Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» E. Smith - Terre intérieure : Diversité de la vie
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeSam 12 Oct - 5:59 par Régis

» Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeSam 12 Oct - 5:40 par Régis

» Emery Smith : Terre Intérieure : Missions
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeSam 12 Oct - 5:14 par Régis

» Emery Smith : Terre Intérieure : Descente
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeSam 12 Oct - 5:01 par Régis

» Emery Smith : Télépathie et Communication avec les Extraterrestres
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeSam 12 Oct - 4:02 par Régis

» Emery Smith - Le danger des missions Portails
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeJeu 3 Oct - 17:16 par Régis

» Emery Smith et Corey Goode - Les Extraterrestres vivant sur Terre
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeLun 16 Sep - 18:21 par Régis

» Emery Smith - Les Extraterrestres aident l’humanité
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeLun 16 Sep - 18:06 par Régis

» Corey Goode - Guide des êtres non terrestres
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeMar 6 Aoû - 4:42 par Régis

» Emery Smith - Opérations sous-marines
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeLun 8 Juil - 5:37 par Régis

» Bonjour au 999 et 1000 ième membre d'Essania !!
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeMar 2 Juil - 7:27 par Claude

» Stay connected...
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeDim 26 Mai - 16:08 par Jean

» Emery Smith (20) Bigfoot et les Grands Blancs
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeSam 27 Avr - 5:37 par Régis

» Emery Smith (19) Reptiliens et Aquaphariens
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeMar 23 Avr - 5:28 par Régis

» Emery Smith (17) Conséquences des violations des mesures de sécurité
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeLun 22 Avr - 6:15 par Régis

» Emery Smith (16) Technologies médicales censurées
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeDim 21 Avr - 5:41 par Régis

» Emery Smith (15) Extraterrestres et Vaccins
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeVen 19 Avr - 10:38 par Régis

» Emery Smith (14) Perturber les stratégies de divulgation
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeMer 17 Avr - 6:53 par Régis

» Emery Smith (18) Collègues de travail extraterrestres
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeMer 17 Avr - 6:24 par Régis

» Emery Smith (13) Expériences extrêmes avec des hybrides extraterrestres
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeDim 14 Avr - 11:31 par Régis

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez
 

 Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats

Aller en bas 
AuteurMessage
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
Régis

Masculin
Nombre de messages : 5307
Age : 62
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Empty
MessageSujet: Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats   Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Icon_minitimeSam 12 Oct - 5:40

Terre intérieure : Microclimats
21 Mai 2019



Georges Noory :  Ici, à la surface, nous profitons de la lumière du soleil et de l’air que nous respirons, mais saviez-vous que dans la Terre intérieure, certaines parties de la planète n’ont jamais été exposées à la lumière du soleil, n’ont jamais été exposées à l’air que nous respirons ? Peut-être même la vie humaine.

Emery Smith, avec nous aujourd'hui, a eu pour mission d'explorer certains de ces microclimats au sein de la Terre Intérieure. Bienvenue, Emery.

Emery Smith : Merci George de me recevoir.

George : C'est un peu bizarre de constater la possibilité que des parties de la planète n'aient jamais été exposées au soleil ou à quelque chose que nous prenons pour acquis… comme l'air que nous respirons.

Emery : C'est vrai, exactement. Je veux dire, regarde la fosse des Mariannes. Je mentionne toujours cela parce qu'il n'y a pas de lumière solaire là-bas, pourtant c'est plein de vie. Il y a donc une vie qui s'épanouit au fond des océans… de toutes sortes. Cela semble même étranger.


Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Vie_ma10
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Vie_ma11


Et ce qui est vraiment intéressant, c’est que dans ces microclimats avec ces autres atmosphères écologiques dans ces poches de la Terre Intérieure, c'est qu'ils ont  aussi, justement, leur propre atmosphère, et qu'ils ont un type d’atmosphère différent.

George : Quelle sorte d’atmosphère ont-ils qui serait différente de la nôtre ?

Emery : Parfois, le rapport entre l'oxygène et le dioxyde de carbone est différent. Certains sont tous du méthane.

George : Comment vous respirez ça ?

Emery : Bonne question. Comment pouvons-nous vivre dans ça ? Eh bien, je vais vous dire comment ils le font. Nous prenons des échantillons et visitons ces lieux depuis au moins trois décennies.

George : Bien sûr.

Emery :Bien sûr que je suis au courant. Il y a un moyen spécial pour que la vie puisse survivre même dans le vide de l'espace, et qu'est-ce que cela nous dit ? Cela signifie que vous n'avez pas besoin du soleil. Vous n'avez pas besoin d'oxygène. Vous n'avez pas besoin de toutes ces choses dont les humains ont besoin.

George : Que nous avons réellement besoin.

Emery : Nous le prenons pour acquis. Parce qu'il y a des endroits que nous pouvons réellement changer et auxquels nous pouvons nous adapter si nous étions là assez longtemps. Et c'est la même chose que d'être sur la Lune ou d'être sur Mars avec les forces gravitationnelles et l'attraction de la gravité. Et dans la Terre Intérieure, il existe en réalité un type de gravité différent dans certains de ces endroits.

George : Eh bien, Emery, ici en surface, nous avons des ouragans. Nous avons des tornades. Nous avons des volcans. Nous avons la lumière du soleil. Nous avons de la neige. Nous avons du grésil. Nous avons de la pluie. Trouve-t-on certaines de ces choses dans la partie intérieure de la planète ?

Emery : Il y a de très petites tempêtes. Il y a aussi de la pluie. Par contre, il n'y a pas de pollution, et c'est ce qui est vraiment intéressant.

George : C'est parce qu'ils ne nous ont pas !

Emery : C'est pourquoi les choses là-bas grossissent. Elles s'épanouissent mieux. Elles ont une meilleure teneur en minéraux pour les plantes et les animaux. Cela modifie donc la dynamique de l'ADN sur des millions d'années pour ces créatures. Et beaucoup de ces créatures dans certaines de ces régions de la Terre Intérieure, je dirais, n'ont même pas besoin de lumière ni d'eau pour survivre, car elles vivent de ce que nous appelons la chimiogenèse, qui est la vie à partir des produits chimiques que la Terre dégage.

George : Naturellement.

Emery : Oui, naturellement. La même chose que la vie là en bas dans la fosse des Mariannes près de ces bouches chaudes qui nous feraient frire ... nous serions tout simplement bouillis jusqu'à la mort en quelques secondes.

George : Ils y prospèrent.

Emery : Et ils prospèrent avec ces produits chimiques, mais qui viennent d'où? Où sont ces produits chimiques ?

George : Dans la Terre intérieure.

Emery : Oh, quelle coïncidence.

George : Ces différents climats qui peuvent se trouver dans la Terre Intérieure, sont-ils changeants tout le temps ou sont-ils plutôt constants ?

Emery : Nous avons constaté, après avoir suivi certaines de celles-ci pendant plus de dix ans - et je ne l'ai su qu'après avoir lu et regardé des vidéos de missions antérieures avant que je ne prenne place à bord - que des changements ont été apportés. Et la raison de ces changements est que la Terre change constamment. Ça tourne. Parfois, juste un petit degré ou deux peut changer tout un environnement là-bas, ou s'il y a un tremblement de terre, ou s'il y a une sorte de déséquilibre qui se produit à cause du noyau magnétique de la Terre, du champ toroïdal vers le bas, tout cela affecte les choses.

George : Est-ce qu'il neige là-bas ?

Emery : Oui, il y a des régions qui ressemblent à l'Antarctique. C'est juste une plaque de glace géante, comme la plus grande patinoire que vous ayez jamais vue.

George : Woah.

Emery : Et ce qui est intéressant, c'est que l'eau qui gèle a une capacité de bioluminescence. Il y a donc cette belle lueur bleue qui émane sur les murs, sur le dôme.

Image Grotte Glace

George : Oh, ça doit être magnifique.

Emery : C'est incroyable, et il y a d'autres endroits là-bas qui sont des aquifères complètement confinés, vous savez, avec des créatures vivantes là-bas.

George : Comment existe-t-il tant de types différents d'écosystèmes, un peu comme nous en avons sur la planète, bien sûr. Nous avons différents climats à tout moment. Comment ça se passe là-bas ?

Emery : Oui, il y a des tropiques. Il y a l'Arctique. Vous avez...

George : Pluie, neige, tout à la fois.

Emery : Ils ont la même chose dans différents domaines, et cela est dû à l'emplacement de ces poches vers le centre de la Terre. Donc, certains endroits, croyez-le ou non, sont plus froids près du centre de la Terre. Certains sont plus chauds. Cela dépend. Et c'est ce que je vous disais. La partie intérieure du centre de la Terre est toujours en mouvement, vous pourriez donc avoir un endroit qui aura une saison ... croyez-le ou non, ils pourraient bien avoir une poche saisonnière. Et c'est justement à cause de l'emplacement de ces poches. S'ils sont près de la croûte terrestre sous l'océan, ou plus proches du centre de la Terre, ou s'ils sont... tout dépend de l'endroit en fait. Il y a des endroits avec une immense forêt. Il y a des endroits avec du pur désert. Il y a des endroits avec de la glace à perte de vue.

George : Et ces poches changent-elles constamment de climat ?

Emery : Certaines le font, comme je le disais plus tôt, et je pense que cela est dû aux tremblements de terre et au déplacement de l'axe de la Terre. Je pense donc que, peut-être, ce que je n'avais pas vu avant de partir était la formation de nouvelles poches. Et j’ai entendu dire récemment par des informations de seconde main que des poches se forment maintenant avec la vie après qu’une personne ait peut-être été détruite.

George : Quel genre de vie ?

Emery : Juste une nouvelle vie végétale.

George : Semblable à celle de la Terre ou différente ?

Emery : Oui, similaires à celle de la surface.

George : Donc, pas de dinosaures ou quelque chose comme ça ?

Emery : Non, non. De très gros reptiles, mais pas de dinosaures.

George : Quand vous êtes descendu dans la Terre Intérieure et que vous avez vu les différents climats, étiez-vous sous le choc ?

Emery : Oh mon Dieu, surtout les deux premières fois avec toutes les lumières différentes. Et nous avons des casques spéciaux qui changent de couleur pour les teintes et les choses, à cause du gaz et de la bioluminescence qui étaient dedans, c'était extrêmement brillant.C'était trop clair. C'était comme regarder un de ces bleus...

George : Cela fait mal aux yeux, je parie.

Emery : Oui, ça vous brûlerait les yeux. Ce serait comme regarder une bombe nucléaire se déclencher. Nous devions avoir une protection thermonucléaire pour nos yeux avec ces casques, et personne n'a jamais été blessé, mais c'est vraiment très intéressant... c'était ahurissant de savoir que nous nous trouvions à une distance d'un kilomètre au plus profond de la planète, et de découvrir cette lumière brillante qui peut vous brûler les yeux. Je me suis forcément demandé : c'est quoi ça ?

George : Vous dites donc que ces poches climatiques de la Terre Intérieure ne sont pas liées ensemble. Pourquoi pas ? Et puis, qu'est-ce qu'elles sont ?

Emery : Eh bien, ces zones ne sont pas toutes connectées. Elles sont même très nombreuses séparées l'une de l'autre. Parfois, cependant, quand il y a ces veines de magma, ou de pétrole, ou quoi que ce soit qui s'y infiltrent, c'est le seul moment où elles peuvent réellement être connectées et être détruites.

George : Autrement, elles sont séparées.

Emery : Absolument, elles sont séparées.

George : Avez-vous déjà été dans un environnement où quelqu'un est mort à cause du climat ?

Emery : Oui, c'est arrivé plusieurs fois. Parfois, les combinaisons peuvent être défaillantes. Parfois, vous pourriez tomber sur quelque chose qui déchire votre combinaison. Ou bien vous pourriez être attaqué par quelque chose, et en fonction de l'atmosphère et du type de gaz présent... vous savez, peu importe de quoi vous avez été infecté… peut-être que c'était un poison d'insecte qui peut se frayer un chemin à travers une combinaison et vous ne sauriez même pas que cela puisse arriver. Donc, oui, nous avons eu beaucoup, beaucoup de décès.

George : Nous avons des conditions météorologiques extrêmes à la surface. existe-t-il des conditions météorologiques extrêmes à l'intérieur de la planète ?

Emery : Je n'ai jamais rien vu d'extrême, comme un ouragan ou une tornade. Je n'ai pas senti le vent, mais j'ai vu des éclairs dans ces régions. Beaucoup de foudre.

George : Beaucoup d'électricité statique.

Emery : Oui, il y a beaucoup d'électricité statique, ce qui, je pense, est propice à la vie végétale et aux animaux parce que cela... vous devez comprendre que, lorsque vous mettez tous ces ions dans l'air... c'est ainsi qu'ils sont arrivés au quatrième état de l'eau, qui est fondamentalement l'état plasma de l'eau. C’est un quatrième état où l’eau contient tellement d’électricité que si vous la buvez, elle surchargera vos mitochondries et modifiera également le voltage de votre ADN. Et c'était une chose très propice pour les cellules des plantes, et pour que les animaux deviennent aussi sains et si énormément grands.

George : Ces environnements extrêmes auxquels vous avez été confronté, à la surface et à l'intérieur… à quel point sont-ils extrêmes ?

Emery : Ce qui se passe à la surface de la Terre a une incidence sur ce qui se trouve à l'intérieur de la Terre. Cela tient en grande partie à l'infométrie scalaire, à l'explosion de bombes nucléaires souterraines et à la contamination de certaines choses.

George : Nous avons détruit l'intérieur.

Emery : Oui, nous avons détruit l'intérieur. C'est donc l'une des pires catastrophes à venir dans la Terre intérieure, de toute façon. C'est comme avoir une mauvaise dent en train de pourrir de l'intérieur, ce qui pourrait affecter la surface de la Terre, car il existe un équilibre homéostatique de ce qui est dans la Terre et de ce qui est au dessus. Tout dépend de ce qui explose, de la plaque tectonique qui se déplace. Des choses comme celle-ci ont un effet néfaste sur ces beaux endroits étonnants là en-bas. Donc, ils enregistrent tout. Ils surveillent tout. Ils conservent une excellente base de données sur tout cela pour l'avenir.

Donc, si quelque chose devait arriver à la planète, nous pourrions au moins permettre à cette information de sortir pour éduquer les gens. Et je pense que beaucoup de bonnes choses vont en sortir.

George : La gravité, vous savez ce que cela nous fait sur la planète à la surface. Cela affecte-t-il quelque chose là-bas ?

Emery : Oui, nous avons remarqué que ces poches changeaient de gravité, et cela a été mesuré à plusieurs reprises par des scientifiques qui allaient et venaient et mesuraient la gravité. Et nous pensons que cela a bien sûr à voir avec le noyau de la Terre et le champ magnétique que la Terre dégage. Tout le monde sait que les boussoles fonctionnent généralement à cause du gisement géant de minerai de fer situé au pôle Nord. C'est pourquoi ils définissent ce qu'est le nord vrai et ce qu'est le nord magnétique. Ce sont les deux choses différentes du Nord, et c'est à cause de ces gisements. Ainsi, les dépôts dans la Terre Intérieure se déplacent et cela affecte la gravité à l'intérieur de ces poches.

George : Est-ce que cela peut affecter l'équipe qui est en mission en bas ? Est-ce qu'on peu devenir dingue ou quelque chose comme ça ?

Emery : Non, vous devenez pas dingue. Ce n'est pas comme si cela vous affectait ainsi. Ce n'est pas un champ électromagnétique qui va vous rendre fou.C'est un peu comme : "Chouette, je viens de prendre un demi kilo", ou peut-être, "je viens de perdre un demi-kilo." En raison de l'emplacement de ces ... vous savez, on pourrait être plus près du centre de la Terre. On est peut-être plus éloigné, et ils ont aussi leur propre champ magnétique, car c'est ce qui fait que c'est un environnement. Vous devez avoir un champ magnétique dans l’atmosphère et des choses de ce genre pour y conserver la vie. Mais ce que je veux dire, c’est que ce sont des changements annuels à l’intérieur, car la Terre est en train de changer.

George : À mesure que la Terre se déplace, cela change.

Emery : Exactement. Il y a cet équilibre, je parle de cette homéostasie. Peu importe ce qui se passe au sommet de la Terre ou de la Terre Intérieure, cela affecte les deux côtés, ce qui pourrait être bon ou mauvais parce que nous ne voulons pas qu'un virus dangereux puisse pas de la surface jusqu’au centre de la Terre et tuer...

George : Ou vice-versa.

Emery : Ou vice-versa, en effet. Au passage, je pense à beaucoup d'observations, comme les chupacabras et tous les trucs fous que tous ces gens qui en parlent ont vu dans le désert au milieu de la nuit. Beaucoup de ces créatures, je pense, se sont en quelque sorte échappées de ces zones.

George : Elles sont montées à la surface ?

Emery : Oui, je pense que parfois, lorsqu'il y a des tremblements de terre, certaines crevasses s'ouvrent et ces créatures s'échappent à la surface.

George : Intéressant. C'est ce qu'elles font probablement.

Emery : Et puis elles s'accouplent et s'hybrident avec d'autres animaux.

George : Avec des animaux qui sont à la surface ?

Emery : Oui.

George : Comment savons-nous que Bigfoot (ou yeti) n'est pas de la Terre Intérieure ?

Emery : Je sais que c'est un extraterrestre, qu'ils sont ici depuis très longtemps et qu'ils vivent dans la Terre Intérieure, mais pas dans la Terre Intérieure dont je parle. Ils ne sont originaires de la Terre mais ils sont ici depuis longtemps, ils surveillent la Terre et prélèvent des échantillons. Et c'est pourquoi ils ont en quelque sorte maîtrisé la télétransportation. C'est toujours marrant que personne ne puisse avoir un bigfoot dans sa caméra, parce qu'ils...

Géorge : Autre que Patterson-Gimlin.

Emery : Vous ne le voyez que pendant une seconde, puis tout d'un coup il est passé derrière l'arbre et il est parti. Parce qu'ils ont cette habileté.

George : Nous savons qu'il y a des plans d'eau et des lacs en dessous. Y a-t-il aussi des poissons, Emery ?

Emery : Oui, il y a une abondance de poissons, de plancton, d'algues et de plantes sous-marines. Et ils survivent là-bas sans lumière, mais ils ont une bioluminescence. Tout est bioluminescence. Et ils survivent aussi par la chimiogenèse, par les produits chimiques qui bouillonnent dans ces régions de la planète.

George : Quelle est la taille des poissons ? Je veux dire, y en a-t-il de la taille d'un requin, ou d'une baleine ?

Emery : Oh oui, il y a toujours un poisson semblable au narval là-bas. Les plus gros que j'ai jamais vus mesuraient peut-être 1 à 11 mètres de long, mais ils ressemblent à des poissons normaux, mais juste plus gros.

George : Sel ou eau douce ?

Emery : Les deux. Il y a des poches d'eau douce et d'eau salée en bas, qui abritent ces poissons.

George : Intéressant. Avez-vous déjà vu du pétrole sous terre ?

Emery : Non, seulement sur les cartes.

George : Donc, vous n'avez pas vu directement ces poches de pétrole ?

Emery : Non.

George :Il doit pourtant y en avoir.

Emery : Oh, il y en a, oui.

George : Voyez-vous,je suis de ceux qui croient que le pétrole n'a pas été créé par les plantes et les dinosaures morts, que cela a toujours fait partie de la planète. Donc, il doit y avoir une abondance de partout.

Emery : Qu'est ce qui vous fait penser cela ?

George : Je ne sais pas. Il y a une théorie d'un scientifique nommé Thomas Gold qui croit en la théorie du pétrole non biotique ... que la planète elle-même a toute ce pétrole. Le carbone était toujours là. Les Russes le pensent aussi. De nombreux lacs de pétrole se sont remplis après avoir été vidés et drainés des années plus tard. D'où vient cela ? Mais je veux dire, comment pouvez-vous avoir des dinosaures morts à dix kilomètres de là où ils ont parfois extrait du pétrole? Je suis donc convaincu que cela fait partie de la planète, mais j'aurais pensé que vous auriez peut-être été témoin de poches de pétrole là-bas.

Emery : Je n'ai pas vu ça. Je l'ai vu sur les cartes, sur les cartes d'imagerie holographique et, bien sûr, sur les cartes radar pénétrant dans les profondeurs du sol.


Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats Emery_17


George : Les poches de pétrole ?

Emery : Oui. Mais je n’en ai personnellement jamais vu une. Par contre, j’en ai vraiment conscience. Et je suis en quelque sorte d’accord avec vous sur l’ensemble du carbone, car cela ne concerne pas seulement notre planète, mais de nombreuses autres planètes.

George : Je pense que lorsque la planète s'est formée il y a quatre milliards d'années, cela faisait partie de la planète. Ça toujours été là.

Emery : Oui, je suis plutôt d'accord avec ça.

George : Je ne veux pas dire que nous avons une abondance de pétrole. Je ne veux pas dire que nous devrions l'utiliser comme carburant, car il y a de la pollution sur cette planète, mais c'est ici. Et je ne pense pas que nous allons en manquer. Je pense que c'est sans fin.

Emery : Oui, c'est sans fin. Je ne crois pas que ça puisse s'épuiser. Mais j'espère aussi qu'après la sortie de ces appareils suruniversitaires, nous n'aurons plus jamais besoin d'utiliser du gaz, du charbon ou du pétrole. Et je pense qu'on n'est pas loin d'arriver à cela.

George : Que savons-nous du cœur de la planète ? Ils ont toujours parlé d'un noyau liquide enflammé. Et si jamais ça s'arrête, la planète meurt. Que savez vous à propos de ceci ?

Emery : Eh bien, je sais qu'en regardant les cartes, celle-ci s'agrandissent et se contractent en permanence, et cela ressemble à une éclaboussure. Donc, il n’a pas ces vrilles, mais il a ce genre de mouvement, parce que la Terre est toujours en mouvement. Et il a un noyau liquide composé de beaucoup de choses. Et je pense que c'est pourquoi nous avons aussi beaucoup de problèmes sur la planète. C'est parce que notre axe semble commencer à tourner un peu.

George : Oui, c'est vrai.

Emery : Et ça change. Ces pôles pourraient éventuellement changer, et c'est à cause de cette chose qui se passe dans la Terre Intérieure.

George : Oui, votre boussole ne va pas lire les mêmes années que maintenant.

Emery : C'est exact.

George : Tout change sur cette planète. Est-ce dangereux pour nous en surface, et que se passe-t-il dans la Terre Intérieure ?

Emery : Tant que nous sommes prêts et que nous comprenons vraiment et réalisons que cela va arriver, nous devons nous préparer à cela ... afin que les gens en Floride achètent une bonne veste de ski au cas où, vous savez.

George : Ah ah ah ! Voilà les oranges, non ?

Emery : Oui, tout sera comme une mer glacée là-bas. Cela aura donc un impact énorme sur la planète de différentes manières.

George : Mieux vaut tard que jamais ?

Emery : Je pense très bientôt, oui. De sûr dans les 100 prochaines années.

George : Nous ne sommes pas prêts pour cela.

Emery : Eh bien, c'est peut-être ce qui doit arriver.

George : Je veux dire, nous avons vu ce qui s'est passé dans le Midwest en hiver en termes de climat. Je veux dire, mon dieu, des températures de 60 degrés en dessous de zéro.

Emery : Incroyable, en effet.

George :  Comment pouvons-nous nous adapter à l'avenir, Emery, si la situation empire encore ? Comment pouvons-nous faire face ?

Emery :La race humaine est une race très adaptable, et voyez-vous, nous sommes toujours là après tout.

George : Jusque là.

Emery : Jusque là, oui. Et nous ne nous sommes pas encore complètement tués, mais nous devons commencer à respecter davantage la planète et laisser plus de recherches s’y consacrer pour pouvoir nous préparer. Nous avons donc une échelle de Richter qui nous permet de savoir, quelques années à l’avance, que cela va se produire.Et je sais qu'ils surveillent cela de très près, mais ils ne partagent pas l'information avec le public. Et je ne sais pas pourquoi, mais peut-être qu’ils ne veulent pas semer la panique.

George : Quand vous descendiez dans la Terre Intérieure pour vos missions, emmeniez-vous un climatologue avec vous ?

Emery : Il y a toujours des climatologues ou des spécialistes de l'atmosphère, il y a environ 15 scientifiques qui se rendent habituellement à la même heure, parfois par paires.

George : Ont-ils été déroutés par des choses qu'ils ont trouvées et découvertes?

Emery : Oh, bien sûr. C'était incroyable. Vous savez, vous devez aussi comprendre qu'il existe différentes longueurs d'ondes auxquelles nous n'étions pas habitués avant de commencer à comprendre les climats et l'atmosphère ainsi que la manière dont ces animaux et ces plantes survivaient à peine éclairés.

George : C'est remarquable. Cela seul est stupéfiant.

Emery :C'est une chose incroyable. Et je pense que l’atmosphère a beaucoup à voir avec le maintien de la durabilité de ces écosystèmes. Alors ils étudient cela et apportent cette information, cette intelligence à la surface, puis ils regardent notre ciel, prélèvent des échantillons et disent : "Comment pouvons-nous reproduire cette atmosphère parfaite ici-bas ?"

George : Eh bien, ces petites créatures se sont-elles adaptées au changement climatique ?

Emery : Eh bien, les créatures que nous avons évoquées, bien sûr. Nous avons beaucoup, beaucoup, beaucoup d'installations souterraines scellées sous vide de type aquarium géant où ils essaient de reproduire cela. Nous n'avons pas un petit aquarium dans lequel pénétrer lorsque notre atmosphère se dégrade, nous devons donc faire quelque chose pour lutter contre le changement climatique. Nous devons vraiment commencer à travailler là-dessus et à nous concentrer sur cela.

George : Pouvons-nous apprendre de la Terre Intérieure sur le changement climatique ?

Emery : Absolument, et c'est exactement ce qu'ils font. Ils prennent ce qui se passe là-bas, prélèvent des échantillons. Ils surveillent encore et encore avec un équipement incroyable, puis ils viennent ici, mesurant cela, comparant toutes les variables et les algorithmes, puis  disent : "OK, nous devons cesser d’utiliser du gaz, du charbon et du pétrole, car la Terre va se rebiffer et nous secouer d'une manière ou d'une autre. Et cela doit simplement changer, et nous pouvons le changer du jour au lendemain. Et c'est la bonne chose à ce sujet.

George : Il y a trop d'argent en jeu, Emery.

Emery : Eh bien, oui, c'est le problème. La cupidité et l'ego font obstacle, mais si nous n'avons plus la Terre, il n'y a plus de "nous", et c'est le résultat final.

George : Le pôle magnétique bouge. Cela ne fait aucun doute. Et si c'est le cas, que va-t-il se passer selon vous ?

Emery : Eh bien, je pense que ce sera une catastrophe à coup sûr. Il y aura une catastrophe mondiale parce que cela concerne également les plaques tectoniques. Et il y aura des tremblements de terre et des dégâts énormes dans beaucoup de villes.

George : Alors, ceux d'entre nous qui sommes à la surface, regardons dehors.

Emery : Oui. Nous allons devoir trouver un endroit sûr, et ce sera difficile à faire si nous n'avons pas de train sur lequel monter pour aller sur Mars ou ailleurs.

George : Eh bien, avez-vous déjà vu le jour où nous vivrons dans la Terre Intérieure ?

Emery : Oui, je pense qu’il est possible que cela se produise à un moment donné dans un avenir très lointain, ou que cela devienne une atmosphère plus semblable à celle d’un zoo pour étudier ce qu’il aurait dû être ou ce que cela sera. Et cela a à voir avec ce que nous étudions dans la Terre Intérieure. Nous essayons de le comprendre à la surface de la Terre. Je veux dire, nous ne pouvons plus continuer à accumuler nos conneries ensemble. C'est terrible parce que tout le monde se concentre sur une chose différente, alors que nous devrions nous concentrer sur une chose : l'énergie gratuite.

George : Tesla voulait de l'énergie libre, Emery, et regardez ce qui lui est arrivé. Ils ont volé ses plans après sa mort et nous n'avons jamais su ce qui s'était passé.

Emery : Je sais.

George : Donc c'est comme ça que ça se passe.

Emery : C'est juste la façon d'agir es grandes entreprises monstrueuses ... et bien sûr, vous savez que j'ai beaucoup d'expérience avec ça.

George : Emery, merci d'être présent sur "Divulgation Cosmique".

Emery : Merci de m'avoir reçu, George.


************
********
****
*

*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
 
Emery Smith - Terre Intérieure : Microclimats
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la douleur intérieure
» Notre mère terre...
» Ici la terre
» Un satellite de la taille d'un bus va tomber sur Terre
» Oeuvre intégrale en Seconde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Vie Extra & Intra-Terrestre :: UFOLOGIE-
Sauter vers: