Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Crop Circle Homme Papillon
Mar 11 Juil - 20:50 par Arké

» Alien project
Jeu 22 Juin - 9:47 par PI

» Le chemin du Cœur pour les Nuls
Mer 12 Avr - 14:20 par Jean

» Soutien pour François Asselineau
Lun 10 Avr - 8:06 par Anne & Antoine

» Alien project
Jeu 23 Fév - 11:56 par PI

» Anne Givaudan en directe ce soit
Mer 22 Fév - 19:54 par PI

» Rennes le chateau
Mer 4 Jan - 12:50 par PI

» La lévitation des pierres - Edward Leedskalnin
Mar 20 Déc - 15:51 par PI

» pire ou mieux?
Mer 16 Nov - 17:26 par Big AL

» 10 juillet 2016, ultimatum pour la mafia Khazare
Jeu 10 Nov - 23:08 par PI

» Prévisions astrologiques 2017
Mer 19 Oct - 12:10 par Régis

» Journée mondiale du théatre
Dim 11 Sep - 9:01 par PI

» Burkini...ou pas ?
Jeu 8 Sep - 22:46 par PI

» Photo d'OVNIs au-dessus du Mont Bugarach
Mer 17 Aoû - 21:27 par PI

» Des entrées géantes découvertes sur la surface de Mars
Dim 14 Aoû - 14:39 par roses

» Alliance galactique
Sam 30 Juil - 7:05 par Régis

» GEMMOTHERAPIE
Ven 15 Juil - 7:00 par Régis

» Nul n'a jamais rebâti le monde sans se rebâtir
Jeu 7 Juil - 10:50 par Régis

» Le dernier livre de Anne Givaudan : Voyager entre les mondes
Dim 12 Juin - 22:26 par fabrice

» Pyramides dites "maya" et étoiles
Dim 8 Mai - 10:47 par PI

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Snowden, héros mondial apatride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jachal
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1159
Localisation : France
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Snowden, héros mondial apatride   Mer 3 Juil - 7:57


Snowden, héros mondial apatride


Edward Snowden n’est ni un criminel, ni un traître, mais un héros, qui a agi pour le bien de tous. Par conséquent, la Russie ne doit pas l’extrader vers les Etats-Unis. Voilà l'opinion unanime des membres de la Chambre publique russe, dont la mission est de défendre les droits de l’Homme.


Edward Snowden, qui a révélé la surveillance de tous les pays du monde par les agences de renseignement des États-Unis, s’est retrouvé dans un vide juridique, géographique et civique. Les Etats-Unis ont annulé son passeport, et il s’est retrouvé bloqué dans la zone de transit de l’aéroport Sheremetyevo, en attendant de trouver un pays qui puisse lui accorder l'asile politique. Les autorités de l’Equateur ont changé d’avis à son sujet après des entretiens avec les Etats-Unis. Quant au gouvernement américain, il demande à la Russie d’extrader Edward Snowden. Son cas a été discutée à la Chambre publique de Russie qui a pris sa décision, dont Mikhail Fedotov, le chef du Conseil chargé du développement de la société civique auprès du président russe a fait part.

« Snowden a agi dans l'intérêt de la société, par conséquent, la société a le devoir de le défendre. Et la pratique de la Cour européenne des droits de l'Homme souligne une telle obligation. Il y a aussi la Convention de Genève sur les réfugiés, les conventions européennes, qui nous obligent à ne pas l’extrader, du moins pendant la période où sa demande d’asile politique est étudiée ».

Si Snowden se retrouve en Amérique, une lourde peine de prison l’attend, ou la peine de mort. L'ancien administrateur du système informatique, qui a travaillé pour les agences de renseignement américaines savait les risques qu’il prenait lorsqu’il a accordé un entretien historique au journal britannique The Guardian. Et il était prêt à sacrifier sa vie pour ses propres idéaux. Maintenant, le monde veut sauver un homme qui défie le «grand frère» - les renseignements américains.

« Il y a des pays qui sont indépendants des Etats-Unis – Cuba ou le Venezuela », explique Sergueï Markov, directeur de l’Institut d'études politiques. « Mais récemment, on a entendu que Snowden pourrait obtenir l'asile politique en Allemagne. Ce sera une réponse à cette grossièreté qu'est le mépris de l’Allemagne, une économie forte que les Etats-Unis ont réduit à un allié de troisième rang ».

Le journal allemand Der Spiegel a écrit que c’est l’Allemagne que les Etats-Unis ont écouté plus que les autres pays de l’UE. 10 millions d'appels et 20 millions de messages par jour pour l’Allemagne, contre 1 et 2 millions pour la France. Et il s’agissait de gens ordinaires. Il va sans dire que toutes les conversations des dirigeants politiques de l'Union européenne étaient interceptées. Les conséquences de révélations scandaleuses de Snowden pour la relation entre les Etats-Unis et l’Europe ont été résumées par Pino Arlacchi, député du parlement européen du Parti démocratique de l'Italie.

« C'est une violation totale des droits de l'Homme, et en particulier des Européens. Et une grave violation de la confiance entre l'Europe et l'Amérique. Avant cela, nous pensions que nous étions amis. Je doute que les relations avec les Etats-Unis puissent être restaurées tellement elles se sont effondrées suite à la révélation de ce programme de surveillance totale. L'Europe n'a pas besoin de protection. L'Europe n'est pas menacée de terrorisme. Nous n’avons pas un ennemi contre lequel nous devons nous défendre. La guerre froide est terminée. La seule menace en Europe maintenant - c'est la crise économique et la montée du chômage ».

Les membres de la Chambre publique de Russie ont soutenu la nomination d'Edward Snowden pour le Prix Nobel de la paix, parce que cet idéaliste américain peut être qualifié de héros de toute une époque. Après tout, grâce à lui, le monde est en train de se débarrasser de beaucoup d'illusions sur les Etats-Unis, notamment en ce qui concerne la grande démocratie, et la protection des droits de l'Homme. Il y avait aussi des propositions plus radicales : délivrer à Snowden un passeport russe et le faire travailler dans les services secrets russes. Avec Gérard Depardieu, tout a été organisé rapidement. Mais pour l’instant, Edward Snowden est un héros mondial sans patrie ni maison familiale.

*****************
Le droit le plus important, c'est le droit de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Snowden, héros mondial apatride   Mer 3 Juil - 9:42

C'est en effet très courageux de sa part, mais combien nécessaire pour que le monde entier puisse enfin décider de ne plus être dépendant des Etats-Unis... ou, plutôt devrions-nous dire : du gouvernement secret qui manipule la politique des Etats-Unis aussi bien que celle de l'Europe et de bien d'autres régions du monde.

Mais il paraît évident que si les Etats-Unis perdaient leurs pouvoirs, il y aura forcément une autre puissance qui prendra le relais... certains pensent déjà que la Chine et la Russie formeront une puissance qui dirigera le monde... C'est sans doute le scénario le plus probable qui est en train de s'écrire.

Et dans cette probabilité, on peut alors se demander comment cette nouvelle puissance détrônera l'autre ? Par une guerre ? On sait combien les Etats-Unis n'hésitent pas à en provoquer pour garder leur pouvoir (la plupart des conflits meurtriers auxquels on assiste sur cette planète depuis ces 20 dernières années sont planifiés par ceux qui contrôlent les Etats-Unis (Armée, Finance et Politique). Ceci a largement été démontré sur divers sites, forums et blogs.

Bref... une guerre à l'échelle mondiale (genre USA contre Chine-Russie) est-il (une fois de plus) inévitable ? Ou bien peut-on envisager d'autres possibilités ?

Certains rétorqueront que cette guerre pourrait se passer plutôt sur le plan économique et financier, du genre : la Chine et la Russie (ainsi que tous leurs alliés) décident de limiter au maximum leurs échanges commerciaux avec les Etats-Unis (et leurs alliés). Du coup, le dollar s'écroulerait vite et y a alors de fortes chances qu'un grand nombre de pays alliés jusqu'ici aux Etats-Unis, tournent leurs vestes du côté de l'union Chine-Russie.

D'après le Maître Saint-Germain (via Pierre Lessard), dans quelques années, c'est la Chine qui gèrera l'économie du monde... C'est une probabilité qui apparaît dans notre futur mais qui tient debout si on y réfléchit bien.

Ce qui nous importe, nous ici, c'est de savoir si les nouveaux maîtres qui prendront les rènes de ce monde seront plus conscients et meilleurs que les anciens. Il est évident qu'un nouveau mais long chemin reste à franchir pour qu'on entrevoit enfin cette lumière au bout du tunnel.

Bon courage à toutes et à tous car nous entrons maintenant et concrètement dans une sorte de lessiveuse qui va tourner de plus en plus vite et qui risque de filer une sacré trouille à un grand nombre d'entre nous.

Puissions-nous trouver le moyen de passer à travers tous ces événements avec quiétude et sérénité.

Fraternellement
Régis

.

*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Snowden, héros mondial apatride   Sam 6 Juil - 7:50

Du nouveau à ce propos, par François ASSELINEAU :

ALORS QUE LA FRANCE ET LES PAYS ASSERVIS DE L'UE LE REFUSENT, LE NICARAGUA ET LE VENEZUELA ACCORDENT L’ASILE POLITIQUE À SNOWDEN

Edward Snowden, ce jeune informaticien à l'origine de révélations fracassantes sur les programmes secrets de surveillance des communications mondiales opérés par la NSA américaine, était plongé dans une situation des plus sombres jusqu'à ce vendredi 5 juillet.

En effet, le gouvernement de Washington ne se contente pas de l’accuser de « traîtrise », de l'avoir déchu de la nationalité américaine sans autre forme de procès, et de l'avoir inculpé sous les chefs d’accusation d’espionnage, vol et utilisation illégale de biens gouvernement. Les autorités américaines le poursuivent également d'une vindicte particulière, en exerçant des pressions diplomatiques intenses sur tous les pays du monde pour obtenir son extradition.

Ainsi tous les États membres de l'UE qui avaient été sollicités par Edward Snowden pour y obtenir l'asile l'ont refusé : la France, l'Italie, l'Allemagne, la Pologne, l'Autriche, la Finlande, les Pays-Bas et l'Espagne.

Outre qu'ils sont ignominieux du point de vue de la morale, de l'histoire et des valeurs dont se réclament les pays d'Europe, ces refus en cascade fournissent une nouvelle illustration saisissante de mes analyses, à savoir que la prétendue « construction européenne » n'est en fait qu'une gigantesque opération de domestication néo-coloniale du continent européen par les États-Unis d'Amérique et leurs affidés. Dressés comme des chiens de Pavlov, les dirigeants européens ont tous obéi à leur maître américain au premier coup de sifflet.

On notera au passage que, dans tous les pays européens placés sous tutelle étatsunienne par le truchement de la prétendue « Union européenne »,  les responsables des grands partis dits « de gouvernement » et dits « d'opposition » (qu'ils soient de « gauche » ou de « droite ») n'ont pas bronché. Aucun n'a condamné son gouvernement respectif dans les termes appropriés au sujet de cette affaire, alors qu'elle leur offrait une occasion formidable de le faire.

Ainsi en France : non seulement le PS, bien sûr, mais aussi l'UMP et le MODEM, ont été d'une discrétion de violette lorsque la France a décidé de refuser l'asile à Edward Snowden ; ils sont restés muets comme des carpes devant le scandale diplomatique du blocage de l'avion du président bolivien.

Ce n'est certes pas une surprise, mais c'est une confirmation. Irréfutable. Nous avons tous pu voir à l’œil nu que, si Nicolas Sarkozy, Jean-François Copé, François Fillon ou François Bayrou étaient à la place de François Hollande à l'Élysée, la France se serait couchée de la même façon devant les oukases de Washington : tous ces messieurs auraient refusé l'asile à Edward Snowden (François Fillon l'a confirmé explicitement) et auraient refusé le survol du territoire à l'avion du président bolivien, à la demande de la CIA (dont les informations étaient d'ailleurs fausses).

l faut par ailleurs noter que les pressions américaines sont tellement intenses dans les coulisses que d'autres pays du monde ont refusé l'asile sollicité par Snowden :
la Chine a fait savoir qu'elle ne souhaitait pas l'accorder,
la Russie se contente de ne pas livrer le jeune informaticien à Washington, mais elle le bloque depuis 13 jours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo,
le Brésil, la Norvège et l'Inde ont dit Non à la demande d'asile.
Et en Islande, le parlement de Reykjavik a rejeté une proposition, faite par 6 députés, d'accorder au fugitif la nationalité islandaise, ce qui a renvoyé aux calendes l'éventualité de l'octroi de l'asile.
Du coup, et jusqu'à ce vendredi 5 juillet, la situation du jeune "lanceur d'alertes" se présentait sous le jour le plus inquiétant.

Or cette situation personnelle de l'informaticien américain Edward Snowden vient soudain de connaître une éclaircie. Car deux chefs d'État latino-américains ont eu, eux, la dignité, le sens moral, et le courage de dire Oui.

Le vendredi 5 juillet 2013, le président du Nicaragua, Daniel Ortega, a annoncé :
qu'il avait reçu une demande d'asile d'Edward Snowden : « Nous avons reçu une lettre envoyée par Snowden à l'ambassade du Nicaragua de Moscou dans laquelle il sollicite l'asile au Nicaragua.»
et qu'il était disposé à le lui accorder : « Nous, nous sommes ouverts et respectueux du droit d'asile et il est clair que si les circonstances le permettent, nous recevrons Snowden avec grand plaisir et lui donnerons l'asile ici au Nicaragua. »
Ces déclarations ont été faites pendant la commémoration du 34e anniversaire de la révolution au Nicaragua devant des centaines de partisans sandinistes.

Elles doivent être d'autant plus soulignées que le président Ortega est le premier chef d'État au monde à avoir répondu positivement à la demande de Snowden.

Pour bien prendre la mesure de la décision de Daniel Ortega, il faut avoir à l'esprit que le Nicaragua est un tout petit pays. Je crois utile, à ce propos, de présenter à mes lecteurs quelques éléments de comparaison avec la France.

Le Nicaragua, qui vient de décider d'accorder l'asile à Edward Snowden :
a une superficie équivalente à 1/5e de celle de la France, grand comme 3 fois la région Rhône-Alpes,
ne compte que 5,8 millions d'habitants, soit 9 % de la population française, un peu moins que la population de la région Rhône-Alpes.
a un PIB nominal de l'ordre de 7 milliards de dollars ( source : FMI, en 2011 ; cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_%28nominal%29 ), alors que le PIB de la France est de l'ordre de 2808 milliards de dollars (même source : FMI, en 2011).
Ce qui signifie que l'économie du Nicaragua représente... 0,2% de l'économie française (et 0,78% si on procède à la comparaison en "parité de pouvoir d'achat" :cf.  http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_%28PPA%29 ).

a des dépenses militaires estimées à 44,1 MUSD en 2010, alors qu'elles étaient la même année de... 61 285 MUSD pour la France  ( cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_d%C3%A9penses_militaires#cite_note-dep-3 )
Ce qui signifie que les dépenses militaires du Nicaragua sont de l'ordre de... 0,072% des dépenses militaires de la France.

Ces comparaisons entre la puissance et la richesse respective de la France et du Nicaragua sont affreuses quand on les rapproche de l'attitude respective des dirigeants respectifs vis-à-vis du gouvernement de Washington.

Elles me rendent encore plus odieuse la décision de larbin prise par François Hollande et son gouvernement de refuser l'asile à Edward Snowden.

La décision du président Ortega d'accorder « avec grand plaisir l'asile, ici, au Nicaragua » à Edward Snowden a en effet l'immense mérite de démasquer ce qui se cache derrière les réactions cauteleuses de certains esprits finauds, en France ou en Europe. Je pense à tous ceux qui estiment que ce n'est certes pas très joli de se plier aux oukases de Washington, mais qu'il faudrait bien être « réalistes » et admettre que la France, ou que l'Allemagne, ou que l'Italie, ou que l'UE dans son ensemble, seraient trop petites et trop faibles pour pouvoir tenir tête aux États-Unis...

Ce que vient de montrer la décision du Président du Nicaragua, c'est que le prétendu « réalisme » est l'éternel argument des collabos de tous les temps, des lâches et des serviles. Comme le dit le dicton : « Quand on veut, on peut. »

Et ce que montre toute l'histoire du monde, c'est que le seul vrai « réalisme » - celui qui finit toujours par triompher malgré les difficultés - c'est celui qui consiste à agir en fonction de ce que nous dicte la petite voix intérieure que nous avons tous en nous, celle qui nous indique sans coup férir ce qui est bien, honnête et juste.

Le vendredi 5 juillet 2013, quelques instants après son homologue du Nicaragua, le président vénézuélien Nicolas Maduro, a annoncé à son tour qu'il offrait l'asile humanitaire à l'informaticien américain.

Le successeur d'Hugo Chavez au pouvoir à Caracas a saisi l'occasion - ô combien symbolique ! - de la  célébration de l'indépendance du Venezuela pour faire cette déclaration publique, aussi impressionnante que digne et poignante :  

« En tant que chef de l'État et du gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela, j'ai décidé d'offrir l'asile humanitaire au jeune Snowden pour le protéger de la persécution de l'empire le plus puissant du monde qui s'est déchaînée sur lui. »

Quelle phrase terrible et belle, et si profondément juste : protéger le jeune Snowden de la persécution de l'empire le plus puissant du monde qui s'est déchaînée sur lui.....  Protéger David contre Goliath en somme.

Que dire en lisant cela ?

Rien. Rien sinon que cette déclaration poignante, que l'on croirait sortie tout droit, dans son esprit, des grands moments de l'histoire de France, n'a pas été, hélas, prononcée par le Président de la République française.

En lisant cette déclaration du président Maduro, au plus profond de moi, j'ai honte de mon propre pays. Et je suis encore plus révolté par la situation de servitude à laquelle nous ont collectivement conduits les responsables politiques européistes de tous bords.

CONCLUSION : MOBILISONS-NOUS POUR QUE SNOWDEN ET ASSANGE FASSENT DES ÉMULES DANS LE MONDE ENTIER

Si les autorités américaines poursuivent Edward Snowden d'une vindicte particulière, s'ils intimident la planète entière pour qu'on leur « livre » cet homme jeune, c'est probablement parce qu'ils ont peur, avant toute autre chose, que son geste fasse des émules parmi toute une génération de nouveaux Edward Snowden en puissance.

C'est la raison pour laquelle il est si important, au-delà du cas personnel de l'intéressé bien sûr, que des pays se dressent contre la tyrannie et osent affronter les foudres de Washington. On doit noter, d'ailleurs, qu'au Nicaragua comme au Venezuela, c'est dans les deux cas à l'occasion d'une fête nationale que les deux chefs d'État ont annoncé leur décision en faveur d'Edward Snowden. Tant il est vrai que c'est uniquement l'amour de la patrie et la solidarité nationale qui permettent à un peuple et à ses dirigeants de braver avec courage les empires les plus menaçants.

Il faut que Snowden et Assange aient la liberté et la vie sauves, pour que leur exemple puisse être suivi par d'autres citoyens courageux, pas seulement aux  États-Unis d'ailleurs mais aussi dans le monde entier.

C'est aussi à cette fin que nous avons lancé, le 4 juillet, une grande pétition pour demander au Comité Nobel de Norvège l'attribution du Prix Nobel de la Paix à Edward Snowden et à Julian Assange. 24 heures après son lancement, notre pétition a déjà recueilli plus de 1600 signatures, ce qui constitue un excellent démarrage. Car il faut qu'ils soient protégés de façon plus sûre et définitive que par un simple asile politique, lequel pourrait toujours leur être retiré en cas de changement de régime. Seul le Prix Nobel de la Paix leur assurera une immunité de facto et leur rendra une liberté de mouvement mondiale.

Je prie donc chacun de mes lecteurs de bien vouloir signer cette pétition, si cela n'est pas déjà fait, et de la faire connaître au maximum à tous ses amis, collègues et connaissances, y compris à des amis ou collègues américains ou latino-américains en leur transmettant les versions en anglais et en espagnol.

L'enjeu n'est pas seulement très important. Il est fondamental.

François ASSELINEAU
6 juillet 2013

Pour signer la pétition en français : http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/aux-membres-du-comit%C3%A9-nobel-norv%C3%A9gien-pour-l-attribution-du-prix-nobel-de-la-paix-%C3%A0-j-assange-et-%C3%A0-e-snowden

Pour signer la pétition en anglais : http://www.change.org/petitions/to-the-nobel-committee-members-nominate-j-assange-and-e-snowden-for-the-2014-nobel-peace-prize

Pour signer la pétition en espagnol : http://www.change.org/es/p%C3%A9titions/a-los-miembros-del-comit%C3%A9-nobel-noruego-por-la-atribuci%C3%B3n-del-premio-nobel-de-la-paz-a-j-assange-y-e-snowden

*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Snowden, héros mondial apatride   Dim 14 Juil - 9:23

[Traduction des messages de Bill Ryan parus le 14 juin 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé " 27 Edward Snowden quotes" (Messages N°1 et 3.)]
 
27 citations de Edward Snowden
-------

1 "La majorité des habitants des pays développés passent au moins une partie de leur temps sur Internet, et les gouvernements profitent secrètement de ce besoin pour étendre leur pouvoir au-delà du nécessaire et du normal."

2 "...je crois qu'en ce moment de [notre] histoire, la plus grande menace à laquelle sont confrontés notre liberté et notre mode de vie provient de la peur bien compréhensible générée par les pouvoirs d'un État omniscient que seules tiennent en échec des directives officielles."

3 "Le gouvernement s'est octroyé des pouvoirs auxquels il n'a pas droit. Sans aucun contrôle public. Le résultat, c'est que des gens dans mon genre peuvent transgresser en toute latitude les autorisations dont ils bénéficient."

4 "(...) je ne peux pas, en ayant bonne conscience, permettre au gouvernement des États-Unis de détruire -- au moyen de cette énorme machine à surveiller qu'ils sont en train de bâtir en secret -- la vie privée, la liberté sur Internet et les libertés fondamentales dans le monde entier."

5 "La NSA a construit une infrastructure qui lui permet de pratiquement tout intercepter."

6 "À cause de ces capacités, la grande majorité des communications humaines est automatiquement enregistrée sans faire le tri. Si je souhaitais lire vos courriels ou les conversations téléphoniques de votre épouse, il me suffirait de consulter les messages interceptés. Je peux obtenir vos e-mails, vos mots de passe, vos communications téléphoniques, vos [numéros de] cartes de crédit."

7 "À tout moment tout analyste peut cibler quiconque. N'importe quel sélecteur, n'importe où. (...)  Assis à mon bureau, j'avais indubitablement le pouvoir de me brancher sur n'importe qui, que ce soit vous ou votre comptable, ou un juge fédéral, ou même le Président..."

8 "Pour ce faire, la NSA se concentre particulièrement sur les communications de chacun. Elle les enregistre par défaut. Elle les collecte dans ses systèmes, elle les filtre, elle les analyse, elle les évalue et elle les stocke pendant un certain temps, simplement parce que c'est le moyen le plus facile, le plus efficace et le plus valable de parvenir à ces objectifs-là. Donc, même avec l'intention de cibler une personne liée à un gouvernement étranger, ou soupçonnée d'être terroriste, ils n'en collectent pas moins VOS communications pour y parvenir."

9 "Je crois que lorsque les [sénateurs Ron] Wyden et [Mark] Udall ont demandé le nombre de gens concerné, ils [les gens de la NSA] ont répondu qu'ils ne possédaient pas les outils nécessaires pour pouvoir le dire. En fait, ces outils, nous les avons, et j'ai des cartes qui révèlent où les gens sont le plus minutieusement examinés. Nous collectons plus de communications numériques en provenance d'Amérique que de Russie."

10 "...leur intention, c'est de connaître toute conversation et tout type de comportement dans le monde entier."

11 "Même si vous ne faites rien de mal, on vous observe et on vous enregistre. (...) au point que vous n'avez pas besoin de faire quelque chose de mal, il vous suffit d'être l'objet de soupçons, même à la suite d'un faux numéro : ils peuvent alors utiliser ce système pour remonter dans le temps et passer au crible chacune de vos décisions, tous les amis avec lesquels vous avez un jour discuté, et utiliser cela pour vous attaquer, et commencer à émettre des soupçons sur une vie innocente."

12 "Permettre au gouvernement US d'intimider ses administrés par des menaces de rétorsion, parce qu'ils ont révélé des agissements répréhensibles, est contraire à l'intérêt public."

13 "En tous lieux, tout le monde comprend maintenant combien les choses se sont dégradées -- et les gens en parlent. Ils ont le pouvoir de décider par eux-mêmes s'ils sont prêts à sacrifier leur vie privée à l'État-espion."

14 "Je ne veux pas vivre dans un monde où tout mes faits et gestes sont enregistrés. Je ne désire ni  vivre cet état de fait, ni l'encourager."

15 "Je ne veux pas vivre dans un monde où n'existe aucune vie privée, et donc aucune place pour l'exploration intellectuelle, ni pour la créativité."

16 "Je n'ai aucune intention de cacher mon identité, parce que je sais que je n'ai rien fait de mal."

17 "J'ai cherché des guides, mais je me suis rendu compte que pour mener le jeu, il faut être le premier à agir."

18 "Il y a plus important que l'argent. Si j'étais motivé par l'argent, j'aurais pu vendre ces documents à tous les pays intéressés et je serais devenu très riche."

19 "Ma grande peur liée aux conséquences de ces révélations pour l'Amérique, c'est que rien ne change. (...) [Que les gens] ne prennent pas le risque de se manifester et de se battre pour changer les choses (...) Et cela ne peut que s'aggraver au cours des prochains mois, au fil des prochaines années. [La NSA] va dire que (...) à cause de la crise, des dangers auxquels nous sommes confrontés dans le monde, ou de quelque nouvelle menace imprévue, il nous faut plus d'autorité, plus de puissance, et les gens ne pourront plus rien faire pour s'y opposer. Et alors la tyrannie sera flagrante."

20 "Je serai satisfait si ce mélange de loi secrète, de pardon sélectif et de pouvoirs exécutifs irrépressibles qui dirige le monde que j'aime, se trouve exposé [au grand jour], ne serait-ce qu'un instant."

21 "On ne peut pas s'opposer aux plus puissantes agences de renseignement du monde et le faire sans aucun risque."

22 "Je sais que les médias aiment personnaliser les débats politiques, et je sais que le gouvernement va me diaboliser."

23 "Nous avons un relais de la CIA un peu plus haut dans la rue -- le consulat, ici à Hong Kong -- et je suis certain qu'il vont être très occupés la semaine prochaine. Et c'est là une peur avec laquelle je vais devoir vivre tout le reste de ma vie, quelle qu'en sera la durée."  

24 "Je suis conscient qu'on va me faire payer mes actes, et que transmettre les présentes informations au public marque ma fin."

25 "Rien ne peut me sauver."

26 "La seule chose que je craigne, ce sont les conséquences néfastes pour ma famille, que je ne serai plus en mesure d'aider. Voilà ce qui me tient éveillé la nuit."

27 "Je ne m'attends pas à jamais revoir la maison."

La citation N°28 pourrait être [quelque chose comme] :

"Tout seul à parler, je suis vulnérable, et on peut rejeter mon histoire. Mais si tous ceux que je connais et qui exercent un métier semblable au mien venaient à s'exprimer publiquement comme je sais qu'ils le font en privé, des centaines de gens se mettraient à révéler la vérité tous en chœur et on ne pourrait pas les ignorer. Et alors le monde changerait."

SOURCE : http://projectavalon.net/lang/fr/whats_new_fr.html

*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rêv
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 217
Age : 97
Localisation : nord bourgogne sud ile de france
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Snowden, héros mondial apatride   Lun 15 Juil - 12:10

Entendons ..
il n y a aucun sympathique pays
qui accepterait que l'un de ses agents passe a la glasnost ( transparence  )

Certes pas les USA mais point non plus la Russie ,  Cuba ou honolulu

Dans l ordre je classerais les pays ainsi
Russie ( mort assuré au plutonium, ou par charmant maton )
Cuba ( dans une prison mal  nutri) Les USA (dans une prison avec hamberger à vie  )
Et à la traine tout de meme la France  qui n est pas renommé pour ses peines incompressible ,
voir pour avoir  persécuté des " espions"
Allez voir dans les annales si Elle à déja vraiment condamné ou gardé derrière ses barreaux,
ce type de militant, d'espion  politique

Par contre préventivement, pour éviter des fuites, et le passage a l'acte
On peut imaginer qu'en petit comité sans vraiment en référer, tout puisse
être permis,  C'est histoire d'homme et consciences
Il parait que la police islandaise est plus sympathique que celle tunisienne .

Dans une école il y a des règles des "lois" d'affichés
D'avance pour question de principe d'exemple tout  était déja écrit
Et snowden le savait .Je trouve meme qu il s en tire bien .
Le  Venezuela ne vous fait pas Rever ? ( plus gloire assurée ) a priori vu le temps qu'il met
pour s'y acheminer il n est que moyennement  chaviste
Ok si Melenchon , bové voir le petit hulot avaient été aux commandes
nous l’eussions gagné, mais au bout de cinq ans, alternance oblige,
il aurait du s'envoler ( pour ne se faire ligoter par super sarko)
Hollande lui offre l'asile à :http://www.liberation.fr/societe/2013/07/15/marianne-aurait-ete-une-femen_918384

Oui c est vraiment bien qu il y ait un Snowden ,
mais on aurait tous fait de même    ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Snowden, héros mondial apatride   

Revenir en haut Aller en bas
 
Snowden, héros mondial apatride
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Snowden, héros mondial apatride
» Choisir le meilleur Cursus mondial
» Nouvel Ordre Mondial de Dieu
» Je suis un apatride
» Complot mondial pour cacher la prophétie d Apocalypse prêtée aux mayas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Unis vers l'Univers :: Unis vers l'Univers-
Sauter vers: