Essania

Pour le voyageur de l'Esprit en quête de son Soleil
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Derniers sujets
» Crop Circle Homme Papillon
Mar 11 Juil - 20:50 par Arké

» Alien project
Jeu 22 Juin - 9:47 par PI

» Le chemin du Cœur pour les Nuls
Mer 12 Avr - 14:20 par Jean

» Soutien pour François Asselineau
Lun 10 Avr - 8:06 par Anne & Antoine

» Alien project
Jeu 23 Fév - 11:56 par PI

» Anne Givaudan en directe ce soit
Mer 22 Fév - 19:54 par PI

» Rennes le chateau
Mer 4 Jan - 12:50 par PI

» La lévitation des pierres - Edward Leedskalnin
Mar 20 Déc - 15:51 par PI

» pire ou mieux?
Mer 16 Nov - 17:26 par Big AL

» 10 juillet 2016, ultimatum pour la mafia Khazare
Jeu 10 Nov - 23:08 par PI

» Prévisions astrologiques 2017
Mer 19 Oct - 12:10 par Régis

» Journée mondiale du théatre
Dim 11 Sep - 9:01 par PI

» Burkini...ou pas ?
Jeu 8 Sep - 22:46 par PI

» Photo d'OVNIs au-dessus du Mont Bugarach
Mer 17 Aoû - 21:27 par PI

» Des entrées géantes découvertes sur la surface de Mars
Dim 14 Aoû - 14:39 par roses

» Alliance galactique
Sam 30 Juil - 7:05 par Régis

» GEMMOTHERAPIE
Ven 15 Juil - 7:00 par Régis

» Nul n'a jamais rebâti le monde sans se rebâtir
Jeu 7 Juil - 10:50 par Régis

» Le dernier livre de Anne Givaudan : Voyager entre les mondes
Dim 12 Juin - 22:26 par fabrice

» Pyramides dites "maya" et étoiles
Dim 8 Mai - 10:47 par PI

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine   Mer 12 Jan - 8:13

Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine

C. A. : Plusieurs femmes de ma connaissance sentent sincèrement qu'elles furent Marie Madeleine dans une incarnation passée. Que leur diriez-vous ?

Marie de Béthanie : J'en aurais beaucoup à dire sur ce sujet délicat mais je suis guidée à ne dire que quelques mots à ces soeurs bien-aimées. En premier lieu, les épouses de Yeshua - Myriam de Tyana, moi-même et plus tard ma cousine Mariam, les trois Maries légendaires - ont laissé une empreinte holographique très puissante dans les éthers de Mère Terre. Une personne peut accéder facilement à cette empreinte vivante. L'empreinte de Marie Madeleine est influencée par plusieurs variables filtrantes, telles que la résonance de l'âme, la clarté de vue spirituelle, les stéréotypes culturels, psychologiques et mythiques, les partis pris religieux et, enfin, la motivation et la stabilité émotive.

Chaque femme qui accède à sa propre expérience de "Marie Madeleine" le fera de manière telle que l'expérience lui semblera très réelle, personnelle et unique. Les femmes qui étaient près de nous, celles qui furent formée dans l'Ordre de la Madeleine, ont toutes incarné les fréquences et les expériences de la Madeleine de façons extraordinaires et uniques à chacune. En tant que sororité, nous avons fait l'expérience d'une telle unité, qu'il était possible de nous soutenir l'une l'autre et de soutenir "le travail" avec Yeshua de façon presque homogène. Le point que j'amène ici est qu'il y a de nombreuses variables à vérifier.

Je dirais à ces chères soeurs - celles d'entre vous qui se sont connectées aux expériences des trois Maries comme si nos expériences étaient les leurs - qu'elles ont vécu une ou plusieurs vies comme prêtresses Madeleines ou prêtres. En d'autres termes, elles ont été initiées aux mystères d'Isis, d'Osiris et d'Horus. Sans doute qu'elles connaissaient Yeshua et qu'elles ont servi avec lui en tant que Madeleines : elles étaient peut-être parmi les femmes qui marchaient à ses côtés. Ces expériences furent si marquantes qu'elles se sentent sans aucun doute extrêmement près de lui, même aujourd'hui. Elles expérimentent probablement une haute résonance avec ses enseignements mystiques, que ces derniers se trouvent dans la Sainte Bible ou dans les apocryphes, dans les traductions des rouleaux esséniens et gnostiques récemment découverts, dans les arcanes des écoles de sagesse de l'Occident, dans les canalisations des maîtres ascensionnés ou dans leurs propres méditations révélatrices.

Il est aussi possible qu'elles aient trouvé, ou qu'elles puissent trouver un jour, les enseignements de Yeshua à l'intérieur de l'hindouisme, du bouddhisme ou parmi les kabbalistes mystiques et les soufis. Elles peuvent trouver Yeshua dans les histoires à contenu qui font partie de la tradition orale des tribus indigènes autour du monde. Indépendamment de la manière dont elles se connectent à sa fréquence, elles le sentent dans leur coeur comme le font toutes les Madeleines.

Il est aussi très possible que celles qui sentent qu'elles étaient Marie Madeleine soient des descendantes de notre lignée. En raison de ce codage génétique, il est plus facile d'accéder à nos Annales akashiques ou holographiques. Mais comme je l'ai déjà mentionné, cela ne rend aucune d'elles spéciale ni ne la désigne comme étant la "Marie Madeleine" de l'époque ou d'aujourd'hui.

Comme je l'ai déjà partagé, la Marie Madeleine avec laquelle vous êtes tous familiers est en fait un composé de Myriam de Tyana, de Marie de Béthanie et de Mariam de Mont-Carmel. Nos descendants directs se comptent par millions et chaque forme de vie, animée et inanimée, porte les fréquences supérieures codées de la Conscience cosmique que nous avons ancrées dans les éléments et les éthers de Mère Terre. Ces fréquences codées furent ancrées dans notre ADN et retransmises aussi à tous nos descendants par l'ADN. Par conséquent, il est possible pour une personne de fréquence et de résonance appropriées de "faire l'expérience" d'aspects ou de portions de la vie de "Marie Madeleine", bien qu'il soit important que cette personne soit consciente que son expérience est plus ou moins filtrée par sa conscience actuelle.

Il est plus qu'improbable que l'une de vous ait réellement été une des trois Marie dans une incarnation passée. Si elle l'avait été à partir d'une pleine incarnation ou de l'aspect holographique de l'âme, elle le saurait de manière irréfutable. Elle n'en parlerait pas inutilement ni n'attirerait l'attention sur elle de manière défensive ou propre à gonfler l'ego. Nous ne sommes pas loin et nous sommes très accessibles toutes les fois que vous souhaitez recevoir notre assistance aimante tandis que vous marchez sur votre voie en tant qu'une Madeleine initiée d'aujourd'hui. Mais abstenez-vous, s'il vous plaît, de porter le nom de Marie Madeleine, car vous vous tromperez vous-même et vous tromperez les autres.

Je souhaite aussi parler à toutes ces femmes qui ressentent de la culpabilité sexuelle et de la honte en raison de leurs expériences sexuelles douloureuses. Elles s'identifient à Marie Madeleine, la pénitente dépeinte par l'Eglise catholique romaine, une prêtrise patriarcale anxieuse et en colère qui s'est sentie menacée depuis deux millénaires par la compréhension réelle de la Madeleine. Pour ces femmes qui souffrent, il est quelque peu réconfortant de penser à la sainte Marie Madeleine absoute comme à une femme qui connut aussi la souffrance à cause de sa sexualité de "pécheresse", mais qui fut capable de guérir sa nature dépravée parce qu'elle fut pardonnée par Yeshua (Jésus), c'est-à-dire par la version de l'Eglise d'un Yeshua archétype du Sauveur. Cependant, cette caricature impudique et hystérique de Marie Madeleine n'est pas la vraie Marie Madeleine, pas plus que le rôle du Roi mort et ressuscité archétypal qu'on colla à Yeshua ben Joseph ne le représente en aucune façon - bien que, dans la compréhension des mystères de la résurrection d'Osiris, Yeshua a en fait joué ce rôle.

Des années après que le dernier d'entre nous eut quitté la Terre, une Eglise inventée par l'homme répandit cette diffamation et la perpétua. Cette mythique Marie Madeleine n'est rien d'autre que la dérisoire et archétypale "femme déchue, séductrice et prostituée" que ceux qui craignent son pouvoir remettent en place, à un rang inférieur, et font taire. Dans ce cas-ci, c'est le pouvoir d'une prêtresse Madeleine qu'ils craignent. Elle qui, dans les mystères d'Osiris, agit en tant qu'Isis. Cette dernière ressuscite la conscience de son bien-aimé Osiris de son rêve de mort (séparation), l'élève et le place dans la coupe alchimique du Graal, la coupe de l'Union divine. Fondus dans l'Unité, ils conçoivent ensemble l'enfant du Graal, Horus. Avec le Sang royal sanctifié, le Saint Graal, la Lumière revient et répand sa bénédiction sur la Terre et sur tous les êtres. De même que Yeshua a joué le rôle d'Osiris pendant la semaine de la Pâque juive, Myrian (de Tyana), Mariam, moi-même et les autres Madeleines avons joué le rôle de sa bien-aimée Isis, la Mère de la vie possédant le pouvoir de ressusciter.

La vérité est que nous, les trois Marie, ne sommes pas des prostituées et que nous ne souffrons pas en raison de notre sexualité. Nous sommes des femmes de pouvoir, des dakinis tantriques - des adeptes hautement formées, comme la plupart des Madeleines, aux pratiques ésotériques qui canalisent l'énergie de la force de vie et l'énergie sexuelle partout dans les corps physiques et subtils afin d'atteindre la conscience illuminée et de concevoir des enfants dans la Lumière. Il est vrai également que nous, les prêtresses Madeleines, avons été qualifiées de prostituées au cours des temps comme la Grande Mère a été appelée la Grande Prostituée. Telle est l'ignorance et la méfiance qui entourent le Féminin divin et son union avec le Masculin divin, car une réelle union alchimique du Féminin divin et du Masculin divin voudrait dire la cessation du jeu dramatique de la dualité et de la séparation.


(Extrait du livre "Anna, la voix des Madeleines" - Claire Heartsong - Editions Ariane)


*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouttdo
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 239
Age : 47
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine   Mer 12 Jan - 22:36


Mes deux grand-mères avaient un penchant particulier pour "Marie".

Il ne m'est jamais venu à l'idée que l'on puisse se prendre pour elle.

La réincarnation est encore pour moi quelque chose qui n'a pas livré tout ses secrets.
Je me la représente un peu comme quelque chose de multidimensionnel et pas linéaire, ni dans le temps, ni dans l'espace. Quand à savoir combien de vies au niveau conscient et/ou inconscient se jouent simultanément... Je vois bien que je ne suis pas encore "équipée" pour le concevoir.

Les réponses apportées aux questions ci-dessus me semblent probables.
Nous baignons tellement dans des multitudes de champs énergétiques et sachant que nous-mêmes sommes des émetteurs et des récepteurs...

En parlant de Marie, je ne sais pas si vous connaissez cette histoire.
Lorsque j'étais petite j'avais une sorte de bande dessinée qui racontait ce qui était arrivé à La Salette. J'y étais allée avec mes parents et mon frère et ça m'avait beaucoup marquée.

http://www.marypages.com/LaSaletteFrench.htm

Bises.

Sandrine

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine   Jeu 13 Jan - 12:01

Chère Sandrine, je crois que là, tu as confondu Marie, la mère de Yeshua, avec la Marie Madeleine dont il est question dans le post plus haut. Je ne pense pas qu'il y ait des femmes qui ont prétendu être la Mère Marie.

Par contre, il y a effectivement pas mal de femmes à travers le monde qui prétendent être la réincarnation de Marie Madeleine. Daniel Meurois lui-même avait déclaré en avoir rencontré dans sa vie une trentaine au moins qui pensaient être Marie Madeleine.

Dans l'explication de Marie de Bethanie ci-dessus, ça nous donne en tout cas un aperçu de ce qui peut amener certaines femmes à penser une telle chose.

*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouttdo
Nouveau Membre Actif
Nouveau Membre Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 239
Age : 47
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine   Jeu 13 Jan - 21:39


Oups tu as raison Régis... Chais pas pourquoi j'ai confondu...
Quoi que si je sais pourquoi... Très souvent, dans les "histoires" je retiens plus facilement les messages, paraboles ou actions et résultantes que les noms ou identités des "personnages".
Et c'est pareil pour beaucoup de domaines, que ce soit politique, littérature etc.
Je ne suis pas très "culturée" on va dire.
Par contre qu'est-ce qu'on me "cultive"... hi hi hi. (je fais ma maligne mais y'a des passages de "labourages" pas fastoches).
Donc les "Marie", pour moi c'est encore flou...

Mais je me dis quand même : alors pourquoi ne pas se prendre aussi pour Marie, la mère ? (tant qu'à faire... Wink)
Puisque dans ce cas il doit bien y avoir aussi les mêmes phénomènes d'empreintes.
P't'être parce que ça pourrait être moins crédible... Chais pas. Ou p't'être parce qu'il y a des modèles de pureté qu'on oserait pas toucher ?... Va savoir.

Bises.

Sandrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Régis
Fondateur/Admin.
Fondateur/Admin.
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5246
Age : 60
Localisation : Un petit coin de paradis sur Terre
Humeur : Optimiste
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine   Ven 14 Jan - 7:57

Citation :
Mais je me dis quand même : alors pourquoi ne pas se prendre aussi pour Marie, la mère ? (tant qu'à faire... Wink)
Puisque dans ce cas il doit bien y avoir aussi les mêmes phénomènes d'empreintes.
P't'être parce que ça pourrait être moins crédible... Chais pas. Ou p't'être parce qu'il y a des modèles de pureté qu'on oserait pas toucher ?... Va savoir.

En effet, très bonne question !

De toute façon, vous aurez sans doute remarqué que la plupart des gens s'imaginent toujours avoir été Marie Madeleine ou un des apôtres, voire même Jésus... mais personne pour déclarer qu'il a été Barrabas, ou Ponce Pilate, ou Hérode, ou un centurion romain, ou même un Pharisien, ou même un simple zélote.

A propos de Barrabas (le chef zélote qui fut gracié par Pilate à la place de Jésus), ne faisait-il pas également partie du "plan", tout comme Nathanaël qui planta le premier clou (voir "Ce clou que j'ai enfoncé" de Daniel Meurois) ? J'ai l'impression que oui, tout comme un grand nombre de personnages du "camp adverse" qui ont marqué l'histoire du Maître Jésus. On peut penser que tous ont accepté (avant de s'incarner) de jouer le "mauvais rôle", tout comme l'a fait Judas, par exemple. Aux yeux des gens, ce furent des traitres, des méchants, des bourreaux, etc.... et pourtant, aux yeux du Maître, c'était forcément des "âmes complices" qu'Il a aimé autant que tous ses proches disciples. D'ailleurs, sans tous ces personnages, l'histoire de Jésus aurait-elle marqué le monde à ce point ?


*****************
"Ce ne sont pas les chercheurs qui trouvent des idées, ce sont les idées qui trouvent les chercheurs." (Jean-Pierre Petit)

"La vie sous toutes ses formes est un cadeau. Elle est sacrée. Il n'y a aucune scission à faire entre la spiritualité et la vie dans la matière. Tout est sacré !" (Daniel Meurois - "Pionnier de l'Eveil" - Ed. Ariane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
Membre ACTIF (Ancien d'Essania)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 59
Localisation : Italie
Date d'inscription : 06/06/2006

MessageSujet: Re: Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine   Ven 14 Jan - 22:44

Bonsoir Régis, j'ai lu une annotation de Daniel, qui affirme que Marie Madeleine s'est réencarnée en 1098 dans la moine Hildegard Bingen?
J'aimerais bien en savoir plus....
Merçi.

Lina

study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discours sur une incarnation passée en tant que Marie Madeleine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discours chrétien de Charlemagne à ses barons vers 802 à Aix-la-Chapelle.
» Vidéo-documentaire : "Pourquoi Jean-Paul II a-t-il tant aimé Marie ?"
» Les apparitions de la Vierge a La Guadalupe
» Entretien d’embauche en tant que vacataire/contractuel professeur documentaliste: sur quoi doit-on bûcher ?
» le discours indirect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essania :: Unis vers l'Univers :: Unis vers l'Univers-
Sauter vers: