Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Au sujet de Billy Meier
Dim 26 Nov - 0:34 par gérardo

» Vidéo et photo ovnis par Edouard Albert Meier
Mer 8 Nov - 9:09 par gérardo

» Billy Meier Secret Photo Album
Mer 8 Nov - 9:08 par gérardo

» Prophéties des pléiades (Bill Meier) votre avis ?
Mer 8 Nov - 8:55 par gérardo

» Crop Circle Homme Papillon
Mar 11 Juil - 20:50 par Arké

» Alien project
Jeu 22 Juin - 9:47 par PI

» Le chemin du Cœur pour les Nuls
Mer 12 Avr - 14:20 par Jean

» Soutien pour François Asselineau
Lun 10 Avr - 8:06 par Anne & Antoine

» Alien project
Jeu 23 Fév - 11:56 par PI

» Anne Givaudan en directe ce soit
Mer 22 Fév - 19:54 par PI

» Rennes le chateau
Mer 4 Jan - 12:50 par PI

» La lévitation des pierres - Edward Leedskalnin
Mar 20 Déc - 15:51 par PI

» pire ou mieux?
Mer 16 Nov - 17:26 par Big AL

» 10 juillet 2016, ultimatum pour la mafia Khazare
Jeu 10 Nov - 23:08 par PI

» Prévisions astrologiques 2017
Mer 19 Oct - 12:10 par Régis

» Journée mondiale du théatre
Dim 11 Sep - 9:01 par PI

» Burkini...ou pas ?
Jeu 8 Sep - 22:46 par PI

» Photo d'OVNIs au-dessus du Mont Bugarach
Mer 17 Aoû - 21:27 par PI

» Des entrées géantes découvertes sur la surface de Mars
Dim 14 Aoû - 14:39 par roses

» Alliance galactique
Sam 30 Juil - 7:05 par Régis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 LA PLANETE ENJEU

Aller en bas 
AuteurMessage
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5247
Age : 61
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: LA PLANETE ENJEU   Ven 25 Oct - 15:17

Là, dans une immense salle voûtée reposent, c’est la sensation qui m’habite alors, des engins aux formes et aux dimensions diverses. Ils ont en commun une forme ovoïde et une matière brillante et fluide qui les recouvre, ne laissant apparaître ni portes ni hublots comme je pouvais l’imaginer. Ils sont tous posés sur des pieds plus ou moins hauts, un peu semblables à des pattes d’araignée en plus gros. L’ensemble des engins semble vivre de la même vie que les murs de la salle des informations.

L’un de mes guides pose alors une main sur l’une de mes épaules :

“Viens, nous allons te montrer de dont nous t’avons parlé un peu plus tôt...”

Nous nous dirigeons tous trois vers l’un des petits vaisseaux qui, par le même signe de la main de mon guide féminin, nous ouvre une porte jusque-là invisible. Je suis mes hôtes et je monte un escalier que je ne vois pas, mais qui me permet de pénétrer par l’ouverture d’où laquelle

Un regard circulaire me permet d’admirer une salle qui me paraît être celle de pilotage. De profonds fauteuils coquille captent mon attention. Il y en a sept autour d’une table, au centre de laquelle tourne en suspension une petite sphère lumineuse... Un peu semblable, en beaucoup plus petits, à celle de la salle des informations.

Trois autres vastes fauteuils sont face à ce qui me semble des claviers aux multiples boutons et manettes, surmontés d’une immense baie vitrée.

Nous prenons place dans ces fauteuils tandis que la voix sereine du guide féminin continue :

“Nous allons visiter quelques endroits de la planète Terre, pour que tu comprennes de manière plus concrète ce que nous voulons dire par espace-temps et matière.”

D’un même mouvement nous nous calons au fond de nos fauteuils et j’attends avec intérêt la suite de cette sortie. L’être plus masculin prend l’une de mes mains et la passe sur un bouton du clavier.

“Tu aurais pu faire ce voyage avec ton corps physique légèrement modifié par nos soins. Les vaisseaux peuvent se prêter à ce type d’expérience sans qu’il y ait obligation de laisser le coreps physique dense qui est le vôtre. Regarde et ressens !”

Nous appuyons sur le bouton lorsque tout à coup, je sens à l’intérieur de moi comme un bourdonnement très subtil, un bruissement semblable ) celui que j’entends parfois lorsque je quitte mon corps physique.

“Vais-je quitter aussi ce corps subtil ?”

“Il ne s’agit pas ici de quitter mais plutôt de transformer. En fait, on ne quitte jamais rien ni personne : on tourne en soi un bouton subtil qui transmute ce que vous percevez non pas à l’extérieur de vous mais en vous, c’est cela qui vous donne l’impression de changer.”

Je reste perplexe mais l’immense baie vitrée qui s’éclaire tout à coup efface toutes mes interrogations? Je ne peux retenir une exclamation : “C’est merveilleux !”

Devant moi, autour de moi, scintillent des milliers d’étoiles. Je prends un bain d’étoiles ! Les fauteuils n’ont plus d’existence. L’écran s’efface, invisible : c’est presque trop beau.

“Trop beau !” reprend le guide à la voix plus masculine. Souviens-toi des paroles que vous avez écrites il y a quelques-unes de vos années.... Le beau fait partie intégrante de mon essence.
Le monde ne peut se créer sans harmonie. De l’harmonie découle la beauté : non pas celle artificielle que vous recherchez au prix de tout rejet de vous-mêmes, mais une autre, celle qui imprègne toute forme et apparaît au-delà des formes.”

La voix s’arrête et les étoiles arrivent à une vitesse inimaginable vers moi, elles sont accompagnées de de mondes, de galaxies, de... sensations vertigineuses ! C’est l’explosion ! J’ai le souffle coupé, car jamais je n’ai vécu cela avec autant d’intensité, même lors de nos plus beaux voyages hors du corps. Cette fois, je suis prise dans un tourbillon de lumières, de galaxies, d’étoiles, de mondes. Des visages apparaissent souriants, grimaçants, jeunes, vieux. Je les connais, ce sont les miens, des masques, toujours des masques qui se dissolvent les uns après les autres.

“Les voyages à l’extérieur de Soi sont aussi et toujours des voyages à l’intérieur de Soi !” La voix est enjouée. “Dans ces mondes, extérieur ou intérieur, n’a pas d’existence propre. Tout est Un !”

J’ai tout à coup la sensation d’entendre, mais oui, j’entends un son, une musique, un souffle, une respiration et je me souviens... Je me souviens de ce que j’avais écouté sur Terre chez des musiciens qui essayent de reproduire la musique des sphères, de ces lasers arrangés ) partir du son des planètes captés par la N.A.S.A. C’est bien cela ! Est-ce bien la musique des sphères ? Je suis enveloppée par le son des étoiles, des planètes.

“Sur tous les mondes existants, tout a une vie, tout a une aura, tout émet un son, tout dégage une odeur ou un parfum mais sache que si toutes les planètes de ton système solaire émettent un son, chacune d’elle correspond à une note précise et cette note est en harmonie avec toutes les autres notes émises dans ce système solaire. Il existe pourtant une note qui est encore mal accordée, une note dissonante, celle émise par la Terre.

Actuellement, il vous est donné l’opportunité de rentrer dans le congrès galactique et intergalactique. Des propositions ont déjà été faites, par l’intermédiaire de vos gouvernants, à ceux qui dirigent votre monde. Mais ceux-ci aiment encore à garder l’exclusivité qui permet de séparer ceux qui savent des autres, de créer des préférences et aussi des différences propices aux divisions.

Les dissensions internes de votre monde ne permettent pas que vous puissiez rejoindre les mondes unis à ce jour, mais, lorsque vous aurez la profonde conviction que vous n’êtes qu’un seul peuple aux origines diverses au milieu de centaines d’autres mondes habités, alors vous découvrirez avec étonnement combien parfois, vous vous encombrez de bagages inutiles et combien ce qui vous attend est beau.

A nos yeux, vous êtes encore semblables à de tous jeunes enfants qui craignent de lâcher le bord de la piscine, selon votre expression, pour apprendre à nager ! Pourtant, il n’y a guère d’autres solutions. Aussi longtemps que la peur de perdre – que ce soit votre notoriété, vos biens, votre réputation, votre vie – sera plus forte que l’envie de découvrir et d’aimer, vous souffrirez toujours de la sensation de solitude et d’ennui qui habite si souvent vos âmes.”

“Est-ce là un jugement, ne puis-je m’empêcher de rétorquer ?”

“Non, simplement la constatation de ce que nous voyons. Le jugement impliquerait un sentiment que nous n’éprouvons pas.”

Le tourbillon a cessé et le vaisseau semble glisser sur le bleu de la nuit. Tout à coup, je vois avec stupeur que nous nous dirigeons droit vers la grande pyramide d’Egypte. Je m’enfonce dans mon siège, ne sachant ce qui va se passer. A cette vitesse et dans un contexte logique, nous devrions nous écraser contre les parois du monument et en endommager une partie.

C’est alors que la main de l’être plus masculin prend la mienne et la pose sur une sorte de manette. Nous faisons un mouvement d’un quart de tour qui a pour effet de me coller au fond de mon fauteuil. Sensation de vitesse qui s’accélère. Nous traversons avec une étonnante facilité les murs épais de la pyramide. Seuls des picotements, des fourmillements me parcourent de la tête aux pieds.

“Les picotements que tu ressens sont les particules de matière qui traversent ton corps astral. La malléabilité de nos vaisseaux, conjugués à notre connaissance de l’espace-temps, a permis ce que tu viens de vivre. Si un observateur s’était tenu là à cet instant précis et avait regardé en direction de la grande pyramide, il aurait vu ce que les habitants de la Terre nomment OVNI. Puis cet ovni aurait disparu quelques instants plus tard. En fait, c’est l’accélération des particules de vie du vaisseau qui crée cette invisibilité.

Sur Terre, certains des vôtres possèdent des connaissances de ce type car des êtres d’autres planètes, moyennant certains avantages, leur ont offert une technologie non négligeable. Ainsi, lors de votre guerre avec Saddam Hussein, un avion invisible lui avait été proposé, lui assurant ainsi un atout sérieux pour la victoire. Cette intervention ne put être achevée en temps voulu, ce qui a largement contribué à l’accord de paix qui s’en était suivi.”

J’ai l’impression fugitive que les mots coulent et s’imprègnent en moi comme sur une bande magnétique avec cependant une agréable sensation de fraîcheur et de paix. J’ai par instant la crainte de ne plus me remémorer avec exactitude les données les plus techniques ou scientifiques qui me sont induites mais je sais aussi que le moment venu, ma mémoire se déroulera fidèlement comme un enregistreur.

Calée dans mon fauteuil, je me mets à penser fortement à ce qui vient de m’être dit.

“Pourquoi faut-il que des êtres de l’espace mettent leur technologie au service de la guerre et du pouvoir ?”

Le vaisseau semble suspendu, immobile, lorsqu’une voix me parvient en réponse à cette question muette :
“Vous pensez souvent avec naïveté que l’avance technologique d’un être est en rapport avec la qualité de son âme. En effet, cela pourrait être le cas, mais création et amour ne sont pas toujours suffisamment reliés. Aucune avance, aucune création ne peut se faire sans une parcelle d’amour, mais la présence de celui-ci, sa qualité, la conscience que l’on en a, sera déterminante pour ce qui va agir au travers de cette création.

Sur Terre, vous aussi créez parfois sans amour conscient. Votre technologie elle-même étonne des êtres plus simples, mais est-ce là un signe de l’évolution de l’âme ?”

Je ne peux que hocher la tête en signe d’assentiment, en pensant à tous ceux qui naissent mal-aimés, de parents inconscients, à tous ceux qui, à l’aide de connaissances scientifiques, ont pu envahir, coloniser, soumettre des peuples à l’âme plus pure et moins savants.

La voix poursuit :
“Les mondes qui entourent la Terre sont tous habités par des formes de vies intelligentes et parfois très différentes des vôtres. Cependant, ces êtres n’ont pas forcément la même vision, les mêmes objectifs concernant la planète Terre. Les uns dans un acte d’amour pur, souhaitent ider la planète dans son évolution. D’autres étudient ce qui se passe par curiosité et dans un objectif qui pourrait ressembler à ce que vous nommez “découvertes ethnographiques”. Certains ont besoin d’une planète pour y puiser les éléments nécessaires à leur survie, d’autres enfin veulent y asseoir leur pouvoir, leur puissance comme vous l’avez fait dans vos colonies.

Les objectifs, comme tu peux le constater, sont tout à fait divers, et en ce moment précis, la planète est un point d’extrême attraction que personne ne peut plus ignorer. La Terre est un enjeu ! Les différents habitants des planètes proches créent, sur les plans subtils qui entourent la sphère terrestre, des perturbations extrêmement importantes, qui préfigurent ce qui arrive sur Terre par la suite. Vous ne pouvez oublier que si, actuellement, nombreux sont ceux qui multiplient les contacts avec les hommes de la Terre, les objectifs sont très divers.

Il y a dix-huit millions d’années, nous avons accepté et souhaité aider la planète bleue dans son évolution. Cette Terre avait en elle de telles possibilités, un potentiel si vaste, que nous eûmes pour but d’être à ses côtés, comme auprès d’une soeur plus jeune. Dans cet objectif, plusieurs des nôtres ont pris place dans une contrée isolée, la plus au nord de votre planète, afin de transmettre une énergie et aussi un savoir, capables de réveiller peu à peu les êtres qui y vivaient. Nous savions alors que ce que vous nommez des brins d’ADN, qui vous permettent de communiquer avec tous les plans et toutes les mémoires à l’intérieur et ç l’extérieur de vous, seraient réveillés progressivement selon l’ouverture de vos portes intérieures. Cette fois encore, d’autres êtres qui préféraient vous garder en léthargie, ont freiné ce développement.

Sache simplement que nous n’intervenons jamais en forçant les portes. Il est essentiel pour nous de proposer des changements, et non pas d’induire de façon plus contraignantes ces changements.

Certains êtres des étoiles, selon votre progression, avaient alors pour objectif d’occuper une planète riche et d’en utiliser ses habitants pour leur propre développement et leur service. Si, pour ces êtres, forcer les pensées, les remplacer autoritairement par d’autres, opérer sur des plans subtils afin de mettre des implants pour mieux diriger les consciences ne posait pas de problèmes majeurs, pour nous et pour d’autres, il en était autrement.

Nos technologies avancées nous permettaient alors, et aujourd’hui plus encore, de connaître les pensées des hommes, de les transformer, de les remplacer à l’aide de certaines images touchant des parties bien précises du cerveau et notamment à l’aide de sons. Une scission se créa alors dans nos mondes, entre les partisans des méthodes inductives et ceux qui basaient l’évolution sur une avance plus lente mais plus solide et où toute liberté serait préservée. Nous avions choisi d’aider la planète bleue et ses habitants selon les lois du libre arbitre. A cette fin, nous plaçâmes, au fil des époques, nos grands vaisseaux mères sur des lieux propices à la circulation de la lumière et des énergies. Ces vaisseaux, semblables à celui que tu as visité, sont parfois imbriqués dans des points d’architecture sacrée de votre planète car ils transmettent une onde bénéfique et protectrice sur toute une région.

Cela ne signifie pas, comprends-le bien, que la région soit protégée de tout. Non, des énergies sont constamment envoyées de nos vaisseaux, mais l’être humain dans sa liberté les transforme en ce qui correspond à son évolution du moment.

Dans ces vaisseaux, il y a des êtres qui méditent en permanence. Ils émettent des sons, des couleurs, des images, des pensées, qui nettoient des zones trop polluées de votre Terre. Ils sont en connexion avec des êtres de leur planète qui eux aussi ont pour but de maintenir une certaine harmonie sur tous les plans, du plus physique au plus subtil.

Ces êtres sont aussi en connexion continuelle avec ceux de votre planète qui oeuvrent pour l’amour et la joie. Certains d’entre vous, chaque nuit, consciemment ou non, sortent de leurs corps et se réunissent par groupes avec les nôtres pour envoyer des vibrations qui aident et nettoient le surplus de pollution psychique qui étouffe la Terre et ses habitants.

Sache cependant que bien que nous vous aimions, et parce que nous vous aimons, jamais nous ne déciderons pour vous de votre futur, jamais nous ne ferons pour vous ce que vous pouvez accomplir par un élan de votre coeur.

“Il vous serait pourtant si simple d’apparaître et de nous dire que faire, ne puis-je m’empêcher de suggérer !”

"Si simple et tellement peu utile !”

La réponse et le ton ferme ne laissent subsister aucun doute.

“Nos apparitions agiraient sur votre émotivité, sur votre mental, sur votre goût pour le drame et pour le spectaculaire, mais votre cœur n'en serait pas plus ouvert. Ouvrez votre cœur et le reste viendra, car dès cet instant votre perception sera autre, plus vaste, sans peur et sans risque de sombrer dans une inutile nostalgie."

“Comment pouvons-nous différencier les contacts positifs des autres ?”

“Vous aimeriez une recette précise là où il ne peut y en avoir. Quel que soit le contact vécu, rien ne peut être mauvais, car si cela existe pour l’un de vous, c’est aussi parce que son âme, son corps, avaient cette nécessité. Sache cependant que la forme des vaisseaux de tous ceux qui aident la Terre est différente de ceux qui travaillent pour eux-mêmes. Les premiers sont perçus comme des formes rondes ou ovoïdes, les seconds sont vus avec des angles, sous formes de triangles.

Vos films relatant des contacts extraterrestres sont, sur Terre, très agressifs pour la plupart. Les étrangers à votre planète sont souvent des envahisseurs. Des dirigeant habiles ont beaucoup d’intérêt à induire ces idées en vous et dans les générations qui suivent pour élever les vibrations de peur, de séparativité, d’agressivité.

Eveillez en vous la confiance sans naïveté. “Tout ce qui vient des étoiles n’est pas forcément positif”, dis-tu parfois, et tu as raison mais nous pourrions ajouter : éloignez de vous la peur et soyez confiants, car l’ombre est aussi au service de la lumière.

Vous êtes actuellement à un point d’une extrême importance, où vous devez lâcher ce qui vous sécurisait afin de ne pas être englouti par cette sécurité. Laissez vos peurs car vous n’avez réellement rien à perdre d’essentiel, soyez confiants dans chaque élément que la vie vous offre, chaque rencontre, chaque événement. Tout est voulu par vous au plus profond de vous. Cessez d’agir pour agir, de prendre pour donner, de juger et de vous juger. Soyez !

Vous seuls ne percevez plus la Lumière qui anime votre être, pourtant elle est là plus intense et plus prête à jaillir que jamais auparavant. Ne butez plus sur des concepts usés ou des idées vieillies : accueillez ce qui vous est proposé et expérimentez-le. Souriez-vous enfin car vous êtes la Vie !...

(Extrait de “ALLIANCE” de Anne Givaudan – Ed SOIS)

*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LA PLANETE ENJEU
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Pour les fervents lecteurs de Anne GIVAUDAN :: Pour les fervents lecteurs de :-
Sauter vers: