Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Au sujet de Billy Meier
Dim 26 Nov - 0:34 par gérardo

» Vidéo et photo ovnis par Edouard Albert Meier
Mer 8 Nov - 9:09 par gérardo

» Billy Meier Secret Photo Album
Mer 8 Nov - 9:08 par gérardo

» Prophéties des pléiades (Bill Meier) votre avis ?
Mer 8 Nov - 8:55 par gérardo

» Crop Circle Homme Papillon
Mar 11 Juil - 20:50 par Arké

» Alien project
Jeu 22 Juin - 9:47 par PI

» Le chemin du Cœur pour les Nuls
Mer 12 Avr - 14:20 par Jean

» Soutien pour François Asselineau
Lun 10 Avr - 8:06 par Anne & Antoine

» Alien project
Jeu 23 Fév - 11:56 par PI

» Anne Givaudan en directe ce soit
Mer 22 Fév - 19:54 par PI

» Rennes le chateau
Mer 4 Jan - 12:50 par PI

» La lévitation des pierres - Edward Leedskalnin
Mar 20 Déc - 15:51 par PI

» pire ou mieux?
Mer 16 Nov - 17:26 par Big AL

» 10 juillet 2016, ultimatum pour la mafia Khazare
Jeu 10 Nov - 23:08 par PI

» Prévisions astrologiques 2017
Mer 19 Oct - 12:10 par Régis

» Journée mondiale du théatre
Dim 11 Sep - 9:01 par PI

» Burkini...ou pas ?
Jeu 8 Sep - 22:46 par PI

» Photo d'OVNIs au-dessus du Mont Bugarach
Mer 17 Aoû - 21:27 par PI

» Des entrées géantes découvertes sur la surface de Mars
Dim 14 Aoû - 14:39 par roses

» Alliance galactique
Sam 30 Juil - 7:05 par Régis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Tout comprendre sur la crise financière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jachal
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1159
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Tout comprendre sur la crise financière.   Lun 24 Jan - 18:45


Rien compris avec les émissions télé, les journaux.... et tout compris avec cette lettre !


Lettre à mon banquier

Il y a un peu plus d’un mois, je suis tombé sur la vidéo d’Eric Cantona proposant une alternative aux manifestations traditionnelles dans les rues, celles-ci n’ayant plus le moindre effet sur nos dirigeants autistes. Étant déjà informé de la nature prédatrice des banques grâce au documentaire L’argent dette de Paul Grignon, son raisonnement m’a aussitôt semblé pertinent. Peu de temps après, quel ne fût pas ma surprise de découvrir qu’une initiative franco-belge avait lancé cette initiative, et en appelait à une action de "bank run" à la date du 7 décembre 2010, et que cette initiative s’étendait à de nombreux autres pays grâce à l’internet. Hélas, mon compte étant quasiment à sec, je ne voyait pas comment participer concrètement et significativement à cette action. Alors je me suis dit qu’une simple lettre informant mon banquier de ce que j’avais appris sur le fonctionnement du système bancaire pourrait faire office de manifeste - à tout le moins, marquer le coup. Voici cette lettre.
Cher banquier,
Si je vous écris aujourd’hui, c’est pour vous informer que, longtemps resté dans l’ignorance des mécanismes financiers, j’ai résolu de combler cette lacune. Je ne saurais dire avec certitude quel fut le déclic qui motiva cette soudaine résolution. Fort probablement le crash de 2008, on en a beaucoup parlé aux infos, vous vous souvenez ? Pourtant, je ne sais pas pourquoi, tout ce que j’ai entendu dans les diverses émissions ou débats, tout ce que j’ai lu dans les colonnes des quotidiens, ne parvenait pas à satisfaire ma quête de compréhension de ce phénomène. Au contraire, il y avait dans ces "explications" un je ne sais quoi qui ne collait pas. Il restait un doute. Comme une écharde dans mon esprit, vous voyez ? Le doute est une incitation à la recherche, et la recherche n’est-elle pas le chemin de la vraie connaissance ?
Alors je me suis décidé à faire quelques recherches sur internet. Assez rapidement, je trouvai une piste intéressante : un film documentaire sous forme d’animation du canadien Paul Grignon et dont le titre est "L’argent dette". André Gunthert, chercheur en histoire visuelle à l’école des hautes études en sciences sociales indique que cette vidéo est une « remarquable et très pédagogique description du système financier ». En somme, la vulgarisation qui était nécessaire à éclairer ma lanterne sur les questions que je me posais. J’ai ainsi appris que ce que je croyais jusqu’alors concernant les banques, leur rôle, leur mode de fonctionnement ainsi que la création et l’origine de la monnaie était largement faux et relevait en réalité d’un mythe trompeur.

« Un mythe est une idée qui, même si elle est communément admise, est fausse. Dans un sens plus subtil – dans un sens religieux – un mythe est une histoire qui sert à orienter et à mobiliser le peuple. L’accent n’est pas mis sur le rapport entre l’histoire et la réalité, mais sur la fonction qu’est censé exercer le mythe. Une histoire ne peut fonctionner à moins d’être supposée vraie par la communauté ou la nation. Il n’y a pas de débat possible. Si certaines personnes ont le mauvais goût de mettre en doute l’authenticité de l’histoire sacrée, les gardiens de la foi et de l’orthodoxie refuseront de discuter avec elles. Ils les accuseront de blasphème ou, au mieux, les ignoreront. » David Ray Griffin - professeur de théologie et de philosophie des religions.
La réalité, elle, était monstrueusement plus sinistre. Je croyais par exemple que la création monétaire était une prérogative des états (droit régalien), servant ainsi les citoyens pour leurs échanges. Pas du tout. Cela fait un moment déjà que ce n’est plus le cas. Les euros sont créé et géré par la BCE, qui est une banque centrale dirigée et contrôlée, non par les banques centrales des états membres de la zone euro, mais par une corporation d’organismes bancaires privés (au premier rang desquels on trouve certainement la séculaire dynastie Rothschild).
« Donnez moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une Nation, et alors peu m’importe qui fait ses lois. » Mayer A. Rothschild - fondateur des banques Rothschild.
J’ai donc découvert, à ma grande stupéfaction, que nos dirigeants nous avaient trahis ! Et je pèse mes mots : car lorsque l’on permet à un organisme privé de créer et gérer la monnaie, ensuite que l’on emprunte à cet organisme privé l’argent dont l’état a besoin avec intérêts - alors même que ces intérêts seraient nuls si l’état avait conservé sa légitime prérogative -, j’affirme haut et fort que nous avons été trahis. Jamais je n’ai donné mon autorisation à qui que ce soit pour payer des intérêts faramineux pour rien à des consortium bancaires privés. Jamais je n’ai été consulté ni même informé de cela. Il est à parier que si les citoyens en avaient été informés, ils se seraient virulemment opposé à ce putsch. Moi, en tout cas, je m’y serais opposé.
« Tant que le contrôle de l’émission des devises et des crédits ne sera pas rendu au gouvernement et reconnu comme sa responsabilité la plus évidente, toutes les paroles au sujet de la souveraineté du Parlement et de la démocratie resteront vaines et futiles. Une fois qu’une nation perd le contrôle de son crédit, peu importe qui fait les lois. L’usure en situation de contrôle détruira n’importe quelle nations. » William Lyon Mackenzie King - ancien Premier Ministre du Canada.
J’ai ensuite également découvert que les monnaies du monde entier étaient tributaires du dollar américain - celui-ci faisant office d’étalon en lieu et place de l’or -, et que ce même dollar était lui aussi entre les mains d’un organisme privé, la FED, depuis 1913. Et de plus, le dollar qui a longtemps été calibré sur la valeur de l’or (billets échangeables en or ou argent), ne l’est plus depuis les années ’70. Et donc, nos euros sont en réalité une monnaie de singe ! Plus grave encore, j’ai appris que la monnaie "réelle" (déjà devenue monnaie de singe, mais ayant encore un aspect palpable) ne représente pas même 5 % de la masse des transactions internationales, le reste étant constitué de ... reconnaissances de dettes. Je commence à mieux comprendre les mécanismes ayant mené à cette crise - et à toutes les autres.
« Le gouvernement devrait créer, émettre et faire circuler toutes les devises et tous les crédits nécessaires pour couvrir les dépenses du gouvernement et des citoyens. En admettant ces principes, des sommes immenses d’intérêts seraient épargnées aux contribuables. Le privilège de créer et d’émettre de l’argent est non seulement la prérogative suprême du gouvernement, mais c’est aussi sa plus grande opportunité créative. » Abraham Lincoln - seizième Président des USA.
Puis viens la découverte de ce " merveilleux " - ou terrifiant (tout dépend de quel point de vue l’on observe les choses) système de réserve fractionnelle. Qu’est-ce que je vois ? Les banques ont le droit de prêter de l’argent dont elles ne disposent pas ? Et dans quelles proportions : 9 pour 1, 20 pour 1 et quelques fois jusqu’à 33 pour 1, selon le type de compte ! On en reste pantois... Comment une telle forfanterie est-elle possible ? Comment peut-elle être considérée comme légitime ? Ainsi, lorsque moi, simple particulier, je fais une demande de crédit, je dois montrer patte blanche, donner des garanties solides et mettre en gage des biens réels en ma possession (généralement immobiliers), alors que la somme qui m’est prêtée n’existe même pas, n’est pas en possession de la banque ? Mais quels pigeons nous sommes ! Que penseriez-vous, cher banquier, si la prochaine fois que je vous demandais un crédit, je vous fournissais la garantie pour le dixième du capital ? Cela ne vous semblerait-il pas plus équitable ?
« Le procédé par lequel les banques créent l’argent est tellement simple que l’esprit en est dégoûté. » John Kenneth Galbraith - conseillé économique de trois Président des USA.
Ainsi, nous mettons nos biens en hypothèque et prenons des risques considérables pouvant nous mener à la rue, et la banque, non seulement ne prend aucun risque, mais fait des bénéfices faramineux sur ce qu’elle prête sans le posséder. Incroyable escroquerie ! Franchement, fallait l’oser. Là, je dois avouer que je sens la colère monter... Et je ne suis pas au bout de mes déconvenues ! Parce que je découvre également que par le fait même de ce système, la masse d’argent pouvant être créée dépend de la masse de dettes dont les banques sont créditrices. En fait, la quantité totale de monnaie pouvant être créée n’a qu’une limite : le niveau total de la dette. Une dette sans cesse croissante, qui ne peut forcément, à terme, qu’exploser et provoquer, de façon ponctuelle et régulière, des effondrements du système.
Effondrements qui ne sont, par ailleurs, nullement dû à de quelconques "dysfonctionnements" ou "excès" du système, comme on cherche à nous le faire croire pour nous tromper : ils sont un mécanisme du système. Mécanisme qui est à chaque fois (comme c’est étrange) très profitables à quelques-uns, souvent les mêmes d’ailleurs : Rothschild, Rockefeller, J.P. Morgan, etc. Une douzaine de dynasties bancaires et quelques autres multinationales échappent systématiquement à toutes les crises, et en profitent à chaque fois pour acquérir à vil prix de nouvelles sociétés, possessions, actions et rachat d’autres banques ou industries diverses, concentrant chaque fois un peu plus de pouvoir et de fortune entre leurs seules mains. A ce stade, ce n’est plus de la colère que j’éprouve, c’est de la rage. On va sûrement me traiter de conspirationniste (très à la mode, ces derniers temps), mais n’y aurait-il pas là à tout le moins un faisceau de présomptions menant à penser que tout cela n’est pas que le fruit du hasard ? Le "hasard" n’est qu’une commodité de langage que même le physicien considère comme source d’ambiguïté (cf. Trinh Xuan Thuan in L’infini dans la paume de la main).
« Il y a deux manières de conquérir une nation ; l’une par l’épée, l’autre par la dette. » John Adams - second Président des USA.
Un étudiant a un jour formulé un concept d’économie perfectionné en matière de mathématiques. En 1979, il a fourni la preuve mathématique que toute économie alimentée par une monnaie soumise à des intérêts finit inévitablement avec une dette impossible à résorber. Un papier, un stylo et 30 secondes suffisent à le démontrer ; P/(P+I) honoreront leur contrat ; I/(P+I) seront saisis. Lorsqu’on lui a demandé quelle est la chose la plus fantastique qu’il ait rencontré au cours de ses travaux, Einstein a répondu « les intérêts composés ». Soumis à une dette perpétuelle, l’argent des intérêts n’existe tout simplement pas. On peut donc parler sans conteste de création ex-nihilo de la monnaie.
« Quiconque croit encore que la croissance exponentielle peut se poursuivre sans fin est soit un fou, soit un économiste » Kenneth Boulding - économiste.
En septembre 2008, nous assistions à un crash boursier et économique sans précédent. Dans une (feinte ?) confusion et un apparent vent de panique, les gouvernements des grandes "puissances" (USA, UE, GB, JAPON, ...) en appelèrent unilatéralement, et dans un grand élan, à la collectivité pour sauver le système, l’économie et les banques. Après des décennies de profits privés, il fallait que les pertes soient collectivisées. Bien entendu, on ne demanda pas aux peuples ce qu’ils en pensaient. La perfidie ultime est que ceux qui possèdent ne fut-ce qu’un petit pécule (les petits épargnants), ont à craindre de tout perdre (et beaucoup ont en effet tout perdu en 2008). Pourquoi ? Simple : ils n’ont jamais rien possédé : leur "argent" n’était constitué que de quelques lignes comptables informatisées, et celles-ci étaient passées au rouge en même temps que celles de leur organisme bancaire. Quand un simple citoyen perd son emploi et ses revenus, et qu’en conséquence il ne peut plus honorer ses dettes, il reste responsable et débiteur à vie ; lorsque les banques jouent en bourse et perdent, elles se tournent vers les particuliers (les états - donc, en démocratie, le peuple) pour combler leurs pertes - et faire au passage de nouveaux profits juteux (cf. Eric Laurent - La face cachée des banques). Cherchez l’erreur...
« Une des plus grandes faiblesses de l’espèce humaine, c’est son incompréhension de la fonction exponentielle. » Albert A. Barlett - physicien.

Lorsque le Président Bill Clinton a signé en 1999 l’acte d’abrogation du Glass Steagall Act voté en 1933 en réponse au crash de 1929, il a en même temps signé l’acte fondateur de la crise de 2008. La stricte séparation entre banques de dépôts et banques d’investissement était une garantie pour éviter que ne se reproduise la tragédie de la Grande Dépression. Cependant, on sait maintenant que Clinton ne faisait qu’entériner ce qui se faisait déjà dans la plus parfaite illégalité depuis les années ’70. Qui a dit "bankster" ?
Dites-moi, cher banquier, est-ce que ma banque mélange elle aussi activités de dépôts et activités de spéculation ? Parce que si c’est le cas, alors je serais fou de continuer à vous confier le peu d’argent dont je dispose. Qui sait, au train où vont les choses aujourd’hui, ce qui nous tombera dessus demain ? Je crains fort que le premier semestre 2011 ne nous soit guère favorable - surtout pour vous, les banques : vous allez encore morfler. Vous n’êtes pas sans savoir que l’économie américaine est agonisante - en train de crever à crédit. Le dollar va se casser la gueule, c’est inéluctable, et rien ni personne ne pourra l’empêcher.
Maintenant que je sais cela, le seul choix que je puisse faire est celui de faire soit partie du problème soit partie de la solution. Lorsque l’on dispose d’informations et que l’on décide de les ignorer pour ne pas s’impliquer, notre choix ne peut avoir aucune influence car ce sont les informations elles-mêmes qui nous impliquent. Il n’est pas possible de rester neutre dans la vie : ne pas agir, tout en étant informé d’une forfaiture, c’est se rendre complice de cette forfaiture. Nous ne pouvons pas être conscients de ce qu’il se passe et rester à ne rien faire. L’ignorant peut toujours justifier son inaction en prétextant qu’il ne disposait pas des informations, mais dès que l’information lui parvient, il n’y a plus de justification, excepté le déni. Ou alors, il peut changer d’avis à la suite de ce qu’il vient d’apprendre. Mais il n’est pas possible de revenir en arrière.
Comme l’expérience de Milgram le démontre, pris dans l’engrenage d’un mécanisme systémique où les responsabilités et les connaissances sont fractionnées, il est difficile de comprendre la portée réelle de nos actes quotidiens. Mais dès que l’on a une vue d’ensemble, alors nous n’avons plus que très peu de choix : la soumission au mécanisme (état dit "agentique") ou la rébellion, lorsque l’autorité ne nous parait plus légitime.
« Je n’ai encore jamais vu personne qui puisse justifier par la raison et la logique que le gouvernement emprunte son propre argent. Je crois que le temps viendra où les gens demanderont que cela change. Je crois que le temps viendra dans ce pays où nous seront blâmés, vous et moi et tous les autres membres du congrès pour n’avoir rien fait et pour avoir laissé se poursuivre ce système idiot. » Wright Patman - membre du Congrès des USA.
Cette autorité bancaire n’ayant objectivement aucune légitimité démocratique, vous comprendrez dès lors que je ferai tout ce qui est possible pour sortir de l’aliénation de ce système inique dont vous n’êtes, j’en ai conscience, qu’un simple rouage, sans grand pouvoir individuel. Vous aussi êtes aliéné. Nécessairement. Vous aussi avez sans doute des dettes et emprunts à rembourser. Vous aussi avez une famille à nourrir et des projets qui vous tiennent à cœur. Néanmoins, vous aussi êtes tenus en laisse par ce système. Nous le sommes tous.
« L’argent est une nouvelle forme d’esclavage, et elle ne se distingue de l’ancienne que par son caractère impersonnel - il n’y a pas de relation humaine entre le maître et l’esclave. » Léon Tolstoï - écrivain majeur de la littérature Russe.
J’ignore, puisque nous ne nous connaissons pas, si vous êtes ou non au fait de tout ceci. Je ne sais pas si vous aviez conscience de l’ampleur de cette forfaiture. Je serais curieux de le savoir. Peut-être devrions-nous nous rencontrer un de ces jours, devant un bon verre - ou même une bonne table, pourquoi pas ? Je suis sûr que nous gagnerions mutuellement à nous connaître. Ne trouvez-vous pas étrange que nous ne nous soyons jamais rencontrés, alors que vous êtes responsable de la succursale qui gère mon compte et mon argent ? Quand les chiffres, les numéros, les bilans et les traites envahissent nos vies, nous oublions l’essentiel : les rapports humains. Derrière chaque numéro de compte, il y a des hommes et des femmes. Pas des vaches à lait. Voici une bonne occasion de faire une pause et de revenir un moment à l’essentiel.
Veuillez recevoir, cher banquier, mes salutations les plus cordiales.

*****************
Le droit le plus important, c'est le droit de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joakim
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif


Masculin
Nombre de messages : 397
Age : 40
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: Tout comprendre sur la crise financière.   Lun 24 Jan - 19:29

voilà une excellente lettre à faire passer/ merci pour la vidéo, je vais essayer de la trouver.

tout ça me rappelle cette fameuse citation de Napoléon,qui avait déjà compris :

"Lorsqu'un gouvernement est dépendant des banquiers pour l'argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. L'argent n'a pas de patrie; les financiers n'ont pas de patriotisme et n'ont pas de décence; leur unique objectif est le gain."

et puis l'exemple des Etats-Unis est frappant : il est en train de leur arriver très exactement ce qu'ils ont fait aux amérindiens : les acculer à la dette pour les forcer à brader leurs territoires.Et leur relations avec les extra-terrestres n'est pas différente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://christiasylf.xooit.org/index.php
Spriralité13
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)


Masculin
Nombre de messages : 49
Age : 71
Localisation : Berre l'Etang
Date d'inscription : 21/12/2010

MessageSujet: Re: Tout comprendre sur la crise financière.   Mar 25 Jan - 13:42

Bonjour,

On ne le redira jamais assez, le système bancaire tel que nous le connaissons est la plus grande duperie que notre civilisation est créée après les religions.
Qui peut se targuer de faire mieux, imaginez, faire un argent fou avec rien. Car ne nous trompons pas c’est bien le cas, nos chers banquier vous prêtent de l’argent qu’il n’ont pas.
Et pour que leur système puisse fonctionner ils poussent à la consommation effrénée. Ce qui est vrai pour les individus est aussi vrai pour les états, nous sommes obligés de vider ce qui reste dans le fond de nos poches pour le donner via nos chers états à ces rapaces. De qui se maque t’on.
Vous ne gagnerez pas votre vie en tant que créateur, que nenni, oui si vous êtes spéculateur.
C’est à croire que la divinité spécule lorsqu’elle manifeste son Amour. C’est à croire que la divinité fonctionne suivant le principe de l’offre et de la demande.
Depuis longtemps les meneurs de cette civilisation spéculent sur tout, même sur des pertes.
Cette humanité va devoir vomir ce qu’elle a accepté d’ingurgiter. Celle a-t-il commencé, les consciences acceptent elles de sortir de leur anesthésie, oui, je le pense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ascensionetrealisation.hautetfort.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tout comprendre sur la crise financière.   Mar 25 Jan - 16:00

Bonjour Spiritualité13,

Oui c'est en route...le plan de conscience se dévoile de plus en plus, il suffit aussi de voir ce qui change et se transforme actuellement en nous...

C'est tout simplement merveilleux et joyeux...

Que chaque difficultés soient une ouverture et un passage en soi pour retrouver son être de lumière intérieur...

Actuellement il est préférable de s'investir en conscience au coeur du dépassement de ses propres limitations, qui on tendance à nous égarer dans le labyrinthe des peurs et des doutes...

Courage et force vive le temps de grandir et là...

En conscience avec Ishtar,
Deva-ka Fee
Revenir en haut Aller en bas
Frère M
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 359
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Donald Trump MILLIARDAIRE la baguette a 25$ LE GALLON FURL A 35$   Ven 4 Fév - 1:29

Meme Donald Trump le Milliardaire s'inquiete d'un krash economique imminent aux US
http://www.infowars.com/even-donald-trump-is-warning-that-an-economic-collapse-is-coming/
http://www.youtube.com/watch?v=jAVWpeYiRa4&feature=player_embedded

krash economique
3 fevrier 2011
Dans une interview nouveau et choquant, Donald Trump est allé plus loin que ce qu'il a jamais de discuter d'un effondrement potentiel économique en Amérique. Utilisation de phrases telles que «vous allez payer 25 $ pour une miche de pain très bientôt"et "nous pourrions finir par être une autre Egypte", a expliqué à Newsmax Trump qu'il est incroyablement préoccupé par l'orientation de notre économie est dirigée. Quoi que vous pensiez de Donald Trump sur le plan personnel, il est indéniable qu'il a très bien réussi dans les affaires. Comme l'une des affaires les plus importants en Amérique, il est absolument horrifié de ce qui se passe à cette nation. En fait, il est tellement troublé par la direction que ce pays est la position qu'il envisage sérieusement de briguer la présidence en 2012. Mais s'il décide de se présenter en 2012 ou non, ce Trump est en train de dire au sujet de l'économie américaine devrait être une sonnette d'alarme pour d'énormes chacun d'entre nous.

Trump affirme que le gouvernement américain est en faillite, que tous nos emplois sont expédiés à l'étranger, que d'autres pays sont fortement profitent de nous et que la valeur du dollar américain a été détruit. L'interview qui suit avec Trump a été posté sur Newsmax et il est vraiment vaut le détour ....

Maintenant, vous pouvez ou ne pense pas que beaucoup de Donald Trump en tant que politicien, mais quand un homme d'affaires de son calibre commence à utiliser le langage apocalyptique pour décrire l'économie américaine est dirigée peut-être que nous devrions tous faire attention.

Les suivants sont de 12 citations clés qui ont été retirés de nouvelle interview de Donald Trump avec des faits et des statistiques qui montrent que ce que dit Trump qui se passe réellement.

# 1 "Si les prix du pétrole sont autorisés à se gonflent et se garder de gonflage, si le dollar continue de diminuer en valeur, je pense qu'il ya une possibilité très nette que les choses pourraient être pires."

Donald Trump est tout à fait raison - nous nous dirigeons vers de gros ennuis si nous continuons à permettre à la Réserve fédérale à la pompe des centaines de milliards de nouveaux dollars dans le système. Comme je l'ai déjà écrit sur, tous ces nouveaux fonds nous donnent l'illusion de la croissance économique à court terme et il pompe le marché boursier, mais à la fin de tous les taux d'inflation de l'argent nouveau timbre à cause va être très douloureux. Il suffit de regarder comment rapidement M1 a été montée en flèche au cours des deux dernières années. Est-il possible que nous allons être en mesure d'éviter de payer un prix très graves pour l'ensemble de cette impression d'argent téméraire? ....

Déjà tout cela l'impression de l'argent a eu un effet très grave sur les marchés financiers mondiaux. Le prix des produits agricoles est montée en flèche et le prix du pétrole a presque atteint 100 dollars le baril à nouveau. La dernière fois que le prix du pétrole ont grimpé au dessus de 100 dollars le baril était au début de 2008, et nous nous souvenons tous de l'effondrement horribles financières qui ont suivi à l'automne 2008.

# 2 ".... Vous allez payer 25 $ pour une miche de pain très bientôt. Regardez ce qui se passe avec les prix de nos aliments. Ils vont à travers le toit. Nous pourrions finir par être une autre Egypte. Vous pourriez avoir des émeutes dans nos rues aussi. "

Le prix du maïs a augmenté de 88 pour cent au cours de la dernière année et le prix du blé a grimpé un énorme 114 pour cent au cours de l'année écoulée. Espérons que nous n'avons pas à payer 25 $ pour une miche de pain dans les États-Unis dans un avenir proche, mais dans certaines régions du monde qui est ce qu'il se sent maintenant comme.

Environ 3 milliards de personnes dans le monde d'aujourd'hui vivent avec l'équivalent de 2 $ par jour ou moins, et la plupart de cet argent finit par se consacré à l'alimentation. Lorsque les prix des produits alimentaires augmentent de 10 ou 20 pour cent dans les zones les plus pauvres, de la planète, tout à coup la vie de millions de personnes sont menacées. Les émeutes que nous avons vu en Egypte, Algérie, Tunisie et d'autres nations n'ont pas été récemment entièrement causé par la hausse des prix des denrées alimentaires, mais ils étaient certainement un facteur important.

# 3 "Je pense que l'or va monter tant que les gens n'ont pas confiance dans notre président et notre pays. Et ils n'ont pas confiance dans notre président. "


Les investisseurs rush sur l'or et autres métaux précieux quand ils ne se sentent pas en sécurité. Nous avons vu que cela se produise beaucoup de choses en 2010. Comme la confiance dans le papier-monnaie et les systèmes financiers du monde a diminué rapidement, les métaux précieux sont devenus de plus en plus attractif.

En fait, le prix de l'or a doublé depuis le début de la récession économique en 2007. Comme la situation financière mondiale continue à devenir plus instable, la demande pour les métaux précieux est probable que va devenir plus intense.

# 4: «Les banques nous ont vraiment laissé tomber. Tout d'abord, ils ont fait de mauvaises choses et a causé quelques problèmes mauvaise. Numéro deux, si vous avez quelque chose que vous voulez acheter, comme une maison, ils sont généralement pas là pour vous. "

Les banques ont reçu des subventions massives à l'accord qu'ils ouvrent les coffres et commencer à prêter de l'argent à l'Américain moyen nouveau.

Eh bien, ce n'est pas arrivé.

En particulier, il est devenu beaucoup, beaucoup plus difficiles à obtenir un prêt hypothécaire dans les États-Unis aujourd'hui. Non pas que les grandes banques n'ont pas besoin d'apporter des modifications à leurs pratiques de prêt, mais les choses sont devenues tellement serré aujourd'hui qu'il est étouffer le marché de l'immobilier à la mort.

# 5: «Je vois 3,50 $ pour un gallon d'essence pour les voitures et les voitures sont alignées essayer de l'obtenir et il est de 3,50 $. C'est une honte, une honte ridicule. "

Notre manque d'une politique énergétique cohérente est une honte nationale. Il n'ya pas de chemin dans le monde qu'un gallon d'essence devrait être de 3,50 $ le gallon.

Les États-Unis a d'énormes réserves de pétrole et de gaz naturel qu'il devrait être utilisé. En outre, l'absence de progrès sur le développement de sources d'énergie alternatives à la lumière de notre dépendance au pétrole étranger écoeurant est très curieux. Nous devrions être très loin le long à résoudre nos problèmes d'énergie par ce point.

Pendant ce temps, nous continuons à verser des milliards dans les poches des barons du pétrole étranger chaque mois. Malheureusement, Trump a été tout à fait exact dans l'interview - si quelque chose ne se fait pas le prix du gaz va continuer à aller plus haut.

# 6 "Je pense que la plus grande menace, c'est que nos emplois sont volés par d'autres pays. Nous n'allons pas avoir d'emplois ici très bientôt. "

Donal Trump est l'un des rares dirigeants de premier plan, qui est ouvertement dire la vérité sur les pratiques d'éviction économique de certains de nos «partenaires commerciaux». La plupart de nos politiciens ont simplement continué sans cesse nous promettant que le libre-échange est «bon pour nous» alors même que des dizaines de milliers d'usines et des millions et des millions d'emplois ont été expédiés à l'étranger.

Retour en 1970, 25 pour cent de tous les emplois aux États-Unis ont été des emplois manufacturiers. Aujourd'hui, seulement 9 pour cent des emplois aux États-Unis sont des emplois manufacturiers.

Oui, les ordinateurs et les robots ont remplacé beaucoup de travail manuel qui existe aujourd'hui, mais la technologie ne tient pas compte de la plupart de la baisse nous l'avons vu dans le secteur manufacturier.

En 1959, de la fabrication représentait 28 pour cent de tous les Etats-Unis la production économique. En 2008, il ne représentait que 11,5 pour cent. Pendant ce temps, de la fabrication dans le monde "en développement" n'a absolument explosé.


# 7 "Nous sommes comme un poste à fouetter pour les autres pays. Nous sommes là et vient d'être battue par la Corée du Sud, le Mexique, la Chine, l'Inde. "

La plupart des Américains n'ont absolument aucune idée de comment déséquilibré beaucoup de nos "accords commerciaux" sont en réalité. D'autres pays ouvertement manipuler leur monnaie afin de garder leur saleté exportations à bas prix et nous le permettent. D'autres pays ouvertement subventionner leurs industries nationales qui sont directement en concurrence avec des entreprises aux États-Unis et nous ne se plaignent pas. D'autres pays font qu'il est extrêmement difficile pour les entreprises américaines pour faire des affaires dans leur pays, alors que nous permettons à des sociétés étrangères à venir dans et faire à peu près ce qu'ils veulent ici.

Ensuite, il ya certains pays (comme la Chine) que effrontément arracher des secrets commerciaux de temps sociétés étrangères après maintes et maintes fois et de ne jamais être pénalisé pour cela.

Pendant ce temps, notre économie continue à saigner les emplois à un rythme effarant. Le nombre d'emplois net acquise par l'économie américaine au cours de cette dernière décennie a été plus faible que pendant toute autre décennie depuis la Première Guerre mondiale 2.

Heureusement, plus d'Américains que jamais semblent se réveiller et se rendent compte que la mondialisation est à l'origine de nombreux de ces problèmes. Un Nouvelles NBC / Wall Street Journal sondage mené l'an dernier a découvert que 69 pour cent des Américains croient maintenant que les accords de libre-échange ont coûté des emplois en Amérique.

# 8 "Tous nos emplois vont à la Chine. Nous sommes la reconstruction de la Chine et d'autres endroits. "

La Chine est très bien. La Chine est désormais le premier producteur au monde de l'énergie éolienne et solaire. Ils possèdent maintenant le plus rapide supercomputeron le monde entier. La Chine possède désormais train le plus rapide du monde et le plus grand réseau mondial de trains à grande vitesse.

La plupart des Américains ne se rendent pas compte que la Chine est littéralement coups de pied la merde hors de nous.

Retour en 1998, les États-Unis 25 pour cent du marché mondial des exportations de haute technologie et de la Chine avait seulement 10 pour cent. Dix ans plus tard, les États-Unis avaient moins de 15 pour cent et la part de la Chine a grimpé à 20 pour cent.


Chaque mois nous achetons environ 4 fois plus de choses beaucoup d'eux car ils acheter chez nous. Notre déficit commercial avec la Chine a grimpé à des proportions énormes. En fait, le déficit commercial américain avec la Chine au cours de cette dernière d'août a été plus de 4600 fois plus grande que le déficit commercial américain avec la Chine a été pour toute l'année 1985.

Alors, quand Donald Trump dit que nous reconstruisons la Chine, il n'est pas plaisanter.

Prix Nobel d'économie Robert W. Fogel de l'Université de Chicago prévoit que l'économie chinoise sera trois fois plus grande que l'économie américaine d'ici l'an 2040 si les tendances actuelles se poursuivent.

Oui, c'est comme ça que les choses sérieuses sont devenus.

# 9 "Nous sommes la risée du monde entier."

Donald Trump a dit à plusieurs reprises que ses amis et partenaires d'affaires en Chine juste pour rire et se moquer de nous. Ils ne peuvent même pas croire ce qu'ils s'en tirent avec.

Nous sommes devenus un géant incompétents qui est la cible de toutes les plaisanteries.

Selon l'Université de Stanford, professeur d'économie Ed Lazear, si l'économie américaine et l'économie chinoise continue de croître au rythme actuel, le citoyen moyen chinois seront plus riches que le citoyen américain moyen en 30 ans seulement.

Nos anciennement grandes villes industrielles sont en train de devenir des villes fantômes. Le nombre de long-terme des Américains au chômage est à son plus haut de tous les temps. Des dizaines de millions d'Américains ne peuvent même pas survivre sans aide gouvernementale plus. Le nombre d'Américains, les coupons alimentaires établi un nouveau record de tous les temps tous les mois au cours de 2010, et maintenant plus de 43 millions d'Américains sont inscrits dans le programme.

Nous avons vraiment devenu une plaisanterie.

# 10 «Le gouvernement fédéral n'a pas d'argent."

Malheureusement, notre gouvernement fédéral a continué à emprunter et à dépenser comme s'il n'y avait pas de lendemain.

Selon le Congressional Budget Office, le gouvernement des États-Unis auront le déficit plus gros budget jamais enregistré (environ 1,5 milliards de dollars) cette année.

Voilà pour la discipline budgétaire, hein?

Il est prévu que la dette nationale américaine augmentera de 150.000 $ US par ménage entre 2009 et 2021.

Avez-vous une somme supplémentaire de 150.000 à cotiser pour votre part?

En 2015, notre dette nationale sera quelque part dans le voisinage de 20 milliards de dollars.

C'est la plus grande montagne de dettes dans l'histoire du monde et de loin, et il est le cadeau que nous allons léguer aux générations futures d'Américains.


Stock avec des aliments frais qui dure avec eFoodsDirect (Ad)

S'il ya des générations futures d'Américains.

# 11 "Je déteste ce qui se passe dans ce pays."

Nous devrions tous la haine ce qui se passe dans ce pays. Nos tripes économiques sont arrachés, nous sommes maltraités par le reste du monde, les infrastructures de l'Amérique est en cours de vente pièce par pièce, notre gouvernement fédéral croule sous les dettes, nos gouvernements Etat croulent sous les dettes et de nos collectivités locales sont la noyade de la dette.

La seule façon que nous pouvons encore continuer est de courir pour le reste du monde et les prie de continuer à prêter plus d'argent nous.

Les médias traditionnels garde proclamer que nous sommes la plus grande économie au monde, mais la vérité est que nous nous sommes transformés en un perdant pathétique et nos politiciens sont là, debout, les mains dans leurs poches laisser se produire.

Tous les Américains à sang rouge devrait être horrifié par ce qui se passe à cette nation. Nous avons été trahis par des dirigeants corrompus et incompétents. En tant que nation, nous sommes devenus gras, paresseux et stupides.

J'espère que ce que Donald Trump et d'autres disent au sujet de l'effondrement économique à venir sera un sillage immense place d'appel et le géant endormi se posera à nouveau.

Si le géant endormi ne se pose pas, nous sommes dans une énorme quantité de problèmes, parce qu'en ce moment la route que nous sommes sur conduit à la plus grande crise économique que le monde ait jamais vu.[b][b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturopathe-germedevie.com/actualites/?mod=actu&c
Joakim
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif


Masculin
Nombre de messages : 397
Age : 40
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: Tout comprendre sur la crise financière.   Ven 4 Fév - 9:14

Etonnant.On nous avait demandé de ne pas juger, eh bien on est servi ! Donald Trump, pur requin "self-made-man" américain, qui s'éveille à sa manière ! il est plus que bien placé pour savoir ce qui se passe, et quel que soit ses motivations, c'est très parlant.
en tout cas s'il ne joue pas pour le gouvernement mondial, il risque des ennuis

à moins que sa proposition de changement soit le NWO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://christiasylf.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout comprendre sur la crise financière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout comprendre sur la crise financière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ou comment gérer le conflit quand on veut tout comprendre
» Impossibilité de tout comprendre (Saint Augustin)
» Résultats, rattrapages… Pour tout comprendre.
» astrale
» Livret GEM-RCN pour tout comprendre !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Unis vers l'Univers :: Unis vers l'Univers-
Sauter vers: