on réalise que les livres
et les annonces sont un moyen de nous attirer dans une pratique
collective. L'on s'harmonise lors d'une méditation de
groupe, dans le but de créer un égrégore,
ce qui n'est jamais neutre.
On vous a jeté un hameçon avec un bel appât,
et vous avez mordu. En réalité, la partie occulte
de l'affaire vous demeure cachée, mais la finalité
est de vous mettre sous tension, en phase avec une fréquence
reliée à une centrale où opèrent
des experts masqués.


On a de bonnes raisons de penser
que ces harmonisations de groupe - au nom de la lumière,
il va se soi - sont des mises sous contrôle afin de brancher
le groupe sur un centre utilisant les ondes à basses fréquences.
Des entités du plan astral sont captées dans le
but de servir de médium afin de donner à ces séances
de spiritisme l'apparence spirituelle.
C'est plausible si l'on en croit les informations qui filtrent
sur la technologie occulte.
Le new age est un concept inventé au début du 20°
siècle par un occultiste oriental.
Il est fondé sur une volonté de mettre les esprits
sous contrôle collectif - pour préparer une religion
mondiale sur la fréquence 666. L'appât a été
l'imminence d'un âge d'or, mais rien de tel n'est prévu
par les traditions authentiques qui parlent du futur.
Le mythe de l'âge d'or dans l'ère du Verseau a rencontré
un énorme succès à cause des fléaux
modernes, dangers artificiellement aggravés par les agents
de cette opération.


Participer à ces séances
de méditation n'est pas sans risque car on peut se relier
à un courant spirituel inférieur ou vampirique,
avec les conséquences psychiques qui en découlent.
Ces risques ne sont jamais évoquées dans le new
age où tout ce qui brille est lumière.
On vous parle beaucoup de la lumière, mais on ne vous
dit pas de quelle lumière il s'agit...
Les risques ne sont jamais évoqués par les pirates
qui écument les eaux du new age, en exploitant la naïveté
des néophytes.
Votre idéalisme, renforcé par votre conditionnement
judéo-chrétien, ne vous porte pas à démasquer
ce qui se trame derrière le channeling et ses révélations
fabriquées .
La loi du silence règne sur l'univers du nouvel âge.
Les professionnels ne se risquent pas à dénoncer
un compère louche, sous le prétexte qu'il faut
être dans " l'amour inconditionnel ".


Cela cloue le bec à toute
interrogation pertinente. Toutes les parades ont été
prévues pour empêcher l'esprit critique. Les vedettes
du channeling sont reçues devant des cercles discrets
à l'ONU. Ils servent les illuminati.


Le new age se veut positif, mais
il préconise des techniques de liaison avec des entités
rétrogrades, d'un niveau bestial, mais qui ont la capacité
d'apparaître en êtres de lumière. Lorsqu'à
la suite de ces contacts, votre système de chakras sera
déréglé et que vous vous serez fait pillé
votre énergie, parlerez-vous encore d'évolution
positive ?
Nombre de pratiques actuelles, anodines en apparence, nous font
glisser vers la fantasmagorie des plans invisibles, où
il existe encore moins de probité qu'ici-bas.
Certaines de ces illusions sont des imitations de la Vérité,
mais l'on peut démasquer aisément l'imposture à
l'aide de quelques critères. Hélas, celui qui en
est au commencement de sa quête et qui est peu expérimenté,
sera ébloui. Il se jettera vers la lumière qu'on
lui indique avant de découvrir que c'était la première
tentation d'un long chemin parsemé de mirages.
Passée l'exaltation du début, et après un
périple frustrant, on se retrouve à la case départ,
désillusionné, dépossédé de
notre vitalité, et financièrement délesté.

On a gagné une expérience, et c'est déjà
bien, à condition qu'on sache en tirer la leçon...
Il y a des principes à connaître avant de s'engager
dans une pratique car il est impossible de déterminer
à l'avance sa finalité.
Cette finalité occulte qui se cache habilement derrière
les promesses, ainsi que ses contre-indications, ne sont jamais
indiquées.
On ne soulève surtout pas l'épineuse question des
dettes qu'il faut rembourser lorsqu'on négocie quelque
petit avantage spirituel.
C'est un sujet tabou dans le commerce avec l'invisible. Mais
le " commerce avec les esprits ", les " guides
de lumière " ou d'autres entités, comme son
nom l'indique, demeure un commerce fait de tractations et de
bénéfices, d'intérêts, de séduction
et de dissimulation.
Ce qui pour l'un n'est qu'une expérience, peut être
une régression pour l'autre.
Ce qui pour l'un n'est qu'un divertissement sans lendemain, pourrait
être un enchaînement spirituel pour un autre.
Souvent la folie provient d'un usage de la magie dans une existence
antérieure. On commence par des exercices pour développer
les pouvoirs psychiques et l'on se retrouve avec des chakras
déséquilibrés, une tyroïde hypertrophiée
ou l'hypophyse endommagée.
Il faudra soigner ces déformations dans une existence
future car tout se compense.
Bien entendu, il s'agit là de cas extrêmes, car
la plupart des techniques de développement personnel ou
d'expansion de la conscience n'ont qu'un effet placebo qui ne
laisse pas de séquelles durables, sauf le prix des stages...

Donc, avant d'entrer dans un groupe attractif, de dépenser
vos économies dans un stage, ou de vous livrer à
une discipline, faites le bilan de ce que vous espérez
en recevoir, et de ce que vous risquez d'y laisser…


Il y des chemins spirituels
harmonisés
avec le psychisme et l'organisme de l'occidental vivant dans
le monde contemporain. Mais il y a beaucoup plus de pratiques
qui sont en opposition avec notre constitution physique et
psychique
actuelle, et dont on ne peut espérer aucune amélioration
constructive.
Il faut rejeter les pratiques et les enseignements qui risquent
de nous mettre en contact avec des entités et des égrégores
qui nous captent en nous déportant vers l'extérieur
de nous-mêmes. Il ne faut jamais forcer le fonctionnement
de nos chakras et de nos corps subtils.
La compréhension objective des systèmes spirituels
repose sur une connaissance de la constitution subtile de l'être
humain et des méthodes de transformation initiatiques.
Chaque siècle propose de nouvelles méthodes qui
ne sont qu'une reformulation des techniques anciennes, mais adaptées
aux rayonnements de l'époque.
Lorsqu'on a à peu près compris les principes des
techniques pour élever le taux vibratoire, activer les
centres énergétiques, et aligner la conscience
sur d'autres fréquences, on est armé pour faire
la différence entre les techniques régressives
qui conduisent à une liaison avec les plans invisibles
inférieurs, et la voie spirituelle. Mais la distinction
est délicate.
La voie spirituelle authentique ne conduit pas à une liaison
avec le monde occulte (la lumière astrale par exemple).
Elle repose sur le centre de notre être, et non sur des
entités extérieures. C'est un chemin qui va à
l'opposé du new age.
Il faut savoir ce que l'on cherche dès le début.
Ce n'est pas toujours clair pour le chercheur qui est sollicité
par des évasions spirituelles.
Il ne sait où aller, et séduit par des enseignements
qui mettent une transformation à sa portée sans
trop d'effort, il se laisse tenter.


On pourrait se dire : qu'importe
si la pratique que j'ai expérimentée est une impasse
et si les enseignements qui m'ont séduit sont de la supercherie.
N'est-ce pas à travers ses erreurs que l'on apprend la
vie ? L'expérience n'est-elle pas notre seul guide ?
Oui, il n'y a aucune raison de craindre l'expérience.
C'est la loi de la vie. Mais, il faut savoir que certaines pratiques
perturbent les délicats organes de l'âme. On risque
de déformer notre système psycho-spirituel.
Et ne croyez pas que ceux qui vendent ces techniques en savent
plus que vous, aussi initiés qu'ils se prétendent
! Ce sont souvent des apprentis sorciers, qui ont éprouvé
une satisfaction personnelle avec une méthode qu'ils croient
adaptée à tout le monde. Ils y trouvent aussi un
moyen de gagner de l'argent. Ce qui pourrait être gratuit
ne l'est pas obligatoirement d'un point de vue occulte.
Lorsque l'on est accroché et qu'on devient soi-même
un " initiateur ", la boucle est bouclée. On
va jouer au petit maître, un aveugle qui guide les aveugles.

Bien entendu, les spéculateurs de la spiritualité
s'appuient toujours sur des explications pseudo scientifiques
ou une tradition vénérable, comme la mode du chamanisme
qui sera remplacée par autre chose d'ici peu. Qui sait
si cette tradition n'a pas été pervertie, et si,
hors de sa matrice, sa magie ne s'est pas inversée ? C'est
souvent le cas pour les techniques venues d'Orient qui ont été
élaborées pour des êtres différents
de l'occidental au plan physiologique et psychique.


Quant aux nouveaux systèmes
de méditation du new age, ils opèrent quasiment
tous sur une fréquence du plan astral, qui est la dimension
de l'illusion par excellence. L'expérience est souvent
agréable, car un sentiment de contentement s'en dégage,
mais le résultat spirituel est non seulement nul, mais
négatif. Pendant le relâchement de la méditation,
on devient aisément la proie d'entités-relais qui
cherchent à investir les consciences momentanément
mises en veilleuse.
Il y a deux manières d'affaiblir le libre-arbitre d'un
être humain : la douleur ou le plaisir.
Le new age agit par la promesse d'une élévation
dans les mondes spirituels, ce qui, pour les gens sensibles,
apparaît comme la plus haute satisfaction, le gage que
la souffrance sera abolie et que le bonheur est en vue.
C'est la promesse d'une ascension vers le ciel, vie après
vie, toujours plus et toujours mieux. Mais les lois de l'évolution
sont différentes.


C'est là en résumé
le new age tel qu'il a été diffusé par les
occultistes du courant théosophique au début du
20° siècle, puis théorisé par une éminence
grise du Lamaïsme, le maître Tibétain, et enfin
relayé par de nombreux occultistes qui se croient connectés
sur la " grande loge blanche ". Cette loge et ses "
ashrams de maîtres " dissimulent le centre du contrôle
politico-occulte planétaire.


Nous sommes conscient que si
un pratiquant d'une méthode de méditation traditionnelle
lit ces explications, il risque d'être scandalisé
car il dira que nous mettons tout dans le même sac. Nous
voulons simplement dire que les choses se passent ainsi la plupart
du temps, spécialement lors de séances méditatives
dirigées par des channels dont la personnalité
anormale est une brèche qui favorise la pénétration
d'entités dans notre existence.
Les guides de ces séances sont obombrés (quasiment
envoûtés) par des esprits-contrôle dont la
fonction essentielle - derrière le joli refrain "
lumière et amour " - est de réunir des gens
pour les mettre collectivement en phase de manière harmonieuse,
pour mieux les tenir sous contrôle. Ces guides et "
canaux ", a demi sincères, ignorent le but secret
de l'opération de pompage spirituel dont ils sont les
agents parfois émerveillés. Il est en effet très
gratifiant de parler au nom de l'invisible et il y a beaucoup
de candidats qui espèrent devenir des petits maîtres.
L'être humain a été conditionné à
vénérer l'autorité, et nulle autorité
n'est plus attractive que celle qui est supposée venir
" d'en haut ". Mais l'invisible n'est pas le sacré.
Les channels, ces nouveau spirites, voient dans leur liaison
avec l'invisible le signe d'une élévation ou d'une
élection, alors qu'il s'agit d'une régression de
la conscience.
On ne peut les faire changer d'idée, car la passion de
l'invisible les obsède comme une drogue. Ils sont intoxiqués,
et comme des dealers, ils racolent des prosélytes pour
étendre le cercle de leur trafic, tout en en retirant
un profit matériel et un sentiment de puissance.
Voilà comment les choses se passent dans la plupart des
réunions de prière, d'invocation ou de méditation.

Un contact est établi par le leader-médium avec
un esprit-contrôle qui s'est présenté sous
une identité parfois prestigieuse en fournissant des messages
plus ou moins élaborés, qui jouent sur les registres
de la crainte apocalyptique - le complexe sécuritaire
- tout en flattant notre ego, qui se sent élu.
Les religions ont donné de fausses images de la vie spirituelle,
et devant le merveilleux et l'invisible, les gens deviennent
des enfants.
Lors de la délivrance des messages par channeling, on
commence par les tartes à la crème en annonçant
que les temps sont perturbés, mais que l'amour va tout
réparer - grâce à notre dévouement
pour la lumière.
Les mots clés de ce conditionnement sont " la paix,
la joie, et la lumière " dont on sait qu'ils sont
ressentis comme particulièrement plaisants pour l'être
incarné sur une terre où la vie n'est pas toujours
rose.


Il suffit de vous faire croire
qu'il y a du cœur pour vous faire tout gober.


Qui ne désire vivre dans
l'amour et la joie ?
La promesse est ciblée pour faire mouche. L'aspect le
plus pernicieux de ce lavage de cerveau à la manière
douce du new age, c'est qu'on culpabilise ceux qui ne se sentiraient
pas pleins " d'amour, de paix et de joie ". Comme ils
sont méchants ces récalcitrants !
Il est difficile d'échapper aux valeurs de la pensée
unique du nouvel age. Elle s'est infiltrée partout par
les médias et la publicité.
Tu dois être dans la lumière ! Tu dois vivre dans
la joie et l'amour ! Tu dois aspirer à l'harmonie et à
la paix, même si ta vie et un chaos. C'est le totalitarisme
de la bonté et du bonheur. On se paye de mots et d'illusions.
Cette propagande faussement positive qui nie la subtilité
et les paradoxes du destin individuel est une tyrannie au nom
du " bien ".
" Si tu n'es pas dans la paix et l'amour, alors, tu dois
t'améliorer et participer à tel stage qui va te
remettre sur le bon chemin, celui de la lumière et de
la joie. "
C'est de cette manière que depuis un demi siècle,
nous sommes infantilisés par le nouvel âge qui a
instauré le spirituellement correct en spéculant
sur la détresse psychique de l'être humain qui mène
une vie artificielle dans une civilisation démente.


Le " service à autrui
" est à la mode. En fait, on détourne ainsi
l'être conscient de sa véritable mission qui est
de trouver son centre originel individuel.
Dans le nouvel âge, il ne faut pas critiquer, ni émettre
d'opinion négative. Il ne faut plus débattre des
problèmes en profondeur pour ne pas rompre l'harmonie
artificielle. Et bien sûr, il faut suivre une thérapie
ou un développement personnel si l'on dévie.
La mode de la psychologie a préparé le terrain
à cette normalisation. Le new age est hyper conformiste.
C'est une religion dogmatique.
Mauvais est celui qui ne veut pas être " bon "
à la manière de tout le monde et qui ne croit pas
dans les promesses d'un monde meilleur.
Méchant est celui qui ne croit pas dans la paix hypocrite
des politiciens illuminati ni dans la bonté superficielle
et sirupeuse qui dégouline des cercles névrosés
du new age.
" Il est mauvais, c'est un être négatif. Il
émet des ondes nocives. Il n'est pas dans la lumière
et dans l'amour. Il n'est pas spirituellement évolué.
C'est un être noir. Mais on ne juge pas, bien entendu ...
non, on juge pas."
Combien de fois n'avons-nous pas scandalisé une dupe du
channeling en lui déclarant que son message ne valait
pas une crotte.
Essayez de faire comprendre à un exalté que ses
" guides de lumière " et ses " maîtres
ascensionnés " sont des mirages diffusés à
partir de centres secrets à l'aide d'une haute technologie
occulte ! Expliquez lui que ces hauteurs qu'il croit célestes
sont des plans de conscience encore plus bas que l'existence
matérielle. Il vous regardera sans doute d'un air incrédule
en pensant que vous lui faites une blague de mauvais goût,
à la limite du blasphème. Puis, il vous tournera
le dos, et prendra congé, tétanisé par la
violence et l'ignorance dont il vous croit rempli.
Il ne discutera pas, car vos propos lui paraissent absurdes.
Il n'en reparlera plus et posera une pierre dessus.
N'est-il pas fou celui qui pense que des prédateurs utilisent
la spiritualité pour faire avancer leur politique ? N'est-il
pas détraqué celui qui dit : " ne participez
pas aux prières collectives pour réparer tel aspect
de l'existence car c'est précisément le piège
où l'on veut vous mener. " Et lorsqu'une catastrophe
est évitée, l'on vous dira que c'est grâce
à vos prières et vos pensées. Mais qui sont
ceux qui annoncent les catastrophes et vous demandent de prier
pour les écarter ?
Celui qui ne veut pas se joindre aux séances de prière
pour la paix ou pour écarter un soi-disant fléau
est-il mauvais ? Non, il est lucide.
Il exprime une vérité pénible à entendre,
un fait connu des éveillés de tous les temps. Depuis
qu'il existe des religions et des intermédiaires entre
l'homme et le divin, des hiérarchies d'entités
retardées de l'au-delà
exploitent l'humanité sans vergogne en jouant sur sa cécité
spirituelle et sa sentimentalité.


Pour les personnes qui font métier
de guider les autres sur les chemins de l'illusion, il n'y a
rien à faire. Nous les connaissons, elles sont sous contrôle,
inconscientes de ce qui les domine, et leur dire de se défaire
de leur emprise est aussi ridicule que de demander à un
riche de renoncer à sa fortune.
Ceux qui sont pris dans les filets de l'astral alors qu'ils
se croient en contact avec le divin, ne redescendront pas de
sitôt de leurs nuages. Ils en retomberont un jour, mais
en attendant, ils sont les plus zélés propagandistes
d'une subversion de la conscience.

Pour ceux qui cherchent leur voie, et qui pourraient tomber sous
l'emprise des basses hiérarchies, il est nécessaire
de s'informer pour savoir où ils mettent les pieds. Beaucoup
ne prennent pas de précaution, car leur désir est
impérieux, et ils veulent goûter au fruit dont on
leur a vanté la suavité. D'ailleurs, qui peut les
renseigner, à condition qu'ils écoutent ?
Rien n'est plus fort que l'attrait d'une pratique spirituelle
car elle est supposée résoudre les problèmes
de l'existence.


Une démarche spirituelle
élève l'être au dessus des contingences grossières,
mais elle ne lui évite pas les épreuves de la vie.

C'est à travers les difficultés que l'âme
s'éveille. Pour se libérer, il faut traverser des
épreuves et aucun être céleste ne les franchira
à notre place. C'est l'incarnation. Les idées spirituelles
qui portent au rêve, à l'évasion et à
l'idéalisme sentimental sont des impasses, des mirages
dans le désert de l'existence. Elles font oublier les
rigueurs de la vie, mais celle-ci n'en paraît que plus
dure après l'atterrissage.


Il faudrait considérer
attentivement ces données avant de décider de la
voie à suivre.
Nous espérons que vous avez de la chance et que le moment
venu, vous saurez voir qu'en matière de spiritualité
ce qui brille n'est pas or.


Joël Labruyère

http://conspiration.ca/religion/finir_nouvel_age_labruyere.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unotristoire.blog4ever.com
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour en finir avec le Nouvel-Age   Sam 12 Juin - 4:34

Bon, puisque tu remets ça sur le tapis avec Labruyère, je me vois dans l'obligation d'insérer ici cet article d'Olivier de Rouvroy - dont je partage tout à fait les propos. Mais tu comprendras donc sans doute, cher Curtis, pourquoi je n'apprécie pas de voir des articles de Labruyère sur Essania vu qu'il n'hésite pas à inventer des mensonges diffamatoires pour discréditer les Grands Frères de Shambhalla.
A bon entendeur.

Article d'Olivier de Rouvroy - Ere Nouvelle
En septembre 2002, Joël Labruyère, profitant du succès remporté par son livre "L'État inquisiteur" et de l'élan de sympathie qu'il venait de susciter auprès de nombreuses communautés spirituelles en fondant l'OMNIUM, association censée "défendre les individus victimes de discriminations en raison de leurs choix spirituels, religieux ou thérapeutiques", présentait dans la revue "Undercover" un article intitulé "Fumées du Nouvel-Âge". Ce texte avait, selon son auteur, pour objet "d'exposer une série de données ésotériques inhabituelles, généralement ignorées des chercheurs", et son propos était soi disant de mettre à jour "des problèmes occultes très complexes". En réalité, Joël Labruyère tentait principalement d'y démontrer que les Êtres que les spiritualistes présentent habituellement comme les Maîtres spirituels de la Grande Loge Blanche ne seraient en réalité qu'un écran de fumée destiné à faciliter le contrôle de l'humanité par des forces sataniques.

Cet article insultant envers la Hiérarchie spirituelle qui guide notre évolution depuis l'aube des temps, continue depuis cinq ans à circuler sur le réseau Internet où il alimente régulièrement des forums et des débats parfois surprenants.

Nous n'avons pas l'habitude de polémiquer sur ÈRE NOUVELLE. À chacun sa vérité, à chacun d'assumer, le cas échéant, son outrance, son irresponsabilité et son manque de discernement.

Mais nous ne pouvons pas non plus accepter que des Maîtres spirituels qui ouvrent depuis des éons à l'ouverture des consciences et à l'accession de l'humanité à un monde plus juste, plus fraternel et plus proche de Dieu, soient traînés dans la boue, présentés comme des inventions diaboliques et assimilés à des créatures malfaisantes.

Or une occasion toute trouvée de rétablir la vérité nous est enfin proposée avec la parution du nouveau et passionnant livre de Michel Coquet : "Les Maîtres, du mythe à la réalité", qui vient, fort à propos, d'être publié par les Éditions Alphée.

Dans cet ouvrage, Michel Coquet s'attache à montrer qui sont véritablement les Maîtres et quel espoir formidable ils représentent pour l'humanité dans le nouveau cycle de manifestation qui se présente aujourd'hui devant nous. Loin de la vision d'un gouvernement occulte qui dirigerait le monde pour satisfaire des ambitions personnelles, les Maîtres y apparaissent comme une Fraternité de femmes et d'hommes. Une fois parvenus à un certain stade de perfection, ils ont réalisé leur nature divine, et vivent désormais dans l'unité d'une Conscience à jamais victorieuse du mirage de la dualité, agissant avec un unique dessein : aider l'humanité et faciliter son éveil spirituel.

Nous avons choisi d'illustrer notre propos à l'aide d'un exemple précis, celui du grand Maître tibétain Djwal Khool. Il a été présenté de façon totalement irresponsable par Joël Labruyère comme un être malfaisant et favorable à l'apocalypse nucléaire. Michel Coquet rétablit la vérité sur ce qu'est réellement ce grand Maître spirituel dans sa dimension cosmique : un Guide précieux pour toutes celles et tous ceux qui aspirent à la Paix et cherchent sincèrement la Lumière sur leur chemin.

Le Maître tibétain Djwal Khool (version Joël Labruyère)

(Extrait du fumeux article intitulé "Fumées du Nouvel Âge")

« Il faut toujours se demander à qui profite le crime ? Reprenons l'histoire du Nouvel Âge à son point de départ. C'est un "initié de la Grande Loge Blanche", qui s'est fait connaître sous le nom de Djwal Khool et dont le surnom est "le Tibétain" - qui révéla au médium Alice Bailey que l'humanité allait entrer prochainement dans un Âge d'or et que le Christ en personne allait prendre le contrôle des affaires terrestres. Ces allégations constituent un leitmotiv dans la littérature transmise par Alice Bailey.

Selon elle, ou plutôt selon son Tibétain, l'Âge d'Or sera possible lorsque les hommes auront constitué un nouvel ordre mondial, fondé sur une civilisation planétaire globale et une religion mondiale unique. Cet ordre mondial qui sera dirigé par le Christ et ses disciples serait préparé par de grands organismes internationaux comme l'ONU, l'UNESCO, l'OMS, le FMI, etc. N'oublions pas que ces prédictions ont été faites avant que ces organismes n'aient été mis en place. C'est dire combien les messages du Tibétain ressemblent au déroulement de l'instauration du nouvel ordre mondial comme s'il en était l'instigateur.

NOTE ÈRE NOUVELLE 1 : Il n'a évidemment jamais été question, ni selon Alice Bailey, ni selon le Maître Tibétain de préparer un nouvel ordre mondial à travers des organismes tels que l'ONU, l'UNESCO, l'OMS, et encore moins bien sûr, à travers le FMI. Aucun de ces organismes n'est mentionné dans la littérature transmise par Alice Bailey ni par aucun autre auteur affilié de près ou de loin au courant théosophique.

Pour ceux qui ont des yeux pour voir, il apparaît clairement que ces organismes internationaux préparant "l'Âge d'Or" sont en réalité à l'origine d'une dégradation constante de la vie politique, de la santé, et de la culture. Il y eut plus de guerres et de génocides depuis que l'ONU existe que jamais auparavant. L'OMS empoisonne et vaccine les masses pour les abrutir. L'UNESCO nivelle les cultures par le bas. Le Fond Monétaire endette les pays riches comme il dépossède les plus pauvres.

NOTE ÈRE NOUVELLE 2 : Nous sommes bien d'accord. Le seul problème est que jamais ni Alice Bailey ni Djwal Khool n'ont prétendu que l'avènement de l'Âge d'Or ne dépendrait de l'action de l'un ou l'autre de ces organismes. Encore une fois : pure affabulation !

La science détruit l'environnement sous l'oil complice des organismes mondiaux chargés de la protection de la nature, etc. Mais, pour le Tibétain, tout cela est annoncé comme un progrès. Or, si le nouvel ordre mondial est à ce prix, ne doit-on pas se méfier du Messie dont on nous prédit la venue ?

NOTE ÈRE NOUVELLE 3 : Ce n'est pas du tout la destruction de l'environnement qui est annoncée comme un progrès par le Maître Tibétain, simplement la mise en confrontation de l'homme avec ses responsabilités envers la nature et la planète Terre.

Le Messie du nouvel ordre mondial ressemble comme deux gouttes d'eau à l'Antéchrist ou au faux-prophète de l'Apocalypse: c'est un tyran qui fait des prodiges pour subjuguer les foules. On s'aperçoit que le "Tibétain" - qui est le véritable idéologue du New Age - ne sait pas exactement où il va, mais qu'il accompagne un mouvement politique qui se déroule sous ses yeux. Par exemple, il exulte à l'annonce de l'explosion de la bombe atomique sur Hiroshima, allant jusqu'à affirmer que c'est le plus bel événement de tous les temps. Il parle de la bombe comme d'une "libération de l'énergie divine".

NOTE ÈRE NOUVELLE 4 : Pur mensonge : Le Maître tibétain ne s'est jamais réjoui de l'explosion de la bombe atomique sur Hiroshima. Il a simplement indiqué que cette explosion allait désormais entraîner une méfiance salutaire de toutes les générations à venir envers le nucléaire. Car si une déflagration nucléaire peut effectivement être assimilée spirituellement à une libération d'énergie divine, puisque toute énergie est d'essence divine, l'humanité est loin d'être prête à en assumer les conséquences.

Cela est écrit en toutes lettres dans le livre "Extériorisation de la Hiérarchie" qu'il a transmis à son médium Alice Bailey. Les adeptes du Nouvel Âge sont d'ailleurs perplexes lorsqu'on leur signale ce fait. Dans ces milieux on aspire à une ère de paix, et on est généralement hostile à l'usage de l'énergie atomique civile ou militaire. Or, le "Tibétain" affirme que non seulement l'énergie nucléaire - d'essence divine selon lui - libérera l'homme des fonctions serviles, mais qu'elle servira également à éliminer des êtres vivant sur le plan intra-terrestre.

NOTE ÈRE NOUVELLE 5 : Le Maître tibétain n'a jamais affirmé que l'énergie nucléaire était de nature à libérer l'homme de fonctions serviles. Encore une incroyable invention ! Par contre, il avait effectivement visualisé que les essais et les explosions nucléaires qui se sont multipliés sur notre planète depuis la seconde guerre mondiale, seraient de nature à accélérer le départ de la Terre de certaines entités indésirables, reptiliennes notamment, qui occupaient jusqu'à présent une portion de l'espace intraterrestre.

C'est une prédiction très alarmante. II vante l'utilité des explosions atomiques expérimentales en vue de détruire des formes de vies qui nous sont inconnues - particulièrement sous l'écorce terrestre. Qui veut-on éliminer par des explosions sous la mer et la terre ? Tout cela est écrit dans les ouvrages d'Alice Bailey, que ses partisans lisent souvent en diagonale.

On s'aperçoit que des adeptes du Nouvel Âge, qui se disent anti-nucléaires, ne savent pas que la bombe atomique - procédé abject s'il en est - a été inspirée aux savants matérialistes par des adeptes de la prétendue Grande Loge Blanche. C'est au détour d'un détail comme celui-là que se révèle la véritable doctrine de ceux qui s'intitulent "Maîtres de la Grande Loge Blanche". Leurs adeptes, croyant que tout ce qui vient de la Loge Orientale est la Vérité, devraient penser par eux-mêmes. Il est certes difficile d'admettre que la pseudo-Loge Blanche - objet de tous les fantasmes - pourrait bien être noire en réalité. »

Joël Labruyère

NOTE ÈRE NOUVELLE 6 : Déclarer ou même insinuer que la bombe atomique ait pu être inspirée à l'homme par des Adeptes de la Grande Loge Blanche est véritablement l'apanage d'un esprit tordu et malade. C'est pourquoi il nous a semblé urgent de rétablir toute la vérité sur le Maître tibétain Djwal Khool. Une extraordinaire opportunité s'est alors présentée à nous à travers le passionnant témoignage de Michel Coquet.

Lire la suite sur http://erenouvelle.nous-les-dieux.org/newsdjwa.htm


Note de Régis : Je voudrais rajouter ceci : à l'époque où Joël Labruyère s'est fait connaître avec l'OMNIUM, je faisais partie de ceux qui le soutenaient car il défendait la liberté de pensée des minorités spirituelles qui étaient dans le colimateur des inquisiteurs modernes qui ont lancé cette chasse aux sectes en France.

Je me souviens aussi combien il s'est fait casser, insulter, attaquer par ces mêmes inquisiteurs, peut-être même a-t-il été menacé au point qu'un jour, il a complètement retourné sa veste et, depuis, il est pratiquement passé dans le camp opposé.

Je ne dis pas qu'il a tort dans tout ce qu'il dit - car il est vrai que la mode new âge a fait aussi bien du tort à certains qui sont tombé dans le piège de certaines sectes malsaines. Mais je crois qu'aujourd'hui, il faut voir au-delà des apparences sur toute cette histoire. Je ne peux m'empêcher de penser que tout cela est lié à ce qui s'est passé aux temps de l'inquisition. Beaucoup de personnes ont été pourchassées, arrêtées, torturées, condamnées au bûcher, assassinées... et beaucoup de ces âmes ont sans doute gardé un bagage lourd de cette expérience et ont héritées de certains noeuds... des noeuds que la Vie leur donne l'occasion de dénouer dans cette vie, à travers le même type d'expérience et la même problématique : la liberté de penser.

Hier comme aujourd'hui, il y a comme un vent qui, à un moment donné, pousse les gens à sortir des dogmes imposée par l'Eglise catholique, à oser penser autrement, même au risque de se tromper. Mais les autorités religieuses n'apprécient pas qu'on sorte de la tiédeur qui maintient les âmes immobiles.

Il me semble important de citer Daniel Meurois ici :
"Parfois, certaines personnes me disent : "holala, j'ai une soeur qui est partie dans une secte et elle sacrifie tout pour son gourou".
Généralement, je réponds qu'effectivement, le gourou de la secte en question n'est sans doute pas bien chouette et que sa soeur s'est fait avoir , mais je lui demande aussi de prendre un peu de recul et de se dire que, peut-être, ce que sa soeur travaille en elle, c'est le don complet à une force d'amour, d'abandon ou de don qu'elle a besoin de cultiver.

Avant de porter des jugements très durs, on est obligé de voir ce qui est sollicité dans la personne qui suit tel mouvement ou telle religion que nous n'estimons pas convenables ni constructifs.
Peut-être que la personne a besoin de cette expérience-là. Ce qui ne veut pas dire, si l'on sent qu'il y a vraiment quelque chose de pas correct, qu'on ne doive pas essayer de lui parler et de la concilier, mais, en même temps, on doit respecter un chemin pour ce qu'il est, c'est-à-dire, si c'est une impasse, c'est une impasse. On prend toujours des risques dans la vie. Si vous ne courez jamais de risques dans votre vie, vous ne pouvez pas vous tromper, c'est sûr, mais il faut bien comprendre qu'on se trompe à force de ne jamais vouloir se tromper, parce qu'ici, on ne fait jamais rien, on devient des moutons, des légumes, on reste dans notre petit confort et, c'est sûr qu'on ne s'est pas planté, mais on n'a pas bougé du tout non plus.

Personnellement, je préfère voir quelqu'un qui me dit qu'il s'est planté en passant 20 ans dans une secte qu'une personne qui me dit qu'elle va à la messe depuis 50 ans parce que ses parents ou les prêtres lui ont dit de le faire, alors qu'on voit bien en même temps qu'elle n'a toujours pas plus de vécu.

C'est vraiment dans cette direction que Jésus nous enseignait il y a deux mille ans. Jamais il ne nous a dit "vous devez me suivre parce que j'ai la vérité". Il ne lui est même jamais arrivé de dire "Je suis la Vérité", contrairement à ce qu'on lui a fait dire. On a, encore une fois, déformé ces paroles car il a plutôt dit : "Je suis une vérité et une voie". .../...

C'est criant de vérité et je pense que Labruyère devrait réfléchir à ces paroles au lieu de dire tout et n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
curtis
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif


Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 40
Localisation : Terre
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Pour en finir avec le Nouvel-Age   Sam 12 Juin - 10:31

Régis merci pour ce message et les références. Il est indéniable qu'il y a de la vérité dans ce que dit Olivier de Rouvoy, Daniel Meurois et Joël Labruyère. Et il y a aussi bien sûr des contre-vérité et amalgames chez chacun de ces 3 auteurs.
La valeur-ajoutée que nous avons en tant que lecteur de leur recherches, c'est que nous pouvons faire le lien entre elles, plutôt que de voir des divisions et des erreurs. Chacun a une pièce du puzzle. A nous de les concilier afin qu'elles s'imbriquent ensemble. Sinon on garde une pièce du puzzle isolé en limitant le paysage à une petite portion, qui seule, ne veut rien dire.

J'ai posté ce message de Joël Labruyère, non pour alimenter une polémique et des divisions entre "spiritualistes" et "anti-spiritualistes". Je sais que les forums fonctionnent un peu comme des partis politiques : chacun à logiquement tendance à protéger son camp. A ne voir la vérité que chez son ou ses auteurs favoris, en brandissant ses livres tels des évangiles. C'est je crois ce qui se passe sur tous les forums. Et c'est normal (aucun reproche, j'expose des faits)
Il faut donc bien prendre conscience qu'un forum représente TOUJOURS une bulle virtuelle. Prendre conscience des limites c'est déjà commencer à les franchir. C'est sur ce point que je voulais insister surtout. Car il est la fractalisation de quelque chose qui se passe à des échelles plus vastes, et même cosmique.
Oui Joël Labruyère a touché quelque chose d'important, sans pour autant savoir l'expliquer jusqu'au bout, d'où la logique réaction pro-new-ageuse d'Olivier de Rouvroy.
Et si les grand Maîtres de Shamballa était dans une bulle ? Une bulle beaucoup plus vaste que ce que nous pouvons concevoir mais qui est mis en exergue dans la vie terrestre 3D. Et si nous ne voyions pas cette bulle 3D suffisamment, elle se rapproche encore dans la virtualité des forums! C'est tellement énorme que nous ne voyons pas. Cette bulle n'attend qu'une chose car elle est là pour ça : que nous la faisions éclater. Apprendre à sortir d'un premier auto-conditionnement, c'est comme apprendre à marcher avant de prétendre courir. C'est exactement ce qui nous est proposé par l'intelligence universelle. Les moules serrent de plus en plus pour montrer qu'ils sont là. Nous sommes dans un moule très dense que nous pouvons directement appréhender et dont nous voulons donc nous dépêtrer. Mais imaginons que le moule est si fin et si vaste, dans une autre dimension plus éthérée, et alors est-ce que nous pouvons voir le moule ? L'expérience dans la vie 3D nous offre la chance de voir l'illusion de très près. Tellement près qu'on se révolte et qu'on a mal. C'est une chance car nul n'est plus enfermé que celui qui se croit libre.

Bon je ne sais pas si je suis clair, alors je vais compléter mes propos avec un interview que je ne souhaitais pas livrer directement sans l'avoir introduit par les textes de Joël Labruyère. Il s'agit d'un interview d'un porte-parole humain des pléiadiens Wingmakers. Voici un extrait :

"Question 2 de Project Camelot:
Il y a des gens qui, à mesure qu'ils étudient et analysent les évènements en cours, sont surtout préoccupés par les messages sombres et décourageants, les alertes à propos de problèmes potentiels majeurs. D'autres, par contre, se concentrent surtout et seulement sur les messages d'espoir et de lumière, et refusent d'héberger et d'accepter les mauvaises nouvelles. Bien que nous n'ayons aucun problème pour incorporer ces deux visions, et que nous comprenions que les modalités de leurs manifestations dépendront de chacun d'entre nous, une partie de notre public penche d'un côté ou de l'autre.
Quelle est votre philosophie propre, ou celle de ceux que vous représentez, concernant ce dilemme, et quelle lumière pouvez-vous donner dans ce débat en cours entre ces deux factions, qui toutes deux se préoccupent profondément du futur de notre monde ?

Réponse 2 de James :
Les situations inquiétantes et de mauvais augure de notre monde sont très réelles. Il est impossible d'examiner les politiques des gouvernements dans le monde et d'y trouver quelque cohérence, bienveillance, ou actes éclairés, et de façon générale, d'y voir une intelligence de comportement reflétant égalité et unité.
La famille humaine a été liée/emprisonnée pendant des milliers de générations, retournant à chaque fois vers sa planète Terre natale, dans le souci d'améliorer la domination des générations précédentes, le confort d'existence, le mode de vie et la technologie, tandis que la maturité émotionnelle demeurait enfouie dans le substrat du viol, des abus sexuels, de l'esclavage, de la guerre, de la mauvaise foi, de l'avidité, de la fraude et de l'imposture des gouvernants, sans oublier une centaine d'autres vices perpétués par des humains faibles et désabusés, programmés à ne voir que la façade du mental humain et ses systèmes de restriction/limitation.
La famille humaine construit une pyramide de vie manifestée, au travers de milliers de générations, et chaque nouvelle génération bâtit une autre couche – une amélioration de la technologie et du mode de vie. Nous approchons du sommet de cette pyramide, où il ne se trouve plus rien à ajouter. La pyramide est achevée et nous -- chacun d'entre nous -- devons examiner la pyramide que nous avons construite, et nous demander de quelle façon elle illustre notre transcendance, notre vrai Soi.
La pyramide de l'humanité est manifeste dans le monde tridimensionnel, mais elle provient d'un ensemble de constructions défectueuses. Que sont ces constructions ? Qu’est-ce qui les rend défectueuses et imparfaites ? Comment l'humanité a-t-elle fait fausse route, au point de construire des structures de civilisation et de société qui reflètent aussi pauvrement ce que nous sommes réellement ?"


Interview complet ici : http://rapsody.unblog.fr/files/2009/12/interviewjamesprojetcamelot.pdf

Le témoignage de l'auteur du site proposant cette interview est assez troublant car il a tendance à démontrer ce que touche du doigt Joël Labruyère et ce que développe James et les Wingmakers. Je ne souhaitais pas y faire référence ici, car il peut être déstabilisant de lire ces informations si on ne prend pas le recul émotionnel nécessaire. Ceci peut paraître extrêmement noir et cru mais c'est à chacun de l'interpréter à sa manière en le nuançant par son propre regard. C'est toujours au Centre du labyrinthe que l'on a une vue d'ensemble. Tous le monde a raison au Centre Soi car il est au delà de toute illusions.
"Tout ce qui existe est simplement une autre forme de ce qui n'existe pas." Cette phrase des tablettes d'Emeraude a le mérite de faire relativiser toute chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unotristoire.blog4ever.com
PI
Membre ACTIF
Membre ACTIF


Masculin
Nombre de messages : 808
Age : 53
Localisation : Esperaza
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Pour en finir avec le Nouvel-Age   Sam 12 Juin - 21:42

Merci pour ces précisions , Régis et je pense effectivement que Labruyere va trop loin. Comme D Icke qui voit JC en reptilien!
Nous sommes tous confrontés à un sacré défi au niveau du discernement.

Bon week end à tous...aux Wingmakers de Curtis... et aux maitres de Shamballa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Pour en finir avec le Nouvel-Age   Dim 13 Juin - 5:54

Oui, un sacré défi : celui de rester centré et serein dans notre coeur quand certains tentent de semer le doute dans notre esprit avec des arguments purement intellectuels dans l'intention de nous déstabiliser et/ou de nous ramener dans la dualité et les paradoxes du mental.
Si après avoir traversé cela, vous vous sentez toujours serein, alors c'est que vos fondations sont solides. Sinon, eh bien vous avez la mesure du chemin qu'il vous reste encore à parcourir pour trouver la sérénité.

Ceci étant dit, je suis d'accord qu'il faille rester prudent avec les messages transmis par channeling et qui foisonnent dans le milieu New Age. Beaucoup de ces messages sont souvent envoyés par le gouvernement mondial en faisant croire aux médiums qui les reçoivent qu'ils proviennent d'extraterrestres ou d'entités spirituelles hautement évoluées (anges, archanges, etc...). Je connais quelques personnes qui se sont retrouvées dans une telle confusion à cause de ces messages qu'elles ont choisi finalement de tout rejeter en bloc... ou bien, pire encore, de mener une guerre contre le New Age. Et c'est tout à fait ce que souhaite le NOM, ça fonctionne très bien d'après ce que je peux constater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eautranquille
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 860
Age : 42
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: Pour en finir avec le Nouvel-Age   Dim 13 Juin - 7:59

merci beaucoup pour ces infos,
"Nous sommes tous confrontés à un sacré défi au niveau du discernement". oui tu as bien résumé la situation Pi mais il est vrai que cela n'est pas facile....je ne suis pas porté pour les channeling et autres mais des fois je trouve qu'il peut y avoir des choses qui peuvent être utiles(enfin c'est purement relatif d'une personne a l'autre)....enfait toutes expériences est bonnes mais le tout c'est d'en retirer ca quintescence.... nous empruntons un chemin qui nous est propre au fur et a mesure que nous avançons nous nous delestons de vérités relatives et fausses croyances et illusions pour les remplacer par des vérités un peu plus hautes...peut être a un moment de notre vie on se demandera si en fin de compte le seul but de la vie est la vie elle même, ou il n'y a rien a faire mais juste qu'a être....le deuxième plus grand défis de l'humanité ca va être de faire face a son ombre parce que enfin le mot apocalypse signifie révélation c'est ce que nous vivons des révélations sur nous même...et il est important a mon avis d'accepter ces choses mais si on est pas oblige d'être d'accord avec ....y a quelques années j'ai eu une expérience de conscience accrue ou je me suis rendu compte que tout était perfection que tout fait partie d'un plan divin cette expérience a durer 3 jours....il n'y a pas d'erreurs mais que des expérience dont le but est d'augmenter notre conscience cad de fusionner nos corps inférieur avec notre esprit ....Qu'il en soit fait selon la volonté divine

ps un grand merci a mes frères de l'obscurité sans qui je ne serais pas arrivé la et un grand merci a mes frères de lumières pour le soutien quils m'ont apporté et qu'ils continuent a m'apporter ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour en finir avec le Nouvel-Age   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour en finir avec le Nouvel-Age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La méthode simple pour en finir avec la cigarette - Allen Carr
» Brighelli : pour en finir avec la culture de l'excuse
» Pour en finir avec la laïcité
» [C2i2e] TICE : pour en finir avec l'Ecole de la République ?
» Pour en finir avec le gène ..de la dépression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Unis vers l'Univers :: Unis vers l'Univers-
Sauter vers: